Funérailles et mariages à nouveau célébrés – sous condition – dans les églises

Lors du dernier conseil national de sécurité, le gouvernement fédéral a annoncé l’évolution des mesures concernant les mariages et les funérailles. Les gouverneurs des provinces de Namur et Luxembourg ont signé, ces 15 et 16 mai, des arrêtés de police abrogeant celui du 25 mars et précisant les modalités de cette modification. Avec l’accord de Mgr l’évêque, les éléments suivants peuvent être communiqués aux acteurs pastoraux du diocèse.

1. Dès ce 18 mai 2020, les célébrations de funérailles peuvent à nouveau avoir lieu à l’intérieur des églises paroissiales, avec une limitation de participants à 30 personnes. Il s’agit d’un nombre maximum. Certaines églises plus petites ne permettant qu’un nombre inférieur de participants, il est sage de voir avec les familles quel est le lieu le plus adapté pour la célébration: une église plus grande dans le secteur ou l’unité pastorale peut éventuellement mieux convenir.
– La liturgie des funérailles sera constituée de la liturgie de la Parole et du dernier adieu, l’eucharistie n’étant pas autorisée; de même, la distribution de la communion à partir de la réserve eucharistique n’est pas permise.
– La démarche d’offrande ne sera pas proposée, ni la distribution d’images souvenirs; et il n’y aura pas d’échange de condoléances à l’église.
– La collaboration du personnel des sociétés de pompes funèbres est importante et bienvenue pour choisir au mieux les modalités concrètes.
– Le casuel ordinaire des funérailles peut être demandé à nouveau, adapté selon la participation ou non des employés d’église; mais, en raison de la crise sociale, on tiendra compte des difficultés financières de certaines personnes et on attirera l’attention des pasteurs et des fabriciens sur l’accueil inconditionnel des familles en deuil.

2. Dès ce 18 mai 2020, les célébrations de mariage peuvent elles aussi être élargies à 30 participants, même si, dans les faits, la plupart des mariages ont déjà été reportés, les réceptions restant interdites.

3. Pour ces célébrations, des mesures sanitaires strictes doivent être appliquées dans les églises.
– Les consignes de distanciation sociale d’1,5 mètre sont à respecter absolument, avec une exception pour les personnes vivant sous le même toit.
– Le principe général est qu’il faut 10 mètres carrés par personne. Il est demandé aux Fabriques d’église de calculer la superficie de leur église et de voir dès lors combien de personnes celle-ci peut accueillir. Le nombre de chaises sera préparé, correspondant au nombre de personnes maximal que l’église peut accueillir; ces chaises seront disposées avec la distance d’1,5 mètre entre elles dans toutes les directions.
– Du gel hydro-alcoolique doit être disponible à l’entrée de l’église.
– Le nettoyage des chaises sera effectué après chaque célébration.

4. Comme ces mesures sanitaires resteront sûrement d’application au moment de la reprise des célébrations eucharistiques habituelles, les paroisses sont invitées à anticiper, en mettant déjà en œuvre ces mesures dans toutes les églises du diocèse. Les Fabriques d’église, en collaboration avec les administrations communales, assureront le suivi matériel de ces mesures.
Si le personnel de nettoyage et les sacristains ont été mis au chômage pour cas de force majeure, il est maintenant possible de les remettre au travail pour s’assurer de l’application stricte des mesures sanitaires.

5. Par ailleurs, il est rappelé que les célébrations eucharistiques publiques dominicales ou de semaine ne sont toujours pas autorisées. Il en est de même pour les baptêmes. Si ceux-ci sont déjà reportés à plus tard, il faut noter que les baptêmes communautaires ne seront probablement plus possibles.

Merci à chacun pour sa collaboration et son sens du service en ces temps difficiles.

Chanoine Joël Rochette
vicaire général

Site internet ici !

Un magnifique texte pour une célébration de baptême !

Tu es pour nous le visage de l’espoir et de la nouveauté.
Ta vie n’est pas écrite d’avance.
Tu n’es pas le jouet du destin.
Tu avanceras sur une route que personne n’a parcourue avant toi.
Tu auras à la tracer au fur et à mesure que tu avanceras,
mais tu n’es pas seul.
Dieu marche avec toi.
Envers toi, il s’est engagé.
Nous mêmes, nous nous sommes engagés avec toi.
Va ton chemin.

L’organisation des baptêmes change de responsable dans le secteur de Bièvre/Daverdisse.

« IL Y A UN TEMPS POUR TOUT… »

« Il y a un temps pour travailler et un temps pour se reposer » nous dit le Livre de L’Ecclésiaste.

Ce « temps pour me reposer » est arrivé. Le 1er janvier 2018, je prendrai ma retraite après 47 années de travail – 30 comme éducatrice auprès des enfants sourds et 17 au service de nos communautés paroissiales. Lire la suite

Remise des colombes aux enfants baptisés cette année dans le secteur Bièvre/Daverdisse.

Un tout petit groupe de parents s’est retrouvé ce samedi 10 septembre pour la remise des petites colombes de baptême.

Pour certains ce furent des retrouvailles et pour d’autres l’occasion de faire connaissance. Et pour tous une découverte de la « P’tite Pasto » placée sous le signe du « PRÉNOM »

Nous avons commencé par apprendre les chants, puis les plus grands – frères et sœurs- se sont présentés avec l’activité « Petit soleil, comment t’appelles-tu » à l’issue de laquelle chacun a reçu un joli soleil orné de son prénom…

A l’aide d’un jeu de ballons, les grands ont aussi mis à l’honneur leurs petits frères et soeurs  en rappelant que leur prénom « est un beau prénom pour la vie ».

Après la collation, temps de bricolage : chaque famille est invitée à dessiner son enfant et à l’échanger contre la colombe de baptême.

L’activité s’est terminée par un court temps d’intériorité et la bénédiction des enfants par le Père Chrétien.

RAPPEL : Les nombreuses familles n’ayant pas participé à cette activité sont invitées à venir récupérer la colombe de leur enfant chez moi après avoir pris contact. Tél. : 061/51.13.17 ou 0479/86.82.60   

INVITATION PROCHAINE « P’TITE PASTO » ET « ZOU »

invitationptitepasto

Cours de religion : Les évêques francophones écrivent aux parents !

Dès le 1er septembre, un cours de citoyenneté sera instauré dans l’enseignement officiel, au détriment des cours philosophiques qui passeront de deux heures à une heure par semaine. Les  francophones ont tenu à s’adresser aux parents des enfants qui suivent le  catholique.
La suite de l’article à lire sur catho.be