Bienvenue à l’abbé Casmir dans le secteur de Bièvre/Daverdisse

L’équipe de secteur et l’abbé Casmir, lui-même, avaient souhaité qu’une eucharistie rassemble tous les paroissiens du secteur à l’occasion de l’arrivée du nouveau prêtre dans les commmunes de Bièvre et Daverdisse. Cette eucharistie a eu lieu le dimanche 4 février à 15h en l’église de Bièvre.

 

 

 

 

L’abbé Casmir était entouré à l’autel des abbés Chrétien Ekumé, Joseph Goffin, Roger Ahoua et du diacre Xavier De Voghel.

La chorale inter-paroissiale de Bièvre a animé l’eucharistie, deux courts discours ont été prononcés : le premier par un membre de l’équipe de secteur et le second par un membre de la fabrique d’église de Bièvre. 

L’abbé Casmir, nommé également doyen, sera installé officiellement à une date non encore déterminée.

Après la célébration, un apéritif a rassemblé tous ceux qui le souhaitaient dans le fond de l’église. L’abbé Casmir a reçu en présent de bienvenue un panier garni de produits locaux.

 

 

 

 

 

 

Merci à Messieurs Gérard Clarinval et Francis Vanderperre pour le prêt de leurs discours respectifs et à Etienne Wanlin pour les photos.

L’A DIEU au Bon Pasteur

C’est une assemblée très nombreuse qui a entouré l’abbé José Dussart pour son A DIEU le vendredi 1er décembre à 14h30 en l’église de Bièvre.

On pouvait remarquer la présence de nos deux évêques, Monseigneur Vancottem et Monseigneur Warin, d’une quarantaine de doyens ou prêtres, de son confrère d’ordination l’abbé Jean-Paul Demaret, de diacres, de Noé, son filleul (qui sera ordonné diacre en vue du sacerdoce le dimanche 10 décembre à Ciney), de tous les bourgmestres des communes du doyenné de Gedinne/Bouillon, des membres des conseils communaux, conseils de fabrique, équipes de secteur, des catéchistes, des paroissiens du doyenné de Gedinne/Bouillon mais aussi des anciens lieux de mission de l’abbé Dussart etc…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au début de la célébration, des prêtres ont placé sur le cercueil de l’abbé Dussart, l’étole, la chasuble et le calice, le diacre Xavier a déposé le lectionnaire sur un lutrin. Les bougies autour du cercueil ont été allumées au Cierge Pascal par son confrère d’ordination, l’abbé Jean-Paul Demaret.

Le nouveau doyen, l’abbé Casmir Nnubia, a rebaptisé l’abbé José Dussart en abbé José DOUCEUR.

Et c’est vrai que c’est sa bonté légendaire (visible même jusque dans son regard a dit un jour, une religieuse de Rochefort), qui a été fortement mise en avant que ce soit dans le discours des fabriques d’église ou de l’équipe de secteur Bièvre/Daverdisse. Dans la liturgie de la Parole, l’hommage de tendresse au Père Jacques Hamel a été lu par un proche, la deuxième lecture était tirée de Saint Jean (chapitre 3, 11-21) : « Nous devons aimer, non pas avec des paroles et des discours, mais par des actes et en vérité ». L’évangile était la rencontre des disciples d’Emmaüs avec Jésus sur le chemin. C’est l’abbé Joseph Goffin qui a prononcé l’homélie . A la fin de celle-ci, nous avons vécu un moment particulièrement émouvant quand l’abbé a entonné le refrain du chant « Que tes oeuvres sont belles »  repris en c(h)oeur par l’assemblée. Diverses intentions ont été lues par des personnes des villages du secteur ou/et des proches. 

La chorale interparoissiale Saint-Hubert de Bièvre, renforcée de membres des chorales de Gedinne et des 4 villages de la commune de Daverdisse, a animé l’Eucharistie d’action de grâce. 

A la fin de la messe, un mot de merci à tous ceux qui ont entouré l’abbé Dussart durant sa maladie et à la fin de sa vie, a été lu au nom de la famille.

Après la célébration, un goûter a rassemblé tous ceux qui le souhaitaient au Patro Saint Hubert de Bièvre.

Entouré de ses proches et suivant ses volontés, l’abbé Dussart a été inhumé ce samedi 2 décembre au cimetière d’Hingeon où reposent déjà ses parents. A la fin du temps de prière au pied du cercueil, ce texte a été lu par un proche.

Merci à Messieurs Gérard Clarinval (porte-parole des conseils de fabrique), Francis Vanderperre (représentant de l’équipe du secteur Bièvre/Daverdisse), l’abbé Joseph Goffin pour l’accès à leurs textes respectifs, et à Etienne Wanlin pour les photos.

Véro

« Bon et fidèle serviteur, entre dans la joie de ton Père »

« Photo François Verbeek, Crowborough, East Sussex, GB  » 

 

Lors des funérailles du Roi Baudoin, le 7 août 1993, le cardinal Danneels avait dit dans son homélie : « Il y a des Rois qui sont plus que des Rois, ils sont les bergers de leur peuple. »

Toutes les personnes de toutes convictions qui ont côtoyé de près ou de loin l’abbé Dussart pourraient sans doute compléter personnellement cette phrase : « Il y a des prêtres qui sont plus que des prêtres, ils sont … … … « 

Ce bon et fidèle serviteur a rejoint Celui qui l’a envoyé comme berger de ses ouailles ce lundi 27 novembre 2017, après 17 mois de lutte incessante contre la maladie.

Né le 23 décembre 1949 à Wépion, il avait été ordonné prêtre le 29 juin 1975. Il a été ensuite vicaire à Yvoir, curé d’Evrehailles et de Purnode, de Bioul ensuite, et Annevoie, ainsi que Anhée. En 2000, il est devenu doyen de Gedinne et curé des paroisses de Gedinne et Daverdisse.  Et en 2011, il a changé de secteur, est devenu curé du secteur de Bièvre/Daverdisse. Enfin, il y a quelques années, en 2013, le doyenné s’est agrandi avec l’ajout du secteur de Bouillon.

Dès qu’il a appris le diagnostic de la maladie, il disait : « Heureusement qu’on a fêté mes 40 ans de prêtrise ! ». Vous pouvez lire ou relire l’article qui avait été consacré à cette fête en cliquant sur ce lien.

Homme généreux mais discret, rassembleur, il appréciait les plaisirs simples de la vie. Passionné par la catéchèse, il s’était engagé dans le renouvellement de la méthode de profession de foi dans le doyenné de Gedinne. Il respectait infiniment et essayait de comprendre le mieux possible le parcours privé ET de foi de chaque personne rencontrée, et cherchait à voir en elle, en priorité, ses qualités de cœur. Ce n’est sans doute par pour rien que son texte d’évangile « préféré » était « Les disciples d’Emmaüs », où le Christ rejoint les deux hommes sur leur chemin. Il avait une grande confiance dans les laïcs qui collaboraient avec lui que ce soit dans les équipes de secteur auxquels il avait successivement appartenu, dans les chorales, les équipes d’animation liturgiques, les différents groupes d’éveil à la foi ou de catéchèse, etc. Son « dada » était également le partage biblique, pour lui, la Parole de Dieu était toujours à (re)découvrir. Son dernier grand souhait a été la création de ce blog avec votre servante ; il était agréablement surpris et étonné du nombre de vues et des réactions positives reçues, surtout à propos de « ses » dossiers dominicaux qu’il avait ardemment souhaité partager dans ce cadre. 

Nul doute que ses parents, Marie et Joseph, les abbés Demars et Huberty, ses confrères et amis du doyenné, ainsi que le Seigneur, qu’il a servi le mieux possible, l’ont accueilli les bras ouverts. 

Ses funérailles auront lieu le vendredi 1er décembre 2017 à 14h30 à l’église de Bièvre. Vous pouvez lire l’annonce nécrologique ici.

Véro

Décès dans notre doyenné de Gedinne

L’abbé André Demars, curé de Bagimont, Pussemange et Sugny pendant 55 ans, est décédé hier, le 19 novembre, à Rienne à la résidence du Boiron où il résidait depuis sa toute récente admission à la pension. Il y a une semaine, lors des confirmations à Porcheresse, personne n’aurait imaginé que ce serait sa dernière apparition publique. Il avait concélébré l’eucharistie, pris part aux photographies de circonstance (voir ci-contre) avec les confirmés après la messe et partagé le repas avec ses confrères et les assistantes paroissiales du doyenné de Gedinne. Il était né à Bruxelles (Woluwe-Saint-Lambert) le mercredi 14 décembre 1927 et avait été ordonné prêtre à Namur en 1951. Ses funérailles auront lieu le jeudi 23 novembre à 14h30 à l’église de Rienne. Voici le lien qui vous permettra de prendre connaissance de l’annonce nécrologique.

Une journée riche en émotions pour l’abbé Joseph Goffin.

Ce dimanche 16 juillet, cela fait exactement 50 ans que l’abbé Joseph Goffin, prêtre auxiliaire du secteur de Bièvre/Daverdisse, a été ordonné prêtre.

Pour marquer ce jubilaire, une fête a été organisée dans le plus grand secret … L’abbé Goffin a compris en voyant le magnifique montage floral « 50 » placé devant l’autel que ses paroissiens n’avaient pas oublié ce bel anniversaire ! 

Il a d’ailleurs souligné avec beaucoup d’humour que c’était miraculeux que tout le monde ait gardé le secret ! 😉 

Au tout début de l’eucharistie, la présidente de la chorale inter-paroissiale de Bièvre a remercié brièvement l’abbé pour ces 50 années et annoncé le partage d’un apéritif après la messe.

Comme il n’était au courant de « rien », son homélie portait sur l’évangile du jour : « le Semeur », mais, qui convenait très bien pour ce jour de fête !

Voici quelques extraits de son homélie : « Vous avez semé, j’ai semé pendant 50 ans sans vraiment regarder où tombait la semence… »; « Nous sommes à la fois terre en friche et bonne terre ! » ; « Nous sommes aimés et il est important que nous essayions de diffuser cet amour autour de nous ! » ; « Deux fondamentaux : Ne prenons jamais le chemin des exclusions car tout être humain est enfant de Dieu et ayons une grande patience pour nous-mêmes et pour les autres ».

Un peu d’émotion pour ce jour particulier : en dernière intention, l’abbé Goffin a souhaité remercier toutes les personnes dont il a croisé le chemin et qui lui ont permis de devenir prêtre.

Après l’eucharistie, tout le monde s’est retrouvé dans le fond de l’église pour partager un moment convivial, des chants ou des anecdotes !

Un panier garni a été remis à l’abbé Goffin en souvenir de cette belle journée !