En union de prière avec des personnes extra-ordinaires…

Depuis 1992, la Journée internationale des personnes handicapées est célébrée le 3 décembre à travers le monde. La Pastorale diocésaine des personnes vivant avec un handicap souligne, à cette occasion, que  »Tout homme est une histoire sacrée » et que le respect de cette dignité due à chaque personne, valide ou non, implique d’inclure les personnes vivant avec un handicap dans toutes les dimensions de la vie en société.
La prière ci-dessous est proposée pour motiver les chrétiens et les communautés chrétiennes à une attention toujours plus grande envers les  »personnes extra-ordinaires ». Elle peut être largement diffusée et, pourquoi pas, dite en commun lors des assemblées dominicales des 1er et 2 décembre prochains.

Ô Père, toi qui nous as toutes et tous créés à ton image et à ta ressemblance, tu nous aimes d’un Amour égal.
Pour toi, chaque histoire humaine, au-delà de toute différence, est une histoire sacrée. Chacun de nous a du prix à tes yeux, et tu l’aimes.
Chacun avec nos particularités, personnes handicapées, malades, fragilisées ou en bonne santé, nous sommes tous engagés dans la même aventure, celle de la vie, et nous avançons ensemble sur le chemin.
Tu nous as demandé de nous aimer les uns les autres comme toi-même tu nous aimes.
Apprends-nous à nous accueillir les uns les autres, sans faire de différence, et à découvrir les inestimables trésors d’humanité que chacun porte en lui.
Libère-nous des peurs qui parfois nous habitent pour oser aller à la rencontre de l’autre différent de nous.
Donne-nous le regard du cœur qui, seul, permet de voir la beauté intérieure des personnes et procure la joie d’un vrai partage.
Et qu’ainsi, solidaires les uns des autres, chacun puisse prendre sa place dans la symphonie du monde en y apportant tout son talent.
Amen.

Tiré de ce site internet

Campagne d’AVENT « VIVRE ENSEMBLE »

A l’occasion du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, Action Vivre Ensemble soutient 89 associations actives dans le domaine de la lutte contre la pauvreté en Wallonie et à Bruxelles. L’occasion de rappeler que la pauvreté représente elle aussi une violation de la dignité des êtres humains.

Le 10 décembre 1948, à Paris, la jeune Assemblée générale des Nations Unies adoptait la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. Septante ans plus tard, ce texte fondateur pour le respect des droits humains reste d’une brûlante actualité. Si le lien entre ces droits et la démocratie est essentiel, les droits humains ne peuvent être envisagés qu’en termes de droits politiques. L’article premier de la Déclaration stipule que « tous les hommes naissent libres et égaux en droits et en dignité. »

Crise et précarisation aidant, il y a plus que jamais urgence à rappeler que la Déclaration universelle inclut également à l’article 25 des droits à la dignité comme « le droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux, les services sociaux », autant de champs d’action qui sont ceux d’Action Vivre Ensemble depuis sa création en 1971.

A l’occasion de cet anniversaire, la campagne d’Avent de Vivre Ensemble portera en décembre sur cette mise en perspective des droits humains. La collecte dédiée à Vivre Ensemble pour soutenir 89 associations de terrain actives dans le domaine de la lutte contre la pauvreté aura lieu les 15 et 16 décembre (troisième dimanche d’Avent). Ce sera le moment de rappeler la convergence entre l’enseignement social de l’Église et la Déclaration : « Un type de développement qui ne respecterait pas les droits humains, personnels et sociaux, économiques et politiques, ne serait pas non plus digne de l’homme », écrivait le pape François dans son encyclique Laudato Si’ (2015).

De nombreuses animations seront organisées durant la campagne et un certain nombre d’outils sont disponibles, notamment un calendrier de l’Avent qui présente un article de la Déclaration et une association soutenue par jour de l’Avent. En préface à cette campagne, notons la venue de Guy Aurenche, ancien président du CCFD-Terre Solidaire, qui présentera une conférence sur le thème Droits humains : notre idéal commun ! le 23 novembre à 20h au Centre œcuménique à Woluwe-Saint-Lambert.

Comment prendre part à cet élan de solidarité dans notre doyenné ?

  • En participant aux collectes. (cfr infos dans le bulletin paroissial de décembre à paraître à la toute fin de novembre dans ce blog.

  • en versant votre don sur le compte BE 91 7327 7777 7676 de Action Vivre Ensemble avec en communication : 6285 pour les plus démunis.

Tous les détails sur www.vivre-ensemble.be

Les cloches de nos églises sonnent pour la paix !

RAPPELEZ-LE A VOTRE CURÉ OU AUX FABRICIENS :

Ce vendredi 21 septembre les cloches sonnent en faveur de la paix…

Ce vendredi 21 septembre à 18H dans le monde entier et donc également dans notre pays, les clochent sonneront en faveur de la paix.

Le vendredi 21 septembre 2018, à l’occasion de la Journée internationale de la paix des Nations Unies, tous les diocèses de notre pays sonneront les cloches de toutes les églises. Ce jour-là, entre 18H et 18H15, toutes les paroisses de notre pays sont invitées à sonner les cloches de leur église paroissiale pour exprimer le désir de paix. Dans nos pays voisins et ailleurs en Europe, les cloches sonnent également à ce moment-là.

Le jour de l’armistice

Le dimanche 11 novembre 2018, les cloches de l’église sonneront à nouveau et à toute volée, mais cette fois à 11H et en souvenir de l’armistice qui a mis fin à la Grande Guerre. La fin de la première guerre mondiale sera solennellement commémorée dans tous les diocèses de notre pays.

Plus d’informations suivront via Cathobel.be

SIPI – Bruxelles, mercredi 19 septembre 2018