Une recette de notre doyen, l’abbé Casmir Nnubia pour vivre au mieux ce reconfinement !

En plus des gestes barrière que nous connaissons et appliquons depuis plusieurs mois maintenant, voici une recette proposée par l’abbé Casmir Nnubia pour vivre au mieux cette période compliquée :

2 dl de patience – une tasse de bonté – 4 cuillères de bonne volonté – une pincée d’espoir – une dose de bonne foi. Et ajoutez sans tarder 2 poignées de tolérance, un paquet de prudence et une grande mesure de bonne occupation domestique assaisonnée de beaucoup de bon sens.
Laissez mijoter en priant et vous obtiendrez une bonne journée pendant cette période de reconfinement.

Merci à l’abbé Casmir Nnubia pour le partage de son texte ! 

Véro

Du nouveau dans nos doyennés de Gedinne et Bouillon…

Deux excellentes nouvelles dans ce ciel incertain :

Le Doyenné de Bouillon a un site internet … dont le nom est « Paroisse de Bouillon »

Si vous souhaitez avoir toutes les infos utiles (personnes de contact – caté – sacrements – funérailles – horaire des messes – fabriques d’église et Saint Eloi …), cliquez ici !

Le lien est aussi visible à deux reprises dans ce blog : dans la liste déroulante de la rubrique « Bouillon » (site de la paroisse de Bouillon) ET tout en bas de la page d’accueil dans la rubrique « Eglise catholique ».

L’Unité Pastorale Gedinne Croix-Scaille possède une page Facebook ; n’hésitez pas à aller la visiter ici ! 

Des défis à relever, la présentation des prêtres de l’unité pastorale, des membres de l’équipe pastorale… et, « last but not least », un LIEN pour rester en contact en cette période compliquée…  

Belles découvertes à toutes et à tous ! 🙂 

Véro

Participons à l’enquête de nos évêques !

Nos évêques nous interpellent, tous et chacun, sur la manière dont nous avons vécu cette crise sanitaire – qui n’est pas encore finie.

Merci aux pôles Communication des UP et aux communicateurs de partager cette demande… et de susciter des réponses dans les communautés, équipes et autres lieux de vie !

« Avec cette enquête nous voulons surtout tenter de mesurer quelles sont les initiatives qui se sont révélées positives et qui pourraient être reprises si nécessaires, et celles dans lesquelles il vaut mieux ne plus investir d’énergie. Mais aussi ce qui aurait pu être fait à la lumière de l’Evangile et qui ne l’a peut-être pas été.

Nous demandons aussi quel profil d’Église nous voulons mettre en avant, et d’une manière plus fondamentale, quelle est l’espérance qui nous soutient fondamentalement.

Des propositions à soumettre au monde politique pourront aussi être faites, en cas d’une nouvelle vague de la pandémie

Nous espérons en tous cas que beaucoup utiliseront ce questionnaire. Les résultats pourront contribuer à la prise de décisions ultérieures, pour nous-mêmes et nos confrères évêques ».

Au nom de la Conférence des évêques de Belgique,
Mgr Jean-Pierre Delville et Mgr Lode van Hecke

Vos réponses seront traitées par le Secrétariat de la Conférence des évêques, conformément à la législation RGPD.

Site internet https://commu-bw.be/2020/10/06/participons-a-lenquete-de-nos-eveques/?fbclid=IwAR2r_7ltn0BDVe79ARCuACVij0iinkW5cCtT-eBz2x0SB4zW9EF34KXKNLM

« Une histoire inspirante : le jeune, le train et les arbres »

Un garçon âgé de 29 ans, regarde par la fenêtre d’un train et crie…
« Papa regarde, les arbres passent derrière ! »
Son père sourit et un jeune couple assis à proximité, regarde le comportement puéril du garçon de 29 ans avec pitié.
Soudainement, il l’interpelle encore une fois :
« Papa, regarde les nuages avancent avec nous ! »
Le couple ne résiste plus et dit au père :
« Pourquoi vous ne prenez pas votre fils pour aller voir un bon docteur ? » (estimant bien sûr que le jeune de 29 ans était un peu trop âgé pour ce genre de comportement).
Le vieil homme sourit et leur dit…
« Je l’ai fait et nous venons tout juste de sortir de l’hôpital, mon fils était aveugle depuis sa naissance et il a retrouvé la vue seulement aujourd’hui grâce à une greffe. »
Morale :
Chaque personne sur terre a une histoire.
Ne jugeons pas les personnes avant de les connaitre réellement.
La vérité est parfois bien différente de ce qu’on peut s’imaginer…
Site internet ici !

« Le linge propre »

Un jeune couple emménage dans un nouveau quartier.
Le lendemain matin, alors qu’ils prennent leur petit déjeuner devant la fenêtre, la jeune femme voit sa voisine suspendre son linge à l’extérieur.
« Ce linge n’est pas très propre dit-elle ; elle ne sait pas le laver correctement. Elle a peut-être besoin d’une meilleure lessive… »
Son mari regardait, silencieux.
Chaque fois que sa voisine suspendait son linge à sécher, la jeune femme faisait le même commentaire.
Un mois plus tard, la femme fut surprise de voir du linge bien propre sur le fil à linge et dit à son mari: « Regarde, elle a finalement trouvé le moyen de laver correctement son linge. Je me demande qui lui a appris ça ? »
Le mari répondit : « Je me suis levé tôt ce matin, et j’ai nettoyé nos fenêtres. »
Et il en est ainsi de la vie…
Ce que nous voyons en regardant les autres dépend de la clarté de la fenêtre à travers laquelle nous regardons.
Alors, ne soyez pas trop rapide pour juger les autres, surtout si votre perspective sur la vie est assombrie par la colère, la jalousie, la négativité ou des désirs insatisfaits.
Juger une personne ne définit pas qui elle est. Cela définit qui vous êtes.
D’après Paulo Coelho
Extrait Lettr’Optimiste
Merci à Mireille pour ce partage !