Dégâts importants aux sanctuaires et à la maison de l’accueil à Beauraing.

 

Les Sanctuaires de Beauraing ont été fortement touchés par la tornade de la nuit de samedi à dimanche. Le site a été ravagé, de nombreux arbres ont été déchiquetés ou arrachés et des branches ont causé des dégâts énormes aux bâtiments. Bien que les médias n’en aient rien dit, le site est fort touché et la Maison de l’Accueil a subi des dégâts considérables rendant son activité quasi impossible pour plusieurs semaines ou plusieurs mois ! Par miracle, la statue de Notre-Dame au Cœur d’Or n’a pas été touchée ni déplacée d’un seul centimètre et heureusement aussi nous ne déplorons aucun blessé. Les photos montrent combien le travail sera conséquent pour retrouver, si c’est possible, la situation d’avant. Chaque bâtiment a perdu des parties de toits, des châssis, des vitraux et l’accès au bâtiment « Béthanie » est, lui, rendu interdit à toute personne par les pompiers, le toit ayant été désolidarisé de la structure et écroulé.

Nous mettons tout en œuvre pour sécuriser les lieux et lorsque les experts auront donné leur accord, nous pourrons alors procéder au nettoyage et à la rénovation des lieux.

Des informations et des demandes d’aides matérielles, humaines et financières seront demandées et nous espérons que beaucoup de personnes attachées aux Sanctuaires répondront à tous ces appels.

Que Notre-Dame de Beauraing nous aide à retrouver la paix et la joie dans ces moments d’épreuves

Xavier de Voghel, Diacre permanent et Président de la Maison de l’Accueil

Les dons peuvent être faits sur le compte IBAN : BE32 0688 9504 5602   BIC : GKCCBEBB de la Maison de l’Accueil-Beauraing Asbl, rue de l’Aubépine 12, 5870 BEAURAING avec communication : « Aide tornade »

Photos : Xavier de Voghel

« Les Chemins d’Ariane » cherchent de jeunes bénévoles…

Chers diocésains,

Nous nous permettons de faire appel à vous pour relayer via vos réseaux auprès de vos jeunes en paroisses, une demande de Vincent Faber, responsable de la pastorale au Chemins d’Ariane de Ciney.

Il est à la recherche de jeunes bénévoles (14-26 ans) pour accompagner des jeunes en situation de handicap des Chemins d’Ariane de Ciney en camp dans les Vosges du 16 au 23 juillet.

Aucune formation initiale n’est demandée.

En cette période de confinement, le recrutement de jeunes bénévoles est très difficile. Il lance donc un appel à l’aide à toutes les personnes en contact avec des jeunes pour faire connaître ce séjour plus qu’indispensable aux adolescents et jeunes adultes de son institution.

Vous trouverez de plus amples informations ainsi qu’un petit film de présentation à l’adresse http://volontariatcda.be/VOSGES_Camp.html.

Vincent Faber peut aussi vous envoyer des affiches. Il vous suffit d’en faire la demande par courriel (Vincent.Faber@dblourdes.be).

N’hésitez pas non plus à relayer les annonces disponibles sur la page Facebook des Chemins d’Ariane https://www.facebook.com/IMSCiney40.

Soyez d’ores et déjà remerciés pour votre aide !

Le Service de Communication du diocèse de Namur

Apprendre à nager aux enfants du Vietnam…

D’après l’OMS, la noyade est l’une des premières causes de mortalité chez les enfants au Vietnam.

Le gouvernement a lancé un programme de prévention des risques de noyade et émis de nombreux décrets pour son application mais dans les campagnes tout est à mettre en route.

Une équipe de jeunes bénévoles, possédant une formation médicale et/ou le brevet supérieur de sauvetage aquatique (maitres nageurs), s’est constituée …  

Plan d’action ? 

  • Dispenser une formation « secourisme et premiers soins » aux adultes accompagnateurs et aux professeurs des écoles sur place.
  • Faire don du matériel de formation (livres, syllabi, fiches…) et du matériel récolté ou acheté sur place (voir liste en annexe) pour la continuité de la formation.  
  • Sécuriser une berge du Mekong avec des perches en bambous et/ou  construire une piscine à l’aide de bâches et de planches…
  • Apprendre la nage et des techniques de survie en milieu aquatique aux enfants.

Le lieu de cette mission se situe au Vietnam, dans le delta du Mékong dans la province dans la province de Dong Thap parcourue par de nombreux cours d’eau et canaux, à la frontière entre le Cambodge et le Vietnam et dans les écoles de Hong Ngu.

Nouvelle mission en projet … 

Vous pouvez nous aider* en participant financièrement à l’achat du matériel nécessaire par un don au compte BE31 0341 4830 2655 au nom de Billy de Barquin avec la mention bibitheseal. Ou bien via carte de crédit sur https://www.leetchi.com/c/bibi-the-seal

*Bien évidemment, nous payons tous nos frais de voyage, d’hébergement et de nourriture sur place et l’argent que vous verserez sera exclusivement consacré au projet sur place.

Billy de Barquin bibitheseal@gmail.com 0470/57 24 40 ou 061/51 24 92

 » C’est en forgeant qu’on devient forgeron, mais ce n’est pas en se noyant qu’on apprend à nager ».  (Claude Frisoni) 

Matériel à réunir pour la mission : 

  • Défibrillateur externe automatisé (en moyenne 1000 euros.)
  • Electrodes (en moyenne 50 euros)
  • Mini Anne x10 (mannequins de réanimation, environ 50 euros)
  • Livres avec des images pour les premiers soins
  • Couvertures de survie, gants
  • Sangles de remorque
  • Trousses de premiers soins
  • Masques de ventilation
  • Pansements
  • Désinfectants
  • Aspi-venin
  • Kit d’analyse de l’eau
  • SAT uromètre, tensiomètre
  • Matériel de natation gonflable
  • Systèmes de potabilisation de l’eau (type life straw) et des petites collations, des douceurs européennes pour les enfants, pour les récompenser après leur labeur.
  • Matériel à acheter/trouver sur place : Machette et outils sur place – Bois, bambous – Bâche – Cordes supplémentaires  
SUPPORTEZ-NOUS SUR LES RESEAUX SOCIAUX POUR NOUS AIDER ET SUIVRE NOS AVANCEMENTS

https://www.facebook.com/bibitheseal/

https://www.instagram.com/bibitheseal/

Plus d’infos sur notre site web :

 https://bibitheseal.wordpress.com/

« Stichting Bon Timoun » pour une éducation de valeur en Haïti

Notre mission : Aider les enfants démunis en Haïti à accéder à l’éducation classique et en valeurs humaines

« L’éducation pour la vie, pas juste pour la survie. »

Réalisations : Soutien depuis 2011 à deux écoles primaires dans la capitale permettant à 470 enfants de suivre une scolarité gratuitement. Une troisième école s’est ouverte en 2018 dans une zone particulièrement délaissée.
Fonctionnement : Etroite collaboration, contacts avec les écoles chaque semaine, soutien financier, formations d’éducation en valeurs humaines et une mission annuelle en Haïti.
Voulez-vous aussi aider ces enfants? Voyez nos coordonnées en bas de la page.
En vue d’un transport par container nous cherchons :
• Des livres pour enfants âgés de 3 à 18 ans pour la création d’une bibliothèque francophone dans chaque école. Certains livres d’école peuvent servir aussi. (langue française, mathématiques, sciences, dictionnaires, encyclopédies pour enfants…)
• Du matériel éducatif et des jeux durables pour les classes de maternelle.
Et nous avons besoin sur place :
• De l’aide pour l’achat des fournitures classiques et les t-shirts qui servent d’uniforme.
• De finir les salles de classe avec un sol en dur pour remplacer la terre poussiéreuse.
• Du matériel et des fonds pour créer un potager qui servira à l’enseignement et la production de nourriture dans deux des écoles.
Ce n’est qu’ensemble que nous y arriverons, un grand merci pour toute aide !
Contact en Belgique : Francine Picard, tel : +32 470572488, +32 61512492, email: francine.picard@skynet.be

Stichting Bon Timoun • Zuster Constancelaantje 53 • 2016 DH Bloemendaal • Pays-Bas
Katinka Tel.: +31 610252341 • Email: bontimounhaiti@gmail.com • Site : https://bontimoun.com
ANBI •KvK: 72119586 • RSIN: 858993053 • Banque- IBAN: NL87 TRIO 0379 6815 95 • BIC: TRIONL2U

« Donnons tout son sens à la Vie » 

Chers diocésains,

Dans le contexte actuel, il est de plus en plus évident que chacun, croyant ou pas, a besoin d’un message d’espoir. Notre Eglise diocésaine, à l’occasion de la fête de Pâques, souhaite partager son espérance. 
Dès ce week-end des 27 et 28 mars, nous vous demandons de lever un coin du voile en donnant, via le message de notre évêque, les grandes lignes de cette opération « Donnons tout son sens à la Vie ».
Déjà un grand merci pour votre participation.

Avec les doyens principaux, Mgr Warin et les membres du conseil épiscopal ont décidé de proposer, au niveau de l’Eglise diocésaine, un geste significatif. ll ne s’agit nullement d’un mouvement d’ humeur, ni de grogne MAIS d’un geste d’espérance.
Une bannière avec le message « Donnons tout son sens à la Vie » et quatre hashtags ( # spiritualité,  # relations,  # culture et # santé) est en cours d’impression. Ce sont 150 exemplaires – offerts par l’Evêché – de cette bannière verticale (3m de haut sur 1m de large) qui seront réalisés par une entreprise de notre diocèse.
Il n’est pas nécessaire que toutes les églises aient leur bannière. Ces bannières seront disponibles dès le vendredi 2 avril. A retirer, entre 10 et 14h, à l’église de Marloie, chez l’abbé François Barbieux. 
Pour ce qui est des modalités pratiques : choix des églises, organisation du retrait des bannières, distribution… merci de vous organiser en doyenné.

Le jour de Pâques
L’opération « Donnons tout son sens à la Vie » ne s’arrête pas là. Elle se déploie le dimanche 4 avril, jour de Pâques… Ce jour-là nous vous proposons de créer une brève animation autour de cette bannière.
Voici quelques idées.
  • Rassemblement statique, en extérieur, de 50 personnes max qui portent le masque. Un tel rassemblement permis par l’arrêté ministériel doit recevoir l’aval du bourgmestre.
  • Inviter les participants à porter un vêtement blanc (un pull, un foulard…), la couleur blanche symbolisant la lumière, la résurrection…
  • Pourquoi ne pas convier à ce rassemblement un artiste local pour une brève animation (un chant, un morceau de guitare…) ? Le cultuel rejoint le culturel et inversement.
  • Pourquoi ne pas avoir une pensée aussi pour le monde médical, de l’aide à la personne …
  • Le diocèse a demandé à Philippe Vauchel, homme de théâtre, de rédiger un texte d’espérance. Il pourra être lu lors de ce rassemblement. Tout le monde n’a pas la fibre d’un artiste pour déclamer un texte, pour en révéler toute sa beauté. Un enregistrement MP3 réalisé par Philippe Vauchel lui-même sera mis, dans les prochains jours, à votre diffusion. Il suffirai alors de le diffuser.
  • Il est demandé encore, le jour de Pâques, de faire sonner les cloches à toutes volées à 12h30. Elles pourraient ouvrir ou conclure le rassemblement.

Par ailleurs, une reproduction de la bannière en format A4 sera mise à disposition des paroisses. Pourquoi ne pas en faire des photocopies que les familles retireraient, le jour de Pâques, à l’église et afficheraient aux fenêtres de leur habitation. Ce pourrait être l’occasion d’un moment de prière, en famille, entre amis, dans l’église où le cierge pascal brillerait, signe de résurrection, de Présence, en respectant bien sûr les mesures sanitaires.
Le slogan sera aussi proposé dans un format permettant l’impression d’une banderole à placer à lunette arrière des voitures. Des filtres seront à disposition pour habiller les pages Facebook, les sites internet… Nous les mettrons également à disposition très prochainement. Pour récupérer les différents PDF, cliquez ici :
– Affiche « Sens à la Vie »
– Badge « Sens à la Vie »
– Bannière « Sens à la Vie »
– Voiture « Sens à la Vie »

Message pascal

Chers diocésains,
 
À l’entame de cette semaine sainte, alors que le regard se porte vers Pâques, nous voudrions vous exhorter à l’espérance.
Il est de notre mission chrétienne et d’une urgence toute particulière en ce temps de pandémie, d’être ferment de cette espérance pour le monde.
« Soyez prêts à tout moment (…) de rendre raison de l’espérance qui est en vous. » 1P3,15
 
C’est pourquoi, nous vous invitons :
 

  • À cultiver l’espérance en mettant au cœur de nos préoccupations le bien de l’être humain considéré dans toutes ses dimensions.
  • À cultiver l’espérance en refusant les enfermements de la peur et des discours anxiogènes.
  • À cultiver l’espérance en regardant l’avenir à bâtir ensemble convaincu qu’il est riche de promesses.
  • À cultiver l’espérance en vivant la solidarité au quotidien, antidote efficace contre le repli sur soi et la solitude.
  • À cultiver l’espérance en rivalisant d’attention les uns pour les autres.
  • À cultiver l’espérance parce que la Vie triomphe toujours de la mort.

 
Dans cet esprit, les doyens principaux se joignent à nous pour inviter toutes les communautés chrétiennes du diocèse à proposer autour d’elles une action symbolique sur le thème « Donnons tout son sens à la Vie ».
Concrètement, le dimanche de Pâques, les cloches sonneront à 12h30 invitant chacun à rejoindre les lieux choisis par les responsables pastoraux pour une manifestation statique d’une durée d’une quinzaine de minutes. On veillera à se munir d’un vêtement, foulard ou linge de couleur blanche signe de résurrection.
Au lieu choisi, un texte composé par un artiste, Philippe Vauchel, sera proclamé. Une bannière sera installée sur plus de 150 églises du diocèse rappelant le thème : « Donnons tout son sens à la Vie » et le déclinant dans les domaines de la santé, de la culture, des relations et de la spiritualité, tous essentiels à la vie humaine.
 
Nous vous invitons à vous mobiliser joyeusement pour faire résonner l’heureuse nouvelle de la Résurrection et ainsi apporter un encouragement puissant à espérer contre toute espérance.
 
Nous vous souhaitons une fervente semaine sainte et une lumineuse fête de Pâques, fête de la Vie par excellence.
 
Monseigneur Pierre WARIN                     
Chanoine Bruno DEKREM (doyen de Namur)
Abbé Pascal ROGER (doyen d’Arlon)