Les enfants fêtent Noël dans le secteur Bièvre/Daverdisse…

à Bellefontaine …

Comme chaque année, à l’occasion de Noël, Elyse et moi-même, tout aussi motivées que les autres années, avons répondu positivement afin de réaliser un conte avec les enfants. Nous avons choisi celui déniché par Véronique. Il nous parlait beaucoup, car il y a une belle morale à la fin. C’est l’histoire de trois arbres qui avaient des rêves de grandeur. Malheureusement, ils se rendent compte que leurs rêves ne se réaliseront jamais, du moins comme ils l’ont pensé au début.  A la fin, les trois arbres ont eu ce dont ils rêvaient mais d’une manière différente de celle qu’ils imaginaient.  Ce conte a été une réussite grâce à Agnès qui nous a beaucoup formés lors de nos répétitions et grâce à nos petits acteurs. Cette messe de Noël a été présidée par le prêtre, Joseph Goffin. Au moment de l’évangile, les enfants ont également mimé cette naissance de Jésus. A la fin de la messe, Elyse et moi-même, avons voulu rendre hommage à notre ancien organiste, Pol Jacques, décédé l’année passée. J’ai donc pris place sur son orgue en interprétant « Hallelujah » pendant que Elyse lisait un texte que nous avions rédigé ensemble. Ensuite, Cathy, notre nouvelle organiste, avait modifié les paroles de « Hallelujah » afin que la chorale de Bellefontaine chante à son tour un hommage à Pol (NDLR : cfr vidéo et texte au bas de cette partie de l’article). Ce fut un moment rempli d’émotions et de souvenirs. Nous avons terminé cette célébration par notre habituel apéro, préparé avec amour par Agnès. Merci aux personnes qui ont monté la crèche, qui ont décoré l’église, à la chorale de Bellefontaine qui nous fait toujours voyager dans cet esprit de Noël grâce aux chants si bien choisis. Merci au prêtre Joseph Goffin. Merci aux personnes qui étaient présentes lors de cette célébration. Cette messe de Noël a été une réussite comme chaque année. Joyeux Noël et meilleurs vœux pour 2019. Mélanie 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hommage à toi, Pol… (sur l’air de la chanson Hallelujah de Léonard Cohen)

Nous avons perdu, ce jour-là

Un ami, un frère, un papa

Pour nous, tu étais compagnon de route

Il a fallu nous débrouiller

Sans toi, la vie est compliquée,

Parsemée de souvenirs et de doutes…

 

Alléluia, alléluia,

Alléluia, alléluia

 

Malgré la tristesse et le froid,

Le gris de notre désarroi,

Tu illumines toujours nos pensées,

Chaque fois qu’on parle de toi,

Tu fais resurgir notre joie,

Le bonheur de ta passion démesurée

 

Alléluia, alléluia,

Alléluia, alléluia

 

Le chemin pour te retrouver,

Est encore long à partager,

Tu n’as pas eu le temps de nous apprendre

Donne-nous la force d’aimer,

De pardonner et de chanter

Notre espérance et l’envie de comprendre

 

Alléluia, alléluia,

Alléluia, alléluia

 

Cathy, pour la chorale de Bellefontaine,

Noël 2018

A Graide …

Chaque année, nous nous sommes retrouvés dans la joie pour fêter Noël. Dans l’église de Graide, nous nous rassemblons encore plus nombreux. En effet, Noël est une grande fête, celui dont nous fêtons la naissance accueille tous ceux qui viennent à lui et plus particulièrement les plus petits. Cette année, ils étaient très nombreux. Merci à vous d’avoir participé à cette célébration, dans une ambiance recueillie. La crèche était bien remplie avec une multitude d’anges et de bergers. Merci au doyen Casmir d’avoir célébré cette eucharistie, à la chorale de l’avoir rehaussée de ses chants.  Merci de votre participation et à l’année prochaine. Mireille

 

Merci à Etienne Wanlin pour les photos.

Un spectacle intergénérationnel à ne surtout pas manquer !

La compagnie Catécado, spécialisée dans le théâtre religieux burlesque, a été créé en 1998. Celle ci a déjà présenté une bonne dizaine de spectacles sur les évangiles ou de grandes figures chrétiennes en France, Italie, Canada, Suisse… mais, toujours avec humour et rires ! Cette compagnie viendra présenter son tout dernier spectacle « Don Bosco, telle mère, tel fils » le dimanche 10 février 2019 à 15h à Rienne (Commune de Gedinne).

C’est un spectacle qui s’adresse à tous, un moment de partage, de joie et de convivialité … N’hésitez pas à en parler autour de vous et à bloquer cette date dans votre agenda ! 

Quelques infos pratiques : PAF 5 Euros – Gratuit pour les moins de 12 ans. Prévente 4 Euros à partir du 12 janvier. 

Renseignements : 061/58.82.23 – 0485/22.12.81  – 0472/10.02.44 

Deux journées de formation consacrées aux enjeux de l’écologie à Rochefort

IDF   ROCHEFORT

Formation organisée par l’IDF ROCHEFORT

Samedis 12 et 19 janvier 2019 entre 09H15 et 16H00 dans les locaux d’Accueil Famenne à ROCHEFORT ( rue d’Austerlitz, 56)

« L’écologie, défi pour la société et pour l’Eglise »

En 2014, ils étaient un bon millier à défiler à Bruxelles pour réclamer des mesures de lutte contre le changement climatique. Quatre ans plus tard, ce 2 décembre 2018, 70 000 personnes se sont mobilisées dans les rues de la capitale pour soutenir la même cause à la veille de la COP 24. La prise de conscience est devenue majeure.

Des enjeux écologiques, il en est maintenant question tous les jours. Gaz à effet de serre, réchauffement climatique, tri des poubelles, enfouissement des déchets nucléaires, traitement des eaux usées, biodiversité, souci des générations futures, protection de l’environnement, simplicité volontaire, développement des énergies renouvelables, circuits courts, économie circulaire, ces expressions font désormais partie du quotidien. L’enjeu écologique est devenu un enjeu politique. D’abord porté par des mouvements écologistes, il s’invite aujourd’hui dans le programme de tous les partis. Voici cinquante ans à peine, il n’en était même pas question. Maintenant, on nous dit qu’il y a urgence car c’est l’avenir même de l’humanité qui est en jeu. Ni plus ni moins.

Est-ce un effet de mode ? Un phénomène de bobos (bourgeois-bohêmes) ? Une idéologie de plus pour assoiffés de pouvoir ? Ou une réelle prise de conscience qu’il faut changer de perspective, qu’un autre monde est possible, plus humain, plus respectueux de la nature, plus juste ?

Dans ce domaine, les chrétiens s’engagent-ils ? Au-delà de leur prise de conscience et de leur engagement citoyen, qu’ont-ils à apporter de particulier pour le bien de l’humanité ? Quelle est leur force de mobilisation pour impulser le changement ? Que disent et font les conférences épiscopales, le Conseil des Conférences Épiscopales Européennes ? Que font les communautés chrétiennes ? Que propose le pape François dans l’encyclique Laudato Si ? Quel est son impact ? 

Si vous souhaitez connaître le programme précis, des précisions sur le repas, le prix et la personne de contact … cliquez sur « lire la suite » ci-dessous : 

Lire la suite

Invitation désert du 12 au 20 mars 2019

Bonjour, 
Je vous invite à un voyage extraordinaire : marche, contemplation, silence, amitié dans une nature merveilleuse : une semaine dans le désert.
Pour garder en soi toute l’année la beauté, la douceur, la joie de cette immersion dans le désert…
Intéressé? N’hésitez pas à me contacter…
Hélène Deladrière-Lathuraz 
Vous souhaitez déjà quelques infos ? Cliquez ici !
Voici un lien vers le site internet et les photos où vous pourrez vous rendre compte de la richesse de cette expérience ! : là !

« Une pause par jour » – 16 janvier 2019

Première lecture – « Il lui fallait se rendre en tout semblable à ses frères, pour devenir un grand prêtre miséricordieux » (He 2, 14-18) – Lecture de la lettre aux Hébreux

Puisque les enfants des hommes ont en commun le sang et la chair, Jésus a partagé, lui aussi, pareille condition : ainsi, par sa mort, il a pu réduire à l’impuissance celui qui possédait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable, et il a rendu libres tous ceux qui, par crainte de la mort, passaient toute leur vie dans une situation d’esclaves. Car ceux qu’il prend en charge, ce ne sont pas les anges, c’est la descendance d’Abraham. Il lui fallait donc se rendre en tout semblable à ses frères, pour devenir un grand prêtre miséricordieux et digne de foi pour les relations avec Dieu, afin d’enlever les péchés du peuple. Et parce qu’il a souffert jusqu’au bout l’épreuve de sa Passion, il est capable de porter secours à ceux qui subissent une épreuve. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 15 janvier 2019

Première lecture – « Il convenait que Dieu mène à sa perfection, par des souffrances, celui qui est à l’origine du salut » (He 2, 5-12) – Lecture de la lettre aux Hébreux

Ce n’est pas à des anges que Dieu a soumis le monde à venir, dont nous parlons. Un psaume l’atteste en disant : Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui, le fils d’un homme, que tu en prennes souci ? Tu l’as abaissé un peu au-dessous des anges, tu l’as couronné de gloire et d’honneur ; tu as mis sous ses pieds toutes choses. Quand Dieu lui a tout soumis, il n’a rien exclu de cette soumission. Maintenant, nous ne voyons pas encore que tout lui soit soumis ; mais Jésus, qui a été abaissé un peu au-dessous des anges, nous le voyons couronné de gloire et d’honneur à cause de sa Passion et de sa mort. Si donc il a fait l’expérience de la mort, c’est, par grâce de Dieu, au profit de tous. Celui pour qui et par qui tout existe voulait conduire une multitude de fils jusqu’à la gloire ; c’est pourquoi il convenait qu’il mène à sa perfection, par des souffrances, celui qui est à l’origine de leur salut. Car celui qui sanctifie, et ceux qui sont sanctifiés, doivent tous avoir même origine ; pour cette raison, Jésus n’a pas honte de les appeler ses frères, quand il dit : Je proclamerai ton nom devant mes frères, je te chanterai en pleine assemblée. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 14 janvier 2019

Première lecture – « Dieu nous a parlé par son Fils » (He 1, 1-6) – Lecture de la lettre aux Hébreux

À bien des reprises et de bien des manières, Dieu, dans le passé, a parlé à nos pères par les prophètes ; mais à la fin, en ces jours où nous sommes, il nous a parlé par son Fils qu’il a établi héritier de toutes choses et par qui il a créé les mondes. Rayonnement de la gloire de Dieu, expression parfaite de son être, le Fils, qui porte l’univers par sa parole puissante, après avoir accompli la purification des péchés, s’est assis à la droite de la Majesté divine dans les hauteurs des cieux ; et il est devenu bien supérieur aux anges, dans la mesure même où il a reçu en héritage un nom si différent du leur. En effet, Dieu déclara- t-il jamais à un ange : Tu es mon Fils, moi, aujourd’hui, je t’ai engendré ? Ou bien encore : Moi, je serai pour lui un père, et lui sera pour moi un fils ? À l’inverse, au moment d’introduire le Premier- né dans le monde à venir, il dit : Que se prosternent devant lui tous les anges de Dieu. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 13 janvier 2019

Première lecture – « La gloire du Seigneur se révélera, et tout être de chair verra » (Is 40, 1-5.9-11) – Lecture du livre du prophète Isaïe

Consolez, consolez mon peuple, – dit votre Dieu – parlez au cœur de Jérusalem. Proclamez que son service est accompli, que son crime est expié, qu’elle a reçu de la main du Seigneur le double pour toutes ses fautes. Une voix proclame : « Dans le désert, préparez le chemin du Seigneur ; tracez droit, dans les terres arides, une route pour notre Dieu. Que tout ravin soit comblé, toute montagne et toute colline abaissées ! que les escarpements se changent en plaine, et les sommets, en large vallée ! Alors se révélera la gloire du Seigneur, et tout être de chair verra que la bouche du Seigneur a parlé. » Monte sur une haute montagne, toi qui portes la bonne nouvelle à Sion. Élève la voix avec force, toi qui portes la bonne nouvelle à Jérusalem. Élève la voix, ne crains pas. Dis aux villes de Juda : « Voici votre Dieu !  » Voici le Seigneur Dieu ! Il vient avec puissance ; son bras lui soumet tout. Voici le fruit de son travail avec lui, et devant lui, son ouvrage. Comme un berger, il fait paître son troupeau : son bras rassemble les agneaux, il les porte sur son cœur, il mène les brebis qui allaitent. – Parole du Seigneur.

Lire la suite