Trois couples en or mis à l’honneur dans la commune de Bièvre…

La commune de Bièvre a fêté fin juin trois couples jubilaires.  Une messe d’action de grâce et une réception ont été organisées en leur honneur.

Guy Bernard et Mimie Petit se sont mariés le 2 mai 1968.  Ils emménageront à Petit-Fays dans une fermette à rénover.  Ils auront trois enfants et sept petits-enfants.  A 16 ans, Guy s’engage à l’armée et est caserné en Allemagne.  Après trois ans, il décide de quitter son costume vert qu’il troque contre un bleu de travail.  Après un apprentissage en peinture, il devient ouvrier puis effectue ensuite un long bail de 15 ans à la base de l’Otan à Sugny où il manie toujours de pinceau.  Mimie, quant à elle, a passé plusieurs années dans l’Horéca avant de s’occuper du nettoyage des écoles.  Mimie est toujours très active dans les activités du comité du Télévie avec d’autres Fayotaises.  Ils font tout conjointement : les parts de bois, le potager, le nettoyage de la maison et les travaux de peinture.  Retraités, ils participent régulièrement à des voyages organisés.  Ce qui fait la solidité du couple : une parfaite communion et une bonne communication.

Dirk Valcke et Gisèle Yernaux se sont dit oui le 15 juin 1968.  C’est en 1945 que la famille Valcke, originaire du nord du pays, s’installe dans nos Ardennes pour y développer ses talents d’agriculteur.  Dirk étudiera à Carlsbourg dans la section agricole.  Gisèle sortira de l’école de Pondrôme comme brillante couturière.  Après le mariage, Dirk continuera son boulot de chauffeur-livreur chez Sadzot à Gedinne-Station et son épouse travaillera comme couturière à la chapellerie Adam à Wellin.  Ils auront deux enfants et quatre petits-enfants.  Les passions principales de Dirk sont l’entretien de ses sapinières et le façonnage du bois de chauffage.  Un terrible évènement bouleversera la vie de nos jubilaires en 1983.  De retour d’une partie de cartes chez des amis, une tempête éclate et, au Pont Mack, un arbre tombe juste devant la voiture pilotée par Dirk.  Le pare-brise rentre dans l’habitacle et Gisèle est gravement touchée au niveau des yeux.  Elle perd un œil directement et malgré 16 opérations, sa vue ne sera jamais rétablie.  Elle s’accommodera courageusement de son handicap et développera ses autres sens pour continuer à pouvoir assurer toutes les tâches ménagères.  A la pointe des nouvelles technologies, elle utilise une tablette parlante qu’elle manipule via des raccourcis et est même sur Facebook.

Claude Arnould et Céline Hureaux ont unis leurs destinées à Naomé le 6 juillet 1968.  Ils ont habité 11 ans à Beth où ils ont donné naissance à trois enfants : Nathalie, Murielle et Michel.  La lignée suivante est constituée de 9 petits-enfants.  Deux arrière-petits-enfants complètent cette belle famille.  C’est en 1979 que le couple s’installe définitivement rue du Moulin à Naomé, juste en face du terrain de football que Claude foule comme vétéran jusqu’à ses 40 ans.  Même s’il a joué dès 15 ans à Graide, son club de cœur reste l’Entente Sportive de Naomé dont il sera un fidèle comitard. Si Céline a été une maman au foyer remarquable, la carrière de Claude n’a pas été un long fleuve tranquille.  C’est avec son père Jules qu’il entame son apprentissage de menuisier à 15 ans.  Il alternera ensuite le statut de salarié et d’indépendant au gré de multiples changements de patrons : la menuiserie Jacquemart, les meubles Hustin, la scierie de Carlsbourg, Welvaert en Flandre et finalement la base de Sugny.  Ils ne sont jamais partis en vacances mais ils aiment flâner dans nos superbes futaies ardennaises.

Etienne Wanlin

Voici les discours complets écrits et prononcés par M. Thierry Léonet, membre du collège communal et dont s’est inspiré Etienne Wanlin pour la rédaction de l’article : Monsieur et Madame BernardMonsieur et Madame Valcke et Monsieur et Madame Arnould.

Merci à Etienne Wanlin pour la rédaction de l’article et les photos et à Thierry Léonet pour l’envoi de ses discours.

Un couple jubilaire fêté lors de l’eucharistie de l’Assomption à Bellefontaine

La traditionnelle messe de la fête de l’Assomption a eu lieu à la grotte Notre-Dame de Lourdes à Bellefontaine. L’abbé Casmir l’a célébrée devant une bonne centaine de personnes.

Parmi cette nombreuse assistance, un couple en fête … En effet, Monsieur et Madame Jean-Paul et Marie-Madeleine Emonnot-Clarinval, unis à Bièvre le 17 août 1968 par l’abbé Rifon, mais, résidant à Compiègne (France) avaient demandé à l’abbé Casmir s’il était possible de recevoir une bénédiction à l’occasion de leurs noces d’or.

Après l’homélie, les jubilaires ont donc été félicités et bénis. La chorale a ensuite entonné le chant « Cinquante ans d’amour ». Le couple a également reçu un cadeau : un chapelet pour prier en duo. L’abbé Casmir leur a souhaité le meilleur pour la suite et toujours une bonne santé ! C’est ce que tous les fidèles présents leur ont aussi manifesté par leur présence et des applaudissements nourris ! V.P.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à Elyse et Gérard pour les photos ! 

Une magnifique expérience racontée par Elyse, Victor, Camille et Mélanie

Si vous souhaitez connaître le contenu et le ressenti de deux ados et deux jeunes, tous pèlerins à Lourdes cet été, cliquez ici !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez un ado ou un jeune dans votre entourage, n’hésitez pas à leur faire lire ce compte-rendu et à leur montrer les photos ! 🙂 

Prochain pélé : 18 au 24 juillet 2019

Infos : http://pelerinages-namurois.be/ et Facebook (Pélé ados Namur et Pélé Jeunes Namur).

Mission de la Légion de Marie dans le secteur de Bouillon

Une mission de la Légion de Marie sera organisée dans le secteur de Bouillon du 13 au 20 août 2018.

Les missionnaires sont des laïcs consacrant une partie de leur temps à l’évangélisation. Venant de France et de Belgique, ils iront par groupes de deux rendre visite aux paroissiens en vue d’un échange sur la foi. Ils sont soutenus dans leur démarche par la prière de nombreuses communautés religieuses.

Ils participeront à une veillée de prières, la veille de la Fête de l’Assomption, le mardi 14 Août à 20h15 dans l’Église de Bouillon, et à une messe le 15 Août  à 10H30 à Ucimont au sanctuaire de Notre-Dame de Lourdes. 

Quand la nature se déchaîne …

Quand la nature se déchaîne, les conséquences peuvent être graves … La nuit de vendredi à samedi dernier, une mini tornade a provoqué la chute de plusieurs branches d’un tilleul proche de la chapelle Notre Dame du Bon Secours de Oizy (Commune de Bièvre/Doyenné de Gedinne). Vous pouvez vous rendre compte des dégâts grâce aux photos ci-dessus. L’édifice a été bâché par les pompiers. Heureusement, la châsse de Notre Dame du Bon Secours est intacte. 

Cet endroit et cette chapelle sont très appréciés pour la beauté de l’endroit, son atmosphère calme et apaisante et le culte fervent rendu à Notre Dame de Oizy plusieurs fois durant l’année.

Si vous voulez en savoir plus sur la chapelle, voici le lien vers une page du blog.

V.P.

Merci à Xavier de Voghel pour les photos.

Deux rendez vous à ne pas manquer aux Sanctuaires de Beauraing …

Avec l’équipe d’animation des Sanctuaires de Beauraing, la Pastorale Familiale Diocésaine organise, aux Sanctuaires de Beauraing, le mercredi 15 août 2018 à 14h30 la célébration d’hommage des enfants à Marie suivie d’une bénédiction individuelle des enfants et des enfants à naître. Et le dimanche 2 septembre 2018, toujours aux Sanctuaires de Beauraing, se déroulera une célébration de renouvellement de l’engagement conjugal avec bénédiction individuelle des couples et vénération des reliques des saints époux Zélie et Louis Martin.

Plus d’infos :

pour le 15 août ici

et pour le 2 septembre là !

Prions Notre Dame de Lourdes en union avec les jeunes

Une bonne vingtaine de prières ont été récoltées dans la « boîte » située dans le porche de l’église de Bièvre et ont été acheminées par les ados lors du pélé 2018 à Lourdes (19 au 25 juillet) ! Elles ont été placées à la grotte !

Merci à tous ceux qui ont participé à cette action ! 

Depuis ce week-end, dans le porche de l’église de Bièvre, une grande structure un peu mystérieuse attire l’attention des visiteurs. Si on l’observe attentivement, on peut remarquer de petits orifices sur l’avant. A quoi peuvent-ils donc bien servir, me direz-vous ? En fait, il s’agit d’écrire sur un petit papier un souhait, une prière, un voeu et le glisser dans un des orifices en question ! Tous ces petits papiers seront acheminés en juillet (pélé du 19 au 25 juillet) de cette année jusque Lourdes par les membres du pélé ados et jeunes. 

Petit clin d’oeil : dans le porche de l’église, se trouve une grotte Notre Dame de Lourdes. 😉 🙂 

N’hésitez pas à faire cette démarche de prière et de soutien à ces deux groupes du diocèse de Namur. Merci beaucoup.

Si vous êtes un visiteur plus lointain de notre blog mais, que vous souhaitez participer à cette démarche, envoyez moi un mail et on trouvera une solution : veronique.paquay67@hotmail.com

Véro

Clôture de l’année de caté pour les 1ères années de la profession de foi, Retraite et sacrement de confirmation pour les 2èmes années

Clôture de l’année de caté pour les 1ères années de la profession de foi le mercredi 16 mai 2018 de 13h30 à 17h30 à Graide village (Eucharistie à 16h30 à l’église)

– Retraite de confirmation pour les jeunes de la 2ème année qui vont fêter leur profession de foi dans les prochains mois les lundi 29 et mardi 30 octobre 2018 de 9h à 17h au patro Saint Hubert de Bièvre. Sacrement de la confirmation le dimanche 18 novembre à 15h à Alle.

Merci de bloquer ces dates dans votre agenda !

« Une pause par jour » – 21 août 2018

Première lecture – « Tu es un homme et non un dieu, toi qui prends tes pensées pour des pensées divines » (Ez 28, 1-10) – Lecture du livre du prophète Ézékiel

En ces jours-là, la parole du Seigneur me fut adressée : « Fils d’homme, tu diras au prince de la ville de Tyr : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Ton cœur s’est exalté et tu as dit : “Je suis un dieu, j’habite une résidence divine, au cœur des mers.” Pourtant, tu es un homme et non un dieu, toi qui prends tes pensées pour des pensées divines. Tu serais donc plus sage que Daniel, il n’y aurait pas de secret trop profond pour toi ? Par ta sagesse et ton intelligence tu as fait fortune, tu as accumulé l’or et l’argent dans tes trésors. Par ton génie du commerce, tu as multiplié ta fortune, et à cause de cette fortune ton cœur s’est exalté. C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Parce que tu prends tes pensées pour des pensées divines, je fais venir contre toi des barbares, une nation redoutable. Ils tireront l’épée contre ta belle sagesse, ils profaneront ta splendeur. Ils te feront descendre dans la fosse et tu mourras au cœur des mers, d’une mort violente. Oseras-tu dire encore devant tes meurtriers : “Je suis dieu” ? Sous la main de ceux qui te transperceront, tu seras un homme et non un dieu. Tu mourras de la mort des païens incirconcis, par la main des barbares. Oui, moi, j’ai parlé, – oracle du Seigneur Dieu. » – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour »- 20 août 2018

Première lecture – « Ézékiel sera pour vous un signe : tout ce qu’il a fait, vous le ferez » (Ez 24, 15-24) – Lecture du livre du prophète Ézékiel

La parole du Seigneur me fut adressée : « Fils d’homme, je vais te prendre subitement la joie de tes yeux. Tu ne feras pas de lamentation, tu ne pleureras pas, tu ne laisseras pas couler tes larmes. Soupire en silence, ne prends pas le deuil ; enroule ton turban sur ta tête, chausse tes sandales, ne voile pas tes lèvres, ne prends pas le repas funéraire. » Le matin, je parlais encore au peuple, et le soir ma femme mourut. Le lendemain matin, je fis ce qui m’avait été ordonné. Les gens me dirent : « Vas-tu nous expliquer ce que tu fais là ? Qu’est-ce que cela veut dire pour nous ? » Je leur répondis : « La parole du Seigneur m’a été adressée : Dis à la maison d’Israël : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Je vais profaner mon sanctuaire, votre orgueil et votre force, la joie de vos yeux, la passion de votre cœur. Vos fils et vos filles, que vous avez laissés à Jérusalem, tomberont par l’épée. Vous ferez alors comme je viens de faire : vous ne voilerez pas vos lèvres, vous ne prendrez pas le repas funéraire, vous mettrez vos turbans, et vous chausserez vos sandales. Vous ne ferez pas de lamentation, vous ne pleurerez pas. Mais vous pourrirez dans vos péchés, et vous gémirez tous ensemble. Ézékiel sera pour vous un signe : tout ce qu’il a fait, vous le ferez. Et quand cela arrivera, vous saurez que Je suis le Seigneur Dieu. » – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 19 août 2018

Première lecture – « Venez, mangez de mon pain, buvez le vin que j’ai préparé » (Pr 9, 1-6) – Lecture du livre des Proverbes

La Sagesse a bâti sa maison, elle a taillé sept colonnes. Elle a tué ses bêtes, et préparé son vin, puis a dressé la table. Elle a envoyé ses servantes, elle appelle sur les hauteurs de la cité : « Vous, étourdis, passez par ici ! » À qui manque de bon sens, elle dit : « Venez, mangez de mon pain, buvez le vin que j’ai préparé. Quittez l’étourderie et vous vivrez, prenez le chemin de l’intelligence. » – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 18 août 2018

Première lecture – « Je vous jugerai chacun selon sa conduite » (Ez 18, 1-10.13b.30-32) – Lecture du livre du prophète Ézékiel

La parole du Seigneur me fut adressée : « Qu’avez-vous donc, dans le pays d’Israël, à répéter ce proverbe : “Les pères mangent du raisin vert, et les dents des fils en sont irritées” ? Par ma vie ! – oracle du Seigneur Dieu – vous n’aurez plus à répéter ce proverbe en Israël. En effet, toutes les vies m’appartiennent, la vie du père aussi bien que celle du fils, elles m’appartiennent. Celui qui a péché, c’est lui qui mourra. L’homme qui est juste, qui observe le droit et la justice, qui ne va pas aux festins sur les montagnes, ne lève pas les yeux vers les idoles immondes de la maison d’Israël, ne rend pas impure la femme de son prochain, ne s’approche pas d’une femme en état de souillure ; l’homme qui n’exploite personne, qui restitue ce qu’on lui a laissé en gage, ne commet pas de fraude, donne son pain à celui qui a faim et couvre d’un vêtement celui qui est nu ; l’homme qui ne prête pas à intérêt, ne pratique pas l’usure, qui détourne sa main du mal, tranche équitablement entre deux adversaires, qui marche selon mes décrets et observe mes ordonnances pour agir avec vérité : un tel homme est juste, c’est certain, il vivra, – oracle du Seigneur Dieu. Mais si cet homme a un fils violent et sanguinaire, coupable d’une de ces fautes, ce fils-là vivra-t-il ? Il ne vivra pas ; il s’est livré à toutes ces abominations : il sera mis à mort, et son sang, qu’il soit sur lui ! C’est pourquoi – oracle du Seigneur Dieu – je vous jugerai chacun selon sa conduite, maison d’Israël. Retournez-vous ! Détournez-vous de vos crimes, et vous ne trébucherez plus dans la faute. Rejetez tous les crimes que vous avez commis, faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. Pourquoi vouloir mourir, maison d’Israël ? Je ne prends plaisir à la mort de personne, – oracle du Seigneur Dieu – : convertissez-vous, et vous vivrez. » – Parole du Seigneur.

Lire la suite