Nafraiture : Vingt ans de présence pour l’abbé Léon Bechoux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prêtre retraité au service du doyenné de Gedinne depuis 20 ans, l’abbé Léon Bechoux vient d’être fêté par ses paroissiens, les Magadés.

Une église noire de monde pour une messe dominicale, cela faisait déjà longtemps que ce n’était plus arrivé ! Ce samedi 8 octobre, les paroissiens, les membres de la Fabrique, les amis et la famille de l’abbé Léon Bechoux étaient en nombre pour fêter dignement les 20 ans de présence de leur curé à Nafraiture (Vresse-sur-Semois) et ses 62 ans de sacerdoce. Une table, en forme de croix, avait été aménagée au centre de l’église et les fidèles étaient rassemblés tout au tour pour cette messe d’action de grâce. Léon était entouré des autres prêtres du secteur de Vresse-sur-Semois : les abbés Jean-Pierre Brou, Armel Kole et Pierre Installé.

Tout avait été adapté pour la circonstance. C’est ainsi que la lecture préparée et lue par Marc Robinet faisait allusion à notre société ultra numérisée, l’homélie en wallon préparée et lue par Jean-Marie Theret nous parlait des béatitudes revisitées pour l’occasion. Les intentions, préparées par Cécile et François étaient traduites en wallon et lues par Jean-Pol. Même le chant final avait été concocté par la chorale pour dire merci à Léon pour tout ce qu’il a fait pour la paroisse jusqu’à présent.

Au nom de Monseigneur Pierre Warin, Mireille Cornet, a pris la parole durant l’eucharistie : « Tu as 85 ans. Tu as été ordonné prêtre le 24 juillet 1960, il y a 62 ans. Et tu es prêtre retraité au service du doyenné de Gedinne depuis 20 ans. La communauté chrétienne de Nafraiture veut, avec moi, rendre grâce au Seigneur pour le chemin parcouru ». Il rappellera ensuite les différentes missions du prêtre avant de remercier sa famille : « Le premier terreau des vocations, la première pépinière, ou encore le premier séminaire, c’est la famille. Je remercie la famille de l’abbé Bechoux de l’avoir éveillé à la foi et à l’Evangile. Merci à ses parents, en particulier sa maman, qui sans doute a été en premier médiatrice de l’appel à devenir prêtre qu’il a ressenti, un jour, au plus profond de son être ».*

Arnaud Allard, bourgmestre de Vresse, prendra la parole pour remercier l’abbé Bechoux : « On ne se connaît pas vraiment mais quand je vois les jeunes, le monde rassemblé autour de la table, cela ne fait que confirmer la légende : Léon, vous êtes quelqu’un d’unanimement apprécié ». Léon Bechoux n’aime pas les longs discours. C’est un homme humble, un homme du peuple. C’est pour cela qu’il est apprécié de tous.

Ulysse Lambot, président de la Fabrique, a également pris la parole au nom des villageois et des membres de la Fabrique pour remercier l’abbé Bechoux : « Après 42 années de sacerdoce, passées à l’écoute et au service des plus pauvres de notre société, dans la région namuroise de l’entre Sambre et Meuse, l’heure de la retraite sonne. Pour tout un chacun, une vie de labeur, mérite, à 65 ans, un peu de calme et de repos. Mais pour toi, Léon, pas question de repos. Tu décides de rejoindre les Ardennes namuroises et de t’installer au presbytère de Nafraiture alors inoccupé. Pas question de repos quand on a un message évangélique à faire connaître et à partager, quand il faut apprendre aux paroissiens à animer les offices, quand il faut soutenir la chorale et partager ses connaissances musicales ou encore quand il faut soutenir une brebis en souffrance ».

En fin d’eucharistie, il a été chaleureusement applaudi avant de se voir remettre quelques cadeaux : un panier garni de bouteilles de vin ainsi qu’une plaque souvenir gravée sur pierre et réalisée par Jean-Marie Theret. La célébration s’est clôturée par le verre de l’amitié et quelques mignardises.

*texte entier

Etienne Wanlin pour le texte et les photos. Merci à lui ! 

Les Pèlerinages Namurois nous informent !

Chers amis, 
Nous avons le plaisir de vous présenter 2 prochains événementsliés aux Pèlerinages Namurois : 
  • Une émission de KTO dédiée au Diocèse de Namur, évoquera notamment le service des pèlerinages

Ce lundi 19 septembre à 21h40 sur KTO, l’émission « La Vie des Diocèses » sera consacrée au diocèse de Namur. Mgr Warin est l’invité de cette émission. Celle-ci se penchera tout spécialement sur le service des pèlerinages et celui de la catéchèse.

Pour suivre cette émission :KTO sur votre télévision :Proximus : canal 215  /  VOO : canal 147 /Orange : canal 98  /  Telenet : canal 36 KTO sur internet :[http://]http://www.ktotv.comDates des diffusions :lundi 19 septembre 2022 à 21:40mercredi 21 septembre 2022 à 10:20jeudi 22 septembre 2022 à 9:30jeudi 22 septembre 2022 à 17:05vendredi 23 septembre 2022 à 15:00samedi 24 septembre 2022 à 12:40dimanche 25 septembre 2022 à 11:05mardi 20 septembre 2022 à 2:25

  • Rendez-vous à Beauraing le dimanche 2 octobre 2022 

Un rassemblement qui s’adresse à tous les pèlerins, afin qu’ils puissent se retrouver dans une ambiance priante et joyeuse.Le rendez-vous est donné directement au Sanctuaire de Beauraing.  

Programme14h00 : Eglise du Rosaire, animation par Mlle Françoise Hamoir sur les conclusions de l’année du synode dans le diocèse et la place des pèlerinages en son sein.15h00 : Eglise du Rosaire, messe présidée par Mgr. Warin. Homélie prononcée par M. l’abbé François Barbieux. Mot d’Envoi par Mgr. Warin.

 Les personnes malades ou handicapées seront prises en charge dès 13h45 à l’Accueil. Les membres des Hospitalités N-D. de Lourdes et N-D de Beauraing sont invités à se mettre à leur service.Repas de midi Possibilité de prendre le repas à l’Hospitalité de Beauraing. Inscription indispensable par téléphone ou fax. au 082/64.75.16ou par mail : info@accueil-beauraing.be

Au plaisir de vous y retrouver ! L’équipe des Pèlerinages Namurois

L’abbé Guy Colaux et Monsieur André Stévenne, diacre, nous ont quittés.

L’abbé Guy Colaux, né à Malvoisin le 12 octobre 1936, a été ordonné prêtre en la cathédrale Saint Aubain de Namur le 16 juillet 1954, il a été successivement vicaire à Ham-sur-Sambre et  administrateur à Dorine.
Il avait pris sa retraite en 2001, s’était retiré à Malvoisin tout en assurant l’aumônerie de la maison de repos « Le Clairval » à Pondrôme.
Guy nous a quittés le 03/04/2022 à l’âge de 85 ans, il est parti sans faire de bruit, tel qu’il a vécu, comme l’a été sa vie. Il était un homme discret et humble.
Deux célébrations lui tenaient particulièrement à coeur : la messe en l’honneur de saint Antoine et la messe de minuit.
Monsieur André, né à Membre le 15 janvier 1935, a été ordonné diacre permanent le 17 décembre 1994 à Flawinne avant de se transférer dans le secteur pastoral de Gedinne en 2013. Il est décédé le 08 mai 2022 à l’âge de 87 ans.
Nous apprécions chez André les qualités essentielles : son amour de sa chère épouse Camille, il était touchant de les trouver toujours l’un près de l’autre. Sa vie toute simple, une vie de dévouement pour les autres, fut imprégnée de l’amour.
(photo des 25 ans d’ordination diaconale d’André, ici avec son épouse Camille. Un article
était paru sur le blog du doyenné à l’époque)
GRAND MERCI à monsieur l’abbé Guy, GRAND MERCI à monsieur le diacre André.
L’EQUIPE PASTORALE
Annonces nécrologiques : celle de l’abbé Colaux ici !  et celle du diacre André  là !

Un départ dans l’Unité Pastorale Gedinne Croix-Scaille

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est lors d’une eucharistie d’action de grâce célébrée dans l’église de Rienne que l’Abbé Albert Mofya Mpundu a dit au revoir aux paroissiens de l’Unité Pastorale Gedinne Croix-Scaille. En effet, début juillet, il quittera le presbytère de Rienne pour retourner dans son pays, la République Démocratique du Congo.

De nombreux paroissiens ont souhaité faire le déplacement pour entourer l’abbé Albert et c’est la chorale de l’Unité Pastorale qui a animé musicalement l’office.

Au début de la célébration, l’abbé Albert a d’abord voulu remercier le Seigneur qui a permis  de vivre et de travailler ensemble la main dans la main dans la paix et la concorde. Il a remercié le doyen Casmir, les membres du chantier paroissial, l’abbé Félicien qui lui a appris beaucoup et lui a permis d’acquérir une bonne expérience pastorale, les prêtres, diacres, assistantes paroissiales du doyenné de Gedinne et Bouillon, les membres de l’équipe de l’unité pastorale, la secrétaire paroissiale, les catéchistes, les membres des fabriques d’église, les chorales et organistes, les enfants de choeur, les paroissiens, ses amis et tous les bénévoles qui distribuent le bulletin paroissial.

Madame Christiane Richard a relaté quelques points clé de la vie de l’abbé Albert avant son arrivé à Rienne. Le 14 octobre 2016, il débarque en Belgique et s’installe à Namur ou il suit des cours concernant la catéchèse et la pastorale à l’Institut international de catéchèse et de pastorale Lume Vitae. En 2018, l’évêque l’envoie dans l’unité pastorale Gedinne Croix-Scaille. « Pas de chichi ! », telle pourrait être la philosophie de l’abbé Albert. Sa simplicité, sa discrétion, son humilité, sa gentillesse font de lui un homme réservé, très attentif à l’écoute des autres. Madame Christiane Richard a terminé son intervention en remerciant l’abbé Albert pour les beaux moments partagés, le travail accompli ensemble, les belles rencontres et lui a souhaité bonne route et bonne chance pour la suite de son ministère.

Au nom de l’équipe pastorale, elle a remis à l’abbé Albert une statue de la Vierge au coeur d’or de Beauraing et un livre d’or rempli de témoignages d’amitié et de soutien.

 

 

 

 

 

Monsieur Daniel Normand, président de la fabrique d’église de Rienne, lui a remis un cadre photos de l’église du village et de la chapelle Saint Walhère.

 

 

 

 

 

 

 

Un apéritif a réuni les paroissiens et amis de l’abbé Albert dans le fond de l’église et un repas a rassemblé ses proches.

C’est Monsieur l’abbé David Tiemele qui remplacera l’abbé Albert et habitera à Rienne.

Merci à Etienne Wanlin pour les photos et l’envoi des textes. 

Véro

Rencontre prêtres-diacres et assistantes paroissiales des doyennés de Gedinne et Bouillon

Plus ou moins quatre fois par an, le doyen Casmir Nnubia invite les prêtres, diacres et assistantes paroissiales du doyenné de Gedinne à une rencontre de travail qui aborde différents thèmes, permet d’évoquer la situation de chaque secteur ou Unité pastorale etc… 

La dernière rencontre avant les vacances a eu lieu ce mercredi 15 juin en présentiel. Nous ne nous étions plus vus depuis septembre 2020 ; la rencontre prévue en décembre ayant été annulée.

Au programme de cette réunion : topo sur le vécu des célébrations à 15, le caté et les fêtes de 1ère communion et confirmations et quelques infos à partager, par exemple, le 15 août à Oizy (secteur de Bièvre/Daverdisse), Monseigneur Warin sera présent pour l’inauguration de la chapelle Notre Dame du Bon Secours après travaux. 

L’enquête diocésaine a été aussi abordée. Comme indiqué dans cet article du site du diocèse de Namur, « Mgr Warin en collaboration avec les membres du Conseil Épiscopal et les membres de l’Équipe du Chantier Paroissial veut que cette crise sanitaire serve à réfléchir à l’Église  »d’après ». Il propose une démarche synodale. L’évêque demande aux chrétiens de se réunir, de réfléchir, ensemble, sur ce qui a été fait et pourrait être développé, encore. Et ce sur base d’un questionnaire élaboré (voir pièce jointe). Avec une préoccupation :  »Au sortir de la crise occasionnée par la Covid-19 vivre la Mission d’Église aujourd’hui et demain. » »

Pour terminer cette après-midi dans la convivialité, une collation a été partagée entre tous les participants et une photo souvenir prise suivant le souhait de l’abbé Albert qui, à la demande de son évêque, retourne au Congo et sera remplacé par l’abbé David. 

Véro, une des deux assistantes paroissiales des doyennés de Gedinne et Bouillon.