Marie-Jo, assistante paroissiale retraitée, vous invite…

Après 47 années de travail dont 17 en mission dans notre doyenné et aux Pèlerinages Namurois,  j’ai décidé de prendre ma retraite le 1er janvier 2018.

Prendre sa retraite, c’est aussi dire « merci » à toutes les personnes qui ont partagé avec moi ces années de travail. Le premier à remercier, c’est bien sûr le Seigneur.

C’est pourquoi, je vous invite tous et toutes, paroissien(ne)s de notre doyenné avec qui j’ai eu tant de joie à collaborer, à venir participer à :

L’EUCHARISTIE D’ACTION DE GRÂCE qui aura lieu le dimanche 9 décembre à 10h30 à l’église de Bièvre.

Elle sera suivie par le verre de l’amitié dans le fond de l’église.

                                                                                              Bienvenue et déjà un grand merci.

Marie-Jo

Campagne d’AVENT « VIVRE ENSEMBLE »

A l’occasion du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, Action Vivre Ensemble soutient 89 associations actives dans le domaine de la lutte contre la pauvreté en Wallonie et à Bruxelles. L’occasion de rappeler que la pauvreté représente elle aussi une violation de la dignité des êtres humains.

Le 10 décembre 1948, à Paris, la jeune Assemblée générale des Nations Unies adoptait la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. Septante ans plus tard, ce texte fondateur pour le respect des droits humains reste d’une brûlante actualité. Si le lien entre ces droits et la démocratie est essentiel, les droits humains ne peuvent être envisagés qu’en termes de droits politiques. L’article premier de la Déclaration stipule que « tous les hommes naissent libres et égaux en droits et en dignité. »

Crise et précarisation aidant, il y a plus que jamais urgence à rappeler que la Déclaration universelle inclut également à l’article 25 des droits à la dignité comme « le droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux, les services sociaux », autant de champs d’action qui sont ceux d’Action Vivre Ensemble depuis sa création en 1971.

A l’occasion de cet anniversaire, la campagne d’Avent de Vivre Ensemble portera en décembre sur cette mise en perspective des droits humains. La collecte dédiée à Vivre Ensemble pour soutenir 89 associations de terrain actives dans le domaine de la lutte contre la pauvreté aura lieu les 15 et 16 décembre (troisième dimanche d’Avent). Ce sera le moment de rappeler la convergence entre l’enseignement social de l’Église et la Déclaration : « Un type de développement qui ne respecterait pas les droits humains, personnels et sociaux, économiques et politiques, ne serait pas non plus digne de l’homme », écrivait le pape François dans son encyclique Laudato Si’ (2015).

De nombreuses animations seront organisées durant la campagne et un certain nombre d’outils sont disponibles, notamment un calendrier de l’Avent qui présente un article de la Déclaration et une association soutenue par jour de l’Avent. En préface à cette campagne, notons la venue de Guy Aurenche, ancien président du CCFD-Terre Solidaire, qui présentera une conférence sur le thème Droits humains : notre idéal commun ! le 23 novembre à 20h au Centre œcuménique à Woluwe-Saint-Lambert.

Comment prendre part à cet élan de solidarité dans notre doyenné ?

  • En participant aux collectes. (cfr infos dans le bulletin paroissial de décembre à paraître à la toute fin de novembre dans ce blog.

  • en versant votre don sur le compte BE 91 7327 7777 7676 de Action Vivre Ensemble avec en communication : 6285 pour les plus démunis.

Tous les détails sur www.vivre-ensemble.be

« Une pause par jour » – 10 décembre 2018

Première lecture – « Dieu vient lui-même et va vous sauver » (Is 35, 1-10) – Lecture du livre du prophète Isaïe

Le désert et la terre de la soif, qu’ils se réjouissent ! Le pays aride, qu’il exulte et fleurisse comme la rose, qu’il se couvre de fleurs des champs, qu’il exulte et crie de joie ! La gloire du Liban lui est donnée, la splendeur du Carmel et du Sarone. On verra la gloire du Seigneur, la splendeur de notre Dieu. Fortifiez les mains défaillantes, affermissez les genoux qui fléchissent, dites aux gens qui s’affolent : « Soyez forts, ne craignez pas. Voici votre Dieu : c’est la vengeance qui vient, la revanche de Dieu. Il vient lui-même et va vous sauver. » Alors se dessilleront les yeux des aveugles, et s’ouvriront les oreilles des sourds. Alors le boiteux bondira comme un cerf, et la bouche du muet criera de joie ; car l’eau jaillira dans le désert, des torrents dans le pays aride. La terre brûlante se changera en lac, la région de la soif, en eaux jaillissantes. Dans le séjour où gîtent les chacals, l’herbe deviendra des roseaux et des joncs. Là, il y aura une chaussée, une voie qu’on appellera : la Voie sacrée. L’homme impur n’y passera pas – il suit sa propre voie – et les insensés ne viendront pas s’y égarer. Là, il n’y aura pas de lion, aucune bête féroce ne surgira, il ne s’en trouvera pas ; mais les rachetés y marcheront. Ceux qu’a libérés le Seigneur reviennent, ils entrent dans Sion avec des cris de fête, couronnés de l’éternelle joie. Allégresse et joie les rejoindront, douleur et plainte s’enfuient. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 9 décembre 2018

Première lecture – « Dieu va déployer ta splendeur » (Ba 5, 1-9) – Lecture du livre du prophète Baruc

Jérusalem, quitte ta robe de tristesse et de misère, et revêts la parure de la gloire de Dieu pour toujours, enveloppe-toi dans le manteau de la justice de Dieu, mets sur ta tête le diadème de la gloire de l’Éternel. Dieu va déployer ta splendeur partout sous le ciel, car Dieu, pour toujours, te donnera ces noms : « Paix-de-la-justice » et « Gloire-de-la-piété-envers-Dieu ». Debout, Jérusalem ! tiens-toi sur la hauteur, et regarde vers l’orient : vois tes enfants rassemblés du couchant au levant par la parole du Dieu Saint ; ils se réjouissent parce que Dieu se souvient. Tu les avais vus partir à pied, emmenés par les ennemis, et Dieu te les ramène, portés en triomphe, comme sur un trône royal. Car Dieu a décidé que les hautes montagnes et les collines éternelles seraient abaissées, et que les vallées seraient comblées : ainsi la terre sera aplanie, afin qu’Israël chemine en sécurité dans la gloire de Dieu. Sur l’ordre de Dieu, les forêts et les arbres odoriférants donneront à Israël leur ombrage ; car Dieu conduira Israël dans la joie, à la lumière de sa gloire, avec sa miséricorde et sa justice. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 8 décembre 2018

Première lecture – « Je mettrai une hostilité entre ta descendance et la descendance de la femme » (Gn 3, 9-15.20) – Lecture du livre de la Genèse

Quand Adam eut mangé du fruit de l’arbre, le Seigneur Dieu l’appela et lui dit : « Où es-tu donc ? » L’homme répondit : « J’ai entendu ta voix dans le jardin, j’ai pris peur parce que je suis nu, et je me suis caché. » Le Seigneur reprit : « Qui donc t’a dit que tu étais nu ? Aurais-tu mangé de l’arbre dont je t’avais interdit de manger ? » L’homme répondit : « La femme que tu m’as donnée, c’est elle qui m’a donné du fruit de l’arbre, et j’en ai mangé. » Le Seigneur Dieu dit à la femme : « Qu’as-tu fait là ? » La femme répondit : « Le serpent m’a trompée, et j’ai mangé. » Alors le Seigneur Dieu dit au serpent : « Parce que tu as fait cela, tu seras maudit parmi tous les animaux et toutes les bêtes des champs. Tu ramperas sur le ventre et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance : celle-ci te meurtrira la tête, et toi, tu lui meurtriras le talon. » L’homme appela sa femme Ève (c’est-à-dire : la vivante), parce qu’elle fut la mère de tous les vivants. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 7 décembre 2018

Première lecture – « En ce jour-là, les yeux des aveugles verront » (Is 29, 17-24) – Lecture du livre du prophète Isaïe

Ainsi parle le Seigneur Dieu : Ne le savez-vous pas ? Encore un peu, très peu de temps, et le Liban se changera en verger, et le verger sera pareil à une forêt. Les sourds, en ce jour-là, entendront les paroles du livre. Quant aux aveugles, sortant de l’obscurité et des ténèbres, leurs yeux verront. Les humbles se réjouiront de plus en plus dans le Seigneur, les malheureux exulteront en Dieu, le Saint d’Israël. Car ce sera la fin des tyrans, l’extermination des moqueurs, et seront supprimés tous ceux qui s’empressent à mal faire, ceux qui font condamner quelqu’un par leur témoignage, qui faussent les débats du tribunal et sans raison font débouter l’innocent. C’est pourquoi le Seigneur, lui qui a libéré Abraham, parle ainsi à la maison de Jacob : « Désormais Jacob n’aura plus de honte, son visage ne pâlira plus ; car, quand il verra chez lui ses enfants, l’œuvre de mes mains, il sanctifiera mon nom, il sanctifiera le Dieu saint de Jacob, il tremblera devant le Dieu d’Israël. Les esprits égarés découvriront l’intelligence, et les récalcitrants accepteront qu’on les instruise. » – Parole du Seigneur.

Lire la suite