« Une pause par jour » – 23 mars 2017

Jeudi de la troisième semaine de carême – Jérémie 7, 23-28 – Psaume 94 (95) – Luc 11, 14-23 – « Celui qui n’est pas avec moi est contre moi » (Lc 11, 14-23) – Evangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, Jésus expulsait un démon qui rendait un homme muet. Lorsque le démon fut sorti, le muet se mit à parler, et les foules furent dans l’admiration. Mais certains d’entre eux dirent : « C’est par Béelzéboul, le chef des démons, qu’il expulse les démons. » D’autres, pour le mettre à l’épreuve, cherchaient à obtenir de lui un signe venant du ciel. Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit : « Tout royaume divisé contre lui-même devient désert, ses maisons s’écroulent les unes sur les autres. Si Satan, lui aussi, est divisé contre lui-même, comment son royaume tiendra-t-il ? Vous dites en effet que c’est par Béelzéboul que j’expulse les démons. Mais si c’est par Béelzéboul que moi, je les expulse, vos disciples, par qui les expulsent-ils ? Dès lors, ils seront eux-mêmes vos juges. En revanche, si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est venu jusqu’à vous. Quand l’homme fort, et bien armé, garde son palais, tout ce qui lui appartient est en sécurité. Mais si un plus fort survient et triomphe de lui, il lui enlève son armement, auquel il se fiait, et il distribue tout ce dont il l’a dépouillé. Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse. »

Dans la foule, les gens furent remplis d’étonnement. Cependant, quelques-uns dirent; «C’est Béelzébul, le chef des esprits mauvais, qui lui donne le pouvoir de chasser ces esprits!» D’autres voulaient lui tendre un piège. (Luc 11, 14b-16a)

Encore une controverse. Décidément, le personnage de Jésus est loin de faire l’unanimité! Et pourtant, en chassant le démon qui muselait un homme, il suscite autour de lui étonnement et liesse. Mais faut-il que les sceptiques et les esprits mal tournés soient nombreux et influents pour que ce qui ressorte du texte soit davantage la méfiance, la calomnie et même la haine contre l’exorciste. À moins que ce ne soit de la mauvaise volonté: quand quelqu’un ne veut pas voir… J’aime bien la façon dont Jésus a non pas contre-attaqué mais réfuté les arguments de ses protagonistes. Finesse, intelligence et, pourquoi pas?, un brin d’ironie. Nulle accusation de sa part, mais une affirmation de ses convictions dans le respect de soi et des autres. Il laisse à chacun et chacune la possibilité de changer.

Jésus nous montre ici une belle leçon de dialectique et de gestion des différends. Nous connaissons tous des politiciens qui devraient prendre des notes. Pas seulement eux, d’ailleurs. En ces temps où l’expression populaire est de plus en plus présente sur les réseaux sociaux, où des réputations se font et se défont à la vitesse grand V, un peu d’autocritique serait bienvenue. Combien d’opinions mériteraient d’être raffinées sinon traduites selon les règles du respect, de l’amour de la vérité, de la recherche du bien commun. Tous s’en porteraient beaucoup mieux.

Seigneur Jésus, ton intuition et ton intelligence sont édifiantes. La façon dont tu déjoues tes adversaires nous donne un exemple d’affirmation de soi et de liberté dans le respect des autres et de la non-violence. Apprends-nous l’art de résoudre les conflits dans la recherche de la vérité et de la justice.

Prière aux Anges

Vous les Anges, assis devant et derrière Dieu et autour de lui, je me recueille en pensant à vous et à votre mission. Je vous prie, toi, l’Ange que Dieu a accolé à mon être terrestre, toi, que je nomme Gardien, et vous tous, Anges planétaires, lorsque j’en ai besoin, les dons, les vertus et les pouvoirs, dont Il vous a fait les détenteurs. Que votre force, votre sagesse, votre espérance, votre intelligence, votre miséricorde, votre morale, votre spiritualité, votre sens de la justice, votre esprit de service deviennent miens lorsque j’affronte les difficultés et les épreuves de la vie. Je me recueille en pensant à vous tous, en sachant que vous serez toujours là lorsque le besoin s’en fera sentir. C’est ainsi, par ma volonté, mais aussi par vos dons, vos vertus et vos pouvoirs, que je saurai apporter ma contribution à un monde meilleur.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s