« Une pause par jour » – 1er août 2022

S. Alphonse de Liguori, évêque et docteur de l’Eglise

Première lecture – « Ananie : le Seigneur ne t’a pas envoyé, et toi, tu rassures ce peuple par un mensonge » (Jr 28, 1-17) – Lecture du livre du prophète Jérémie

Cette année-là, au début du règne de Sédécias, roi de Juda, la quatrième année, au cinquième mois, le prophète Ananie, fils d’Azzour, originaire de Gabaon, me dit dans la maison du Seigneur, en présence des prêtres et de tout le peuple : « Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : J’ai brisé le joug du roi de Babylone ! Dans deux ans, jour pour jour, je ferai revenir en ce lieu tous les objets de la maison du Seigneur que Nabucodonosor, roi de Babylone, a enlevés pour les emporter à Babylone. Je ramènerai ici Jékonias, fils de Joakim, roi de Juda, avec tous les déportés de Juda qui sont partis à Babylone – oracle du Seigneur –, car je vais briser le joug du roi de Babylone ! » Le prophète Jérémie répondit au prophète Ananie en présence des prêtres et de tout le peuple, qui se tenaient dans la maison du Seigneur. Il lui dit :
« Amen ! Que le Seigneur agisse ainsi, que le Seigneur accomplisse ta prophétie : qu’il fasse revenir de Babylone les objets de la maison du Seigneur et tous les déportés.
Cependant, écoute bien cette parole que je vais te faire entendre, à toi et à tout le peuple : Les prophètes qui nous ont précédés, toi et moi, depuis bien longtemps, ont prophétisé contre de nombreux pays et de grands royaumes la guerre, le malheur et la peste. Le prophète qui annonce la paix n’est reconnu comme prophète vraiment envoyé par le Seigneur, que si sa parole s’accomplit. » Alors le prophète Ananie enleva le joug que le prophète Jérémie s’était mis sur la nuque, et il le brisa. Et Ananie déclara en présence de tout le peuple : « Ainsi parle le Seigneur : De la même manière, dans deux ans, jour pour jour, je briserai le joug de Nabucodonosor, roi de Babylone, pour en délivrer toutes les nations. » Alors le prophète Jérémie alla son chemin. La parole du Seigneur fut adressée à Jérémie après que le prophète Ananie
eut brisé le joug qui était sur sa nuque. « Va dire à Ananie : Ainsi parle le Seigneur : Tu as brisé un joug de bois, mais à sa place tu feras un joug de fer. Car ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : C’est un joug de fer que je mets sur la nuque de toutes ces nations, pour qu’elles servent Nabucodonosor, roi de Babylone. Et elles le serviront. Je lui ai donné même les bêtes sauvages. » Le prophète Jérémie dit alors au prophète Ananie : « Écoute bien, Ananie : le Seigneur ne t’a pas envoyé, et toi, tu rassures ce peuple par un mensonge. C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Je te renvoie de la surface de la terre ; tu mourras cette année, car c’est la révolte que tu as prêchée contre le Seigneur. » Le prophète Ananie mourut cette même année, au septième mois. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

Les impressions d’un sage …

Le sage nous partage ses impressions :

« Tu dis de cet artiste qu’il n’a pas de talent mais son œuvre est encore en chantier et tu n’en vois que l’ébauche. Tu dis de cet enfant qu’il semble bien limité, qu’il ne sait pas bien lire et est lent à comprendre, mais ne penses-tu pas qu’il a l’avenir est devant lui. Et tu dis de ce monde qu’il est désillusion ; que si Dieu était bon, il n’aurait conçu ni mort, ni souffrance, ni voulu la famine ni créé des séismes. Mais sais-tu que ce monde est à peine enfanté et tu n’as regardé que le prélude du projet. Aussi, quand tu rencontres l’avenir en bourgeons, ouvre de grands yeux d’espérance et, voyant ce qui est, admire ce qui sera. »

« Une pause par jour » – 11 septembre 2021

Première lecture – « Le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs » (1 Tm 1, 15-17) – Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre à Timothée

Bien aimé, voici une parole digne de foi, et qui mérite d’être accueillie sans réserve :
le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs ; et moi, je suis le premier des pécheurs. Mais s’il m’a été fait miséricorde, c’est afin qu’en moi le premier, le Christ Jésus montre toute sa patience, pour donner un exemple à ceux qui devaient croire en lui, en vue de la vie éternelle. Au roi des siècles, Dieu immortel, invisible et unique, Honneur et gloire pour les siècles des siècles ! Amen. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

Inauguration de la chapelle Notre Dame de Bon Secours à Oizy

Le 27 juillet 2017, une tempête a occasionné d’énormes dégâts à la chapelle Notre Dame du Bon Secours à Oizy (Commune de Bièvre).

Après un long temps de travaux, cet édifice a enfin retrouvé sa beauté … 

Une INAUGURATION de cette chapelle suite aux travaux de restauration aura lieu à OIZY le DIMANCHE 15 AOÛT 2021 à 15.00.

Voici le PROGRAMME précis de cette journée :

15.00 – Eucharistie présidée par Monseigneur Warin, évêque de Namur, à l’église Saint Hubert (rue Grande) suivie d’une procession vers la chapelle.

17.00 – Cérémonie civile d’inauguration en plein air et expo

INFO : 061/23.96.60 ou via info@bievre.be

Avec l’aimable autorisation de Thierry Gridlet pour la publication de sa photo. Merci à lui ! 

Un centenaire fêté simplement mais intensément à Bohan …

C’est sous un magnifique soleil que les paroissiens, anciens résidents et sympathisants du village de Bohan ont fêté les 100 ans de la grotte Notre Dame de Lourdes.

Une célébration eucharistique, présidée par Monseigneur Warin, évêque de Namur, et assisté de nombreux prêtres du doyenné de Gedinne et d’ailleurs, s’est déroulée sur le site ce samedi 12 juin 2021, 100 ans, jour pour jour après l’inauguration.

Cette grotte, très proche du centre du village et facilement accessible à pied, est très souvent visitée. La preuve en est le nombre d’ex-voto, bougies allumées, objets de dévotion et des souvenirs divers liés à la vie de la paroisse et de ses habitants.

Un peu d’histoire : à l’époque de la construction de cette grotte et de beaucoup d’autres, très peu de personnes pouvaient se rendre à Lourdes et donc, décidaient de mettre la main à la pâte pour créer des répliques de la grotte de Massabielle « à domicile ». Dans ce cas-ci, comme l’a rappelé Madame Monique de Wolf dans le mot d’accueil, c’est « grâce à la volonté de l’abbé Jacoby, curé de Bohan,  que la grotte a été creusée dans la roche par des bénévoles. Et c’est le 12 juin 1921, que Monseigneur Heylen a béni la grotte lors d’une fête qui dura toute une semaine, veille de la fête de Saint-Antoine, et de la confirmation ».

Dans son homélie, Monseigneur Warin rappellera que le « message central de la page d’évangile (Les Noces de Cana ndlr) est que le Seigneur et Notre-Dame sont avec nous, dans les évènements de notre vécu, de notre quotidien, pour le meilleur et pour le pire ». L’évêque ajoutera qu’ils sont encore avec nous pour changer le pire en le meilleur, comme pour le premier des miracles de Jésus à Cana. Mais pour que naissent les miracles, il faut être branché sur le Seigneur.  Là où il n’a pas trouvé la foi, Jésus n’a pu faire de miracles. En guise de conclusion et en lien avec le message central de son homélie, Monseigneur Warin a raconté cette petite histoire.

A la fin de la célébration, Monsieur Xavier Martin, président de la Fabrique d’église a remercié tous ceux qui, de près ou de loin, sont engagés dans la paroisse (église et grotte) et ont mis tout en oeuvre pour que cette fête soit une réussite et plus particulièrement « Monique de Wolf pour l’idée de départ, Monique et Lucien Arnould-Defoiche, indétrônables, infatigables, toujours positifs et gardiens de la grotte, ainsi que Mireille, la voisine du site pour sa disponibilité et les ouvriers communaux pour l’entretien permanent du site ». Un cadeau d’anniversaire anticipé a été remis à Monseigneur Warin, qui fêtera le mardi 15 juin ses 73 ans et un panier garni a été aussi offert en reconnaissance à la chorale qui a animé l’office ! 

A 16.00, un chapelet de clôture a permis de rassembler une dernière fois les paroissiens et sympathisants autour de la Vierge Marie.

Véronique Paquay, Assistante paroissiale du doyenné de Gedinne 

Merci à Monsieur Etienne Wanlin pour l’envoi des photos. 

Reportage de « Ma Télé » (télévision locale basée à Jemelle) 

Coordonnées du site : rue de la grotte – 5550 Bohan