Une belle après-midi pour clôturer la 1ère année de caté de profession de foi…

Ce mercredi 16 mai, les enfants qui viennent de terminer leur 1ère année de profession de foi se sont rassemblés à l’église de Graide pour vivre une après-midi tous ensemble avec leurs catéchistes. Nous avons d’abord salué les prêtres et catés présents et répété les chants de l’eucharistie. Ensuite, les enfants ont pu entendre une première fois le texte des disciples d’Emmaüs avec le support d’un diaporama. Quatre ateliers ont permis aux enfants de (re)découvrir le vocabulaire et la signification des différents « objets » ou endroits présents dans l’église (atelier « objets » liturgiques), le maniement de la Bible (atelier « Parole »), le rapport entre la prière eucharistique pour assemblées d’enfants numéro 2 et les textes de l’institution de l’Eucharistie (atelier « Partage du pain et du vin ») et enfin, il s’agissait de chercher dans des journaux ou magazines des titres, dessins ou petits textes ayant un rapport avec le thème « rendre service – aider les autres » ; un panneau collectif a été ainsi créé par tous les enfants présents. Avant l’eucharistie, ils ont joué à un « jeu de l’oie » sur l’histoire des disciples d’Emmaüs avec des questions se rapportant soit à l’histoire proprement dite ou bien de réflexion personnelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’abbé Chrétien a célébré l’eucharistie à laquelle les enfants ont pris une grande part avec différentes lectures. Les intentions qui étaient des prières de merci ont été créés par les enfants lors de l’après-midi ; voici un florilège des différents petits textes : « Merci pour nous avoir donné la vie, et merci de pouvoir te connaître. Merci de nous guider et de nous protéger. – Merci Seigneur pour toutes les rencontres de catéchisme vécus tous ensemble. – Merci Jésus de nous avoir aidé durant cette année de préparation à notre profession de foi – Merci pour cette 1ère année de caté. Merci pour ce bel après-midi et pour tous les autres qui seront des moments de joie. – Merci Jésus pour l’année que nous venons de vivre avec notre catéchiste, les cadeaux et les moments de rire – Merci Seigneur pour nous avoir fait chanter – Merci Seigneur pour nous avoir appris plein de choses durant cette année. Merci pour la belle vie que tu nous as donnée. – Merci de nous permettre de vivre en paix » et pour terminer à plusieurs voix successives : « Merci – pour ces – moments – de – Ca – té. » 🙂 

L’abbé Chrétien a tenu à remercier à la fin de la célébration les catés qui trouvent du temps à consacrer aux enfants malgré leur vie de famille et leur travail et qui abordent les enfants avec douceur. Il a ajouté que ce n’était pas facile tout le temps ! 😉

Pour clôturer l’eucharistie de manière festive, nous avons dansé sur le chant de la méthode Nathanaël : « Tu m’appelles » avec l’aide de Madeline.

Merci aux enfants, aux parents, à la chorale St Hubert de Bièvre, aux catés, aux prêtres, aux personnes qui ont tenu les ateliers et à l’abbé Chrétien pour sa confiance. Véro

Voici le lien vers d’autres photos prises lors de cette après-midi

Merci à Joëlle et à Marc pour toutes les photos.

Le doyenné de Gedinne/Bouillon a « son » nouveau doyen…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« La fête, la fête, aujourd’hui, c’est la fête… la fête, la fête, la fête de la joie … » Ce refrain, l’abbé Casmir l’entonne avec joie lors de certaines de ses homélies et encourage les personnes présentes à le chanter avec lui …  Et c’était bien une magnifique double fête qui a eu lieu ce dimanche 13 mai en l’église Saint Hubert de Bièvre ; double fête car l’abbé Casmir était installé comme doyen de Gedinne/Bouillon, mais passait aussi le cap de ses 50 ans. L’eucharistie a été célébrée par Monseigneur Vancottem, évêque de Namur, assisté par de nombres prêtres et diacres. Parmi l’assistance, on pouvait reconnaître des paroissiens d’un peu partout, des autorités communales, des membres des fabriques d’église, de la confrérie Saint Eloi de Bouillon et des proches de l’abbé Casmir venus du Nigéria ou des Etats Unis. Monsieur Gérard Clarinval a lu un mot d’accueil au nom de tous les fabriciens et a souhaité à Casmir un très heureux 50ème anniversaire. Ensuite, Monseigneur Vancottem a souligné de manière humoristique qu’il fallait bien que Casmir ait 50 ans pour que ça fasse sérieux … comme doyen.  En commentant l’évangile du jour dans son homélie (Jean 17, 11-19), notre évêque a souligné le fait « qu’il ne s’agit pas de se retirer du monde où Dieu est largement ignoré. Il s’agit d’être pour Dieu dans ce monde en témoignant dans notre vie du bonheur d’être chrétien. » Monseigneur Vancottem a souligné sa joie d’envoyer le nouveau doyen en mission, avec le vice-doyen Irénée. Une belle collaboration peut commencer ici entre eux deux a-t-il ajouté. « Le doyen doit avoir le souci de chacun dans son cheminement vers Dieu et le souci de l’unité du Corps du Christ ». Il a souhaité que nous puissions vivre de la présence de Dieu au quotidien et être témoins de cette présence autour de nous. « Casmir est envoyé comme signe de l’unité parmi nous ».  Après l’homélie, des membres représentant les différents secteurs de notre doyenné ont participé à la procession des signes (lumière, clés et lectionnaire) et un jeune a apporté le Cierge Pascal. Monseigneur Vancottem a lu la lettre de mission et remis symboliquement une étole au nouveau doyen. La procession d’offrandes a été présentée par des membres de la famille de l’abbé Casmir. A la fin de l’eucharistie, un membre de la confrérie Saint Eloi de Bouillon a prononcé un mot de merci. L’abbé Casmir a remercié sa maman sans qui il ne serait rien. Il a entonné un chant traditionnel nigérian de la fête des mamans, repris par la famille en frappant dans les mains, suivi également par l’assemblée. Monseigneur Vancottem a béni tous ceux qui vont collaborer avec le nouveau doyen dans les différentes pastorales. Après la célébration, un apéritif offert par les fabriques d’église et un repas nigérian préparé par la famille de Casmir a réuni presque 300 personnes au patro St Hubert de Bièvre.

Une magnifique journée de fête ! Un beau mélange de diverses nationalités et traditions !

Félicitations et fructueux apostolat à l’abbé Casmir, nouveau doyen de Gedinne-Bouillon et l’abbé Irénée, vice doyen !

Merci à Etienne Wanlin pour les magnifiques photos ! 🙂 

Véro

Prions ensemble la neuvaine à l’Esprit Saint…

« Dans l’Esprit, offrir au monde des fruits savoureux… ! »

Comme chaque année, depuis l’an 2000, une Neuvaine de prière à l’Esprit Saint préparatoire à la Pentecôte se déroulera à la Cathédrale de Namur, chaque soir de 20h00 à 21h00, du vendredi 11 mai, vendredi de l’Ascension au samedi 19 juin, Vigile de Pentecôte.

En ces temps où « nous avons parfois l’impression que dans l’Église tout est inodore, incolore et insipide ! Qu’hélas, il arrive que ce soit plus qu’une impression, que ce soit une réalité… 
Et alors même que notre Seigneur Jésus nous a demandé de donner du goût à la terre, de  présenter au monde quelque chose de savoureux», Monseigneur Vancottem nous invite, « tous ensemble, à la cathédrale mais aussi dans chacune des paroisses, des communautés, des maisons de repos etc. » à célébrer avec ferveur la neuvaine de prière à l’Esprit Saint préparatoire à la Pentecôte.

À cet effet, comme elle le fait depuis plusieurs années, l’équipe porteuse a préparé un livret de participation permettant aux Communautés et paroisses de s’unir de manière concrète à la Neuvaine.
Il sera possible de le télécharger sur le site du Diocèse dans les premiers jours de mai.
De même, la Neuvaine sera retransmise en direct sur les ondes de RCF Sud Belgique ainsi que via le site : http://rcf.be/category/sud-belgique-cat

Je vous joins également une lettre d’invitation de la part de Monseigneur Vancottem, ainsi que la copie de l’affiche publicitaire annonçant la Neuvaine que je vous invite à imprimer et placer dans vos lieux de cultes respectifs.

Bien à Vous et en union de prière,
Jean-Pol Druart,
diacre,
176, rue de Bomel, 5000 Namur.
Tél.: 081 22 23 07
Gsm : 0479 75 84 65
Courriel : druart.jeanpol@skynet.be

Clôture de l’année de caté pour les 1ères années de la profession de foi, Retraite et sacrement de confirmation pour les 2èmes années

Clôture de l’année de caté pour les 1ères années de la profession de foi le mercredi 16 mai 2018 de 13h30 à 17h30 à Graide village (Eucharistie à 16h30 à l’église)

– Retraite de confirmation pour les jeunes de la 2ème année qui vont fêter leur profession de foi dans les prochains mois les lundi 29 et mardi 30 octobre 2018 de 9h à 17h au patro Saint Hubert de Bièvre. Sacrement de la confirmation le dimanche 18 novembre à 15h à Alle.

Merci de bloquer ces dates dans votre agenda !

Prochaine « P’tite Pasto » de juin

Si vous voulez accompagner votre petit bout de moins de 6 ans à une chouette activité d’éveil à la foi, voici les infos utiles sur la prochaine P’tite Pasto qui aura lieu le 10 juin à Porcheresse en Ardenne.

Voici le compte-rendu de l’activité d’avril qui est parue sur le bulletin paroissial de juin :

Merci d’avoir participé à la P’tite Pasto du mois d’avril. Il y avait huit enfants. Nous avons parlé de la belle fête de Pâques et de ce que nous avions vécu dans une ambiance chaleureuse. Notre bricolage, un beau panier, sera en photo sur le blog de notre doyenné : https://notredamedes3vallees.be/

C’est avec joie que nous nous retrouverons le 10 juin pour notre dernière rencontre avant les vacances. MIREILLE CORNET

« Une pause par jour » – 23 mai 2018

1ère lecture – « Vous ne savez même pas ce que sera votre vie demain ! Vous devriez dire : “Si le Seigneur le veut bien”. » (Jc 4, 13-17) – Lecture de la lettre de saint Jacques

Bien-aimés, vous autres, maintenant, vous dites : « Aujourd’hui ou demain nous irons dans telle ou telle ville, nous y passerons l’année, nous ferons du commerce et nous gagnerons de l’argent », alors que vous ne savez même pas ce que sera votre vie demain ! Vous n’êtes qu’un peu de brume, qui paraît un instant puis disparaît. Vous devriez dire au contraire : « Si le Seigneur le veut bien, nous serons en vie et nous ferons ceci ou cela. » Et voilà que vous mettez votre fierté dans vos vantardises. Toute fierté de ce genre est mauvaise ! Être en mesure de faire le bien et ne pas le faire, c’est un péché. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 22 mai 2018

Première lecture – « Vous demandez, mais vous ne recevez rien ; en effet, vos demandes sont mauvaises » (Jc 4, 1-10) – Lecture de la lettre de saint Jacques

Bien-aimés, d’où viennent les guerres, d’où viennent les conflits entre vous ? N’est-ce pas justement de tous ces désirs qui mènent leur combat en vous-mêmes ? Vous êtes pleins de convoitises et vous n’obtenez rien, alors vous tuez ; vous êtes jaloux et vous n’arrivez pas à vos fins, alors vous entrez en conflit et vous faites la guerre. Vous n’obtenez rien parce que vous ne demandez pas ; vous demandez, mais vous ne recevez rien ; en effet, vos demandes sont mauvaises, puisque c’est pour tout dépenser en plaisirs. Adultères que vous êtes ! Ne savez-vous pas que l’amour pour le monde rend ennemi de Dieu ? Donc celui qui veut être ami du monde se pose en ennemi de Dieu. Ou bien pensez-vous que l’Écriture parle pour rien quand elle dit : Dieu veille jalousement sur l’Esprit qu’il a fait habiter en nous ? Dieu ne nous donne t-il pas une grâce plus grande encore ? C’est ce que dit l’Écriture : Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce. Soumettez-vous donc à Dieu, et résistez au diable : il s’enfuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu, et lui s’approchera de vous. Pécheurs, enlevez la souillure de vos mains ; esprits doubles, purifiez vos cœurs. Reconnaissez votre misère, prenez le deuil et pleurez ; que votre rire se change en deuil et votre joie en accablement. Abaissez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 21 mai 2018

Première lecture – « Si vous avez dans le cœur l’esprit de rivalité, ne vous en vantez pas » (Jc 3, 13-18) – Lecture de la lettre de saint Jacques

Bien-aimés, quelqu’un, parmi vous, a-t-il la sagesse et le savoir ? Qu’il montre par sa vie exemplaire que la douceur de la sagesse inspire ses actes. Mais si vous avez dans le cœur la jalousie amère et l’esprit de rivalité, ne vous en vantez pas, ne mentez pas, n’allez pas contre la vérité. Cette prétendue sagesse ne vient pas d’en haut ; au contraire, elle est terrestre, purement humaine, démoniaque. Car la jalousie et les rivalités mènent au désordre et à toutes sortes d’actions malfaisantes. Au contraire, la sagesse qui vient d’en haut est d’abord pure, puis pacifique, bienveillante, conciliante, pleine de miséricorde et féconde en bons fruits, sans parti pris, sans hypocrisie. C’est dans la paix qu’est semée la justice, qui donne son fruit aux artisans de la paix. – Parole du Seigneur.  Lire la suite