Deux journées de formation consacrées aux enjeux de l’écologie à Rochefort

IDF   ROCHEFORT

Formation organisée par l’IDF ROCHEFORT

Samedis 12 et 19 janvier 2019 entre 09H15 et 16H00 dans les locaux d’Accueil Famenne à ROCHEFORT ( rue d’Austerlitz, 56)

« L’écologie, défi pour la société et pour l’Eglise »

En 2014, ils étaient un bon millier à défiler à Bruxelles pour réclamer des mesures de lutte contre le changement climatique. Quatre ans plus tard, ce 2 décembre 2018, 70 000 personnes se sont mobilisées dans les rues de la capitale pour soutenir la même cause à la veille de la COP 24. La prise de conscience est devenue majeure.

Des enjeux écologiques, il en est maintenant question tous les jours. Gaz à effet de serre, réchauffement climatique, tri des poubelles, enfouissement des déchets nucléaires, traitement des eaux usées, biodiversité, souci des générations futures, protection de l’environnement, simplicité volontaire, développement des énergies renouvelables, circuits courts, économie circulaire, ces expressions font désormais partie du quotidien. L’enjeu écologique est devenu un enjeu politique. D’abord porté par des mouvements écologistes, il s’invite aujourd’hui dans le programme de tous les partis. Voici cinquante ans à peine, il n’en était même pas question. Maintenant, on nous dit qu’il y a urgence car c’est l’avenir même de l’humanité qui est en jeu. Ni plus ni moins.

Est-ce un effet de mode ? Un phénomène de bobos (bourgeois-bohêmes) ? Une idéologie de plus pour assoiffés de pouvoir ? Ou une réelle prise de conscience qu’il faut changer de perspective, qu’un autre monde est possible, plus humain, plus respectueux de la nature, plus juste ?

Dans ce domaine, les chrétiens s’engagent-ils ? Au-delà de leur prise de conscience et de leur engagement citoyen, qu’ont-ils à apporter de particulier pour le bien de l’humanité ? Quelle est leur force de mobilisation pour impulser le changement ? Que disent et font les conférences épiscopales, le Conseil des Conférences Épiscopales Européennes ? Que font les communautés chrétiennes ? Que propose le pape François dans l’encyclique Laudato Si ? Quel est son impact ? 

Si vous souhaitez connaître le programme précis, des précisions sur le repas, le prix et la personne de contact … cliquez sur « lire la suite » ci-dessous : 

Lire la suite

Tous réunis autour de Marie-Jo à l’occasion de sa mise à la retraite …

Marie-Jo a été admise à la retraite cette année et l’équipe de secteur a souhaité la remercier pour toute sa carrière d’assistante paroissiale, longue de 17 ans. Elle avait invité à cette eucharistie d’action de grâce des amis, des catéchistes, des jeunes qui l’ont eue comme catéchiste, des animateurs de retraite et des enfants qui ont suivi ou suivent encore les activités de la P’tite pasto. Francis, au nom du secteur de Bièvre-Daverdisse a prononcé le mot d’accueil. C’est ensuite notre doyen Casmir qui a remercié Marie-Jo pour cette carrière au service de la catéchèse. Les lectures du jour et les intentions du feuillet et supplémentaires ont été lues par des amis de Marie-Jo. Tous les enfants ont présenté la procession d’offrandes et ont été bénis par notre doyen Casmir. Avec Marie-Jo, ils ont entonné un des chants-phare de la P’tite Pasto : « Allez, tous les amis, allez tous les amis … C’est l’heure de commencer, c’est l’heure de commencer … y a mon papa, y a ma maman et moi aussi, je suis content ! On va faire une ronde, la P’tite Pasto, c’est rigolo, on est beaucoup de monde, c’est amusant … Faut fêter ça … c’est amusant… Faut fêter ça … » suivi d’un YOUPIE… joyeux et dynamique ! A la fin de l’eucharistie, votre servante a lu un mot de merci, suivi de la remise de cadeaux par les enfants. Marie Jo a alors, à son tour, lu un texte de remerciement. Pour clôturer en toute convivialité et amitié ce beau moment, un apéritif a réuni tout le monde dans le fond de l’église.

Une belle fête remplie de sourires, de joie, de bonheur et que Marie Jo gardera dans son coeur !

 

 

 

Merci à Etienne Wanlin pour les photos et à toutes les personnes qui m’ont envoyé le texte de leur intervention respective ! 

Véro

Campagne d’AVENT « VIVRE ENSEMBLE »

A l’occasion du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, Action Vivre Ensemble soutient 89 associations actives dans le domaine de la lutte contre la pauvreté en Wallonie et à Bruxelles. L’occasion de rappeler que la pauvreté représente elle aussi une violation de la dignité des êtres humains.

Le 10 décembre 1948, à Paris, la jeune Assemblée générale des Nations Unies adoptait la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. Septante ans plus tard, ce texte fondateur pour le respect des droits humains reste d’une brûlante actualité. Si le lien entre ces droits et la démocratie est essentiel, les droits humains ne peuvent être envisagés qu’en termes de droits politiques. L’article premier de la Déclaration stipule que « tous les hommes naissent libres et égaux en droits et en dignité. »

Crise et précarisation aidant, il y a plus que jamais urgence à rappeler que la Déclaration universelle inclut également à l’article 25 des droits à la dignité comme « le droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux, les services sociaux », autant de champs d’action qui sont ceux d’Action Vivre Ensemble depuis sa création en 1971.

A l’occasion de cet anniversaire, la campagne d’Avent de Vivre Ensemble portera en décembre sur cette mise en perspective des droits humains. La collecte dédiée à Vivre Ensemble pour soutenir 89 associations de terrain actives dans le domaine de la lutte contre la pauvreté aura lieu les 15 et 16 décembre (troisième dimanche d’Avent). Ce sera le moment de rappeler la convergence entre l’enseignement social de l’Église et la Déclaration : « Un type de développement qui ne respecterait pas les droits humains, personnels et sociaux, économiques et politiques, ne serait pas non plus digne de l’homme », écrivait le pape François dans son encyclique Laudato Si’ (2015).

De nombreuses animations seront organisées durant la campagne et un certain nombre d’outils sont disponibles, notamment un calendrier de l’Avent qui présente un article de la Déclaration et une association soutenue par jour de l’Avent. En préface à cette campagne, notons la venue de Guy Aurenche, ancien président du CCFD-Terre Solidaire, qui présentera une conférence sur le thème Droits humains : notre idéal commun ! le 23 novembre à 20h au Centre œcuménique à Woluwe-Saint-Lambert.

Comment prendre part à cet élan de solidarité dans notre doyenné ?

  • En participant aux collectes. (cfr infos dans le bulletin paroissial de décembre à paraître à la toute fin de novembre dans ce blog.

  • en versant votre don sur le compte BE 91 7327 7777 7676 de Action Vivre Ensemble avec en communication : 6285 pour les plus démunis.

Tous les détails sur www.vivre-ensemble.be

« Une pause par jour » – 14 décembre 2018

Première lecture – « Si tu avais prêté attention à mes commandements ! » (Is 48, 17-19) – Lecture du livre du prophète Isaïe

Ainsi parle le Seigneur, ton rédempteur, Saint d’Israël : Je suis le Seigneur ton Dieu, je te donne un enseignement utile, je te guide sur le chemin où tu marches. Si seulement tu avais prêté attention à mes commandements, ta paix serait comme un fleuve, ta justice, comme les flots de la mer. Ta postérité serait comme le sable, comme les grains de sable, ta descendance ; son nom ne serait ni retranché ni effacé devant moi. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 13 décembre 2018

Première lecture – « Ton rédempteur, c’est le Dieu Saint d’Israël » (Is 41, 13-20) – Lecture du livre du prophète Isaïe

C’est moi, le Seigneur ton Dieu, qui saisis ta main droite, et qui te dis : « Ne crains pas, moi, je viens à ton aide. » Ne crains pas, Jacob, pauvre vermisseau, Israël, pauvre mortel. Je viens à ton aide – oracle du Seigneur ; ton rédempteur, c’est le Saint d’Israël. J’ai fait de toi un traîneau à battre le grain, tout neuf, à double rang de pointes : tu vas briser les montagnes, les broyer ; tu réduiras les collines en menue paille ; tu les vanneras, un souffle les emportera, un tourbillon les dispersera. Mais toi, tu mettras ta joie dans le Seigneur ; dans le Saint d’Israël, tu trouveras ta louange. Les pauvres et les malheureux cherchent de l’eau, et il n’y en a pas ; leur langue est desséchée par la soif. Moi, le Seigneur, je les exaucerai, moi, le Dieu d’Israël, je ne les abandonnerai pas. Sur les hauteurs dénudées je ferai jaillir des fleuves, et des sources au creux des vallées. Je changerai le désert en lac, et la terre aride en fontaines. Je planterai dans le désert le cèdre et l’acacia, le myrte et l’olivier ; je mettrai ensemble dans les terres incultes le cyprès, l’orme et le mélèze, afin que tous regardent et reconnaissent, afin qu’ils considèrent et comprennent que la main du Seigneur a fait cela, que le Saint d’Israël en est le créateur. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 12 décembre 2018

Première lecture – Le Seigneur de l’univers « rend des forces à l’homme fatigué » (Is 40, 25-31) – Lecture du livre du prophète Isaïe

À qui pourriez-vous me comparer, qui pourrait être mon égal ? — dit le Dieu saint. Levez les yeux et regardez : qui a créé tout cela ? Celui qui déploie toute l’armée des étoiles, et les appelle chacune par son nom. Si grande est sa force, et telle est sa puissance que pas une seule ne manque. Jacob, pourquoi dis-tu, Israël, pourquoi affirmes-tu : « Mon chemin est caché au Seigneur, mon droit échappe à mon Dieu » ? Tu ne le sais donc pas, tu ne l’as pas entendu ? Le Seigneur est le Dieu éternel, il crée jusqu’aux extrémités de la terre, il ne se fatigue pas, ne se lasse pas. Son intelligence est insondable. Il rend des forces à l’homme fatigué, il augmente la vigueur de celui qui est faible. Les garçons se fatiguent, se lassent, et les jeunes gens ne cessent de trébucher, mais ceux qui mettent leur espérance dans le Seigneur trouvent des forces nouvelles ; ils déploient comme des ailes d’aigles, ils courent sans se lasser, ils marchent sans se fatiguer. – Parole du Seigneur.

Lire la suite