Et si on parlait un peu du Carême ?!

J’ai trouvé, et je vous partage, un extrait de l’article paru dans l’info de la RTBF du 20 février 2015.

Que signifie encore le Carême dans notre monde moderne ?

La tradition chrétienne du Carême a commencé mercredi. Le Carême symbolise la traversée du désert par Jésus 40 jours durant. Son symbole, c’est le jeûne, la privation de nourriture. Mais est-il encore pratiqué ? Pour le savoir, nous nous sommes rendus à Vaux-sous-Chèvremont où 500 fidèles s’étaient donné rendez-vous, le mercredi des cendres.

Le Carême est vu comme une période de souffrance. Une souffrance due au jeûne. Et pourtant, c’est une période de joie à l’approche de Pâques.

Le Carême, c’est d’abord un temps joyeux puisque c’est un temps, long, où nous redécouvrons combien nous sommes aimés de Dieu et combien Dieu veut notre bonheur, explique Pierre HANNOSSET (curé de l’unité pastorale Notre-Dame des sources Chaudfontaine-Trooz). Cela a des aspects parfois un peu difficiles, comme dans un couple. Par exemple, quand l’homme choisit de ne pas regarder un match de foot à la télévision pour aller parler avec sa compagne. Ce n’est pas simple mais la finalité est merveilleuse : une soirée en amoureux. »

Le Carême a donc fortement évolué, sa pratique s’est adaptée à notre société. Adelin nous explique comment : « Ce n’est plus vraiment se priver de nourriture. C’est surtout mener une vie de fraternité, d’amitié avec les personnes que nous connaissons. Et aussi : pouvoir aider ceux qui sont dans le besoin. »

Le jeûne n’est plus d’actualité même si certaines familles modifient leurs habitudes alimentaires. C’est le cas chez Dominique. « Traditionnellement, une fois par semaine, on essaie de manger soit un bol de riz ou de pâtes. »

Benjamin VERPOORTEN

Et moi, quelle sera ma bonne résolution pour le Carême 2020 ?

Une idée, parmi tant d’autres. Ne suis-je pas trop connecté aux écrans : GSM, smartphone, tablette, TV ? Les écrans nous ouvrent les portes du monde et de la connaissance. Ils nous apportent tant d’amis virtuels mais nous éloignent de plus en plus du contact, de la vraie relation humaine.

Bernard

Bulletin paroissial « Le Parvis » – Infos de la paroisse Saint Amand – n°32 – Février et mars 2020 – Paroisse de Spy – reçu par mail. 

Une pensée ou une action pour chaque jour du Carême …

Une collègue, assistante paroissiale, m’a envoyé ce courriel :

« Chers amis, 

Je vous envoie en pièce jointe ce « petit cadeau » pour la carême. On a concocté cela avec mon équipe d’animateurs jeunes. C’est plein de vitamines et de connexion intérieure, bref, un concentré d’amour!
A utiliser sans modération et à diffuser largement !!
Bon carême!
Hélène »
Voici le petit cadeau dont parle Hélène … à vous de le déballer et de suivre le petit programme proposé jour après jour ! 🙂 
V.P.
P.S. : J’ai légèrement adapté une proposition ! A vous de découvrir quelle activité est organisée dans notre doyenné de Gedinne et d’y participer ! 🙂

Soyons solidaires avec Haïti !

Carême de Partage : Justice climatique pour Haïti et notre maison commune !

Bièvre – Dimanche 15 mars – 10h30

Au cours de l’eucharistie, nous aurons la chance d’écouter Madame Myrlande JOSEPH, un des témoins de la campagne « Entraide et Fraternité » de cette année, et qui réside à Haïti.
La collecte sera consacrée au projet de cette année !
Après l’eucharistie, vente de produits et moment de convivialité que nous appellerons « Surprise haïtienne » 🙂.
Soyons solidaires avec Haïti !
Venez nombreux !
Merci pour votre présence !
L’abbé Casmir, Monsieur Jean-Pol Gallez, coordinateur régional à Entraide et Fraternité, Michèle, bénévole, et les membres de l’équipe de secteur de Bièvre/Daverdisse.

« Une pause par jour » – 25 février 2020

Première lecture – « Vous demandez, mais vous ne recevez rien ; en effet, vos demandes sont mauvaises » (Jc 4, 1-10) – Lecture de la lettre de saint Jacques

Bien-aimés, d’où viennent les guerres, d’où viennent les conflits entre vous ? N’est-ce pas justement de tous ces désirs qui mènent leur combat en vous-mêmes ? Vous êtes pleins de convoitises et vous n’obtenez rien, alors vous tuez ; vous êtes jaloux et vous n’arrivez pas à vos fins, alors vous entrez en conflit et vous faites la guerre. Vous n’obtenez rien parce que vous ne demandez pas ; vous demandez, mais vous ne recevez rien ; en effet, vos demandes sont mauvaises, puisque c’est pour tout dépenser en plaisirs. Adultères que vous êtes ! Ne savez-vous pas que l’amour pour le monde rend ennemi de Dieu ? Donc celui qui veut être ami du monde se pose en ennemi de Dieu. Ou bien pensez-vous que l’Écriture parle pour rien quand elle dit : Dieu veille jalousement sur l’Esprit qu’il a fait habiter en nous ? Dieu ne nous donne-t-il pas une grâce plus grande encore ? C’est ce que dit l’Écriture : Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce. Soumettez-vous donc à Dieu, et résistez au diable : il s’enfuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu, et lui s’approchera de vous. Pécheurs, enlevez la souillure de vos mains ; esprits doubles, purifiez vos cœurs. Reconnaissez votre misère, prenez le deuil et pleurez ; que votre rire se change en deuil et votre joie en accablement. Abaissez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 24 février 2020

Première lecture – « Si vous avez dans le cœur l’esprit de rivalité, ne vous en vantez pas » (Jc 3, 13-18) – Lecture de la lettre de saint Jacques

Bien-aimés, quelqu’un, parmi vous, a-t-il la sagesse et le savoir ? Qu’il montre par sa vie exemplaire que la douceur de la sagesse inspire ses actes. Mais si vous avez dans le cœur la jalousie amère et l’esprit de rivalité, ne vous en vantez pas, ne mentez pas, n’allez pas contre la vérité. Cette prétendue sagesse ne vient pas d’en haut ; au contraire, elle est terrestre, purement humaine, démoniaque. Car la jalousie et les rivalités mènent au désordre et à toutes sortes d’actions malfaisantes. Au contraire, la sagesse qui vient d’en haut est d’abord pure, puis pacifique, bienveillante, conciliante, pleine de miséricorde et féconde en bons fruits, sans parti pris, sans hypocrisie. C’est dans la paix qu’est semée la justice, qui donne son fruit aux artisans de la paix. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 23 février 2020

Première lecture – « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Lv 19, 1-2.17-18) – Lecture du livre des Lévites

Le Seigneur parla à Moïse et dit : « Parle à toute l’assemblée des fils d’Israël. Tu leur diras : Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint. Tu ne haïras pas ton frère dans ton cœur. Mais tu devras réprimander ton compatriote, et tu ne toléreras pas la faute qui est en lui. Tu ne te vengeras pas. Tu ne garderas pas de rancune contre les fils de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis le Seigneur. » – Parole du Seigneur.

Lire la suite