Deux journées de formation consacrées aux enjeux de l’écologie à Rochefort

IDF   ROCHEFORT

Formation organisée par l’IDF ROCHEFORT

Samedis 12 et 19 janvier 2019 entre 09H15 et 16H00 dans les locaux d’Accueil Famenne à ROCHEFORT ( rue d’Austerlitz, 56)

« L’écologie, défi pour la société et pour l’Eglise »

En 2014, ils étaient un bon millier à défiler à Bruxelles pour réclamer des mesures de lutte contre le changement climatique. Quatre ans plus tard, ce 2 décembre 2018, 70 000 personnes se sont mobilisées dans les rues de la capitale pour soutenir la même cause à la veille de la COP 24. La prise de conscience est devenue majeure.

Des enjeux écologiques, il en est maintenant question tous les jours. Gaz à effet de serre, réchauffement climatique, tri des poubelles, enfouissement des déchets nucléaires, traitement des eaux usées, biodiversité, souci des générations futures, protection de l’environnement, simplicité volontaire, développement des énergies renouvelables, circuits courts, économie circulaire, ces expressions font désormais partie du quotidien. L’enjeu écologique est devenu un enjeu politique. D’abord porté par des mouvements écologistes, il s’invite aujourd’hui dans le programme de tous les partis. Voici cinquante ans à peine, il n’en était même pas question. Maintenant, on nous dit qu’il y a urgence car c’est l’avenir même de l’humanité qui est en jeu. Ni plus ni moins.

Est-ce un effet de mode ? Un phénomène de bobos (bourgeois-bohêmes) ? Une idéologie de plus pour assoiffés de pouvoir ? Ou une réelle prise de conscience qu’il faut changer de perspective, qu’un autre monde est possible, plus humain, plus respectueux de la nature, plus juste ?

Dans ce domaine, les chrétiens s’engagent-ils ? Au-delà de leur prise de conscience et de leur engagement citoyen, qu’ont-ils à apporter de particulier pour le bien de l’humanité ? Quelle est leur force de mobilisation pour impulser le changement ? Que disent et font les conférences épiscopales, le Conseil des Conférences Épiscopales Européennes ? Que font les communautés chrétiennes ? Que propose le pape François dans l’encyclique Laudato Si ? Quel est son impact ? 

Si vous souhaitez connaître le programme précis, des précisions sur le repas, le prix et la personne de contact … cliquez sur « lire la suite » ci-dessous : 

Lire la suite

Pour son concert de Noël, la chorale « Les croc’notes » de Gedinne recrute …

Bientôt Noël !

La chorale « Les Croc’notes » de Gedinne prépare déjà son concert de Noël, qui aura lieu en l’église de Gedinne,

le samedi 22 décembre à 17 heures. 

Si tu aimes chanter, pourquoi ne pas nous rejoindre

chaque jeudi de 18h30 à 19h15,

à partir du 8 novembre,

afin d’apprendre quelques beaux chants

et participer à cette magie de Noël ?

Tu nous retrouveras 

à la salle du Cercle Communal de Gedinne,

rue Albert Marchal, 2.

Pour tout autre information,

tes parents peuvent s’adresser

aux numéros de téléphone suivants :

061/51.21.62 ou 061/58.91.27.

Bienvenue à toutes et à tous,

garçons ou filles ! 

Joli texte pour la fête des mamans.

Maman ralentis, pourquoi te précipiter ?
Maman ralentis, pas besoin de t’en faire autant,
Maman ralentis, fais toi une tasse de thé.
Maman ralentis, viens passer du temps avec moi.

Maman ralentis, mettons nos souliers et allons nous promener,
allons jouer dehors, crier, chanter et rire.
Maman ralentis, tu as l’air si fatiguée,
viens te blottir sous la couette avec moi et te reposer quelques instants.

Maman ralentis, la vaisselle peut attendre,
Maman ralentis, amusons nous et cuisinons un gâteau !
Maman ralentis, je sais que tu travailles beaucoup,
Parfois, Maman, c’est agréable quand tu t’arrêtes tout simplement.

Assieds toi avec nous une minute,
Écoute notre journée,
Passe un moment avec nous
car notre enfance va vite s’envoler !

Rebekah Knight

Oraison d’un laïc pour les curés…

Tout d’abord, Seigneur, nous vous remercions de ce que ces hommes aient accepté de devenir nos curés et vicaires.
Si par hasard, ils avaient préféré les pantoufles, une femme et un foyer, nous serions bien ennuyés. Et si c’était comme cela partout ?
Merci, mon Dieu, de leur avoir donné le courage du sacrifice.
Grâce à eux, nous pouvons nous nourrir du Pain de Vie, former des foyers solides, rapproprier notre âme et mourir en paix.

Merci, Seigneur, pour les défauts de nos curés : des gens parfaits supportent mal la faiblesse…
Des gens en toujours bonne santé méprisent les petites natures.
Seigneur, vous avez mieux vu que nous !
Nos curés sont des phénomènes.

Ils doivent être des pédagogues pour les enfants,
Des spécialistes des questions du foyer pour les jeunes ménages,
Des spécialistes psychologiques pour la jeunesse,
Des chefs-d’œuvre de science et de délicatesse au confessionnal.

Ils doivent, aux réunions d’hommes, traiter du problème de l’Église en professeurs
aux réunions de dames, ouvrir l’Évangile en exégètes.
Dans leur visite aux familles cultivées, ils doivent discuter du dernier roman
sous peine de passer pour de gros lourds,
et avec le communiste sympathique
traiter du conflit capital-travail dans ses moindres détails.

Avec les non-catholiques, ils doivent être théologiens à la fois fermes et larges.
Et des historiens avisés avec la J.O.C.
Mais je n’en finirai pas !
J’oubliais qu’ils doivent répondre dans les rues à tous les saluts,
Et s’ils reçoivent, ils doivent être souriants, même s’ils sont à moitié morts.

J’oubliais qu’ils doivent être, chaque dimanche, orateurs, chanteurs et parfois organistes,
et qu’en semaine, il leur faut souvent être électriciens, menuisiers, peintres, cuisiniers, etc.
Seigneur, faites que ces « spécialistes universels », nous les jugions avec l’indulgence
que requiert ce programme incohérent et inhumain.

Faites que nous comprenions que si sur quatorze spécialités,
notre prêtre en réussit la moitié ou le quart,
nous en soyons satisfaits.
Donnez-moi, Seigneur, de lui pardonner ses impatiences ou ses erreurs.

Que je comprenne bien que je n’ai qu’un curé à supporter
et que lui a tous ses paroissiens sur le dos.
Donnez-moi enfin, Seigneur, de lui montrer qu’il n’est pas entouré que d’indifférence.
Donnez-moi la persévérance dans la prière pour les prêtres et leurs vocations.

Ce sera sans doute le meilleur de tout.

Amen