Journée du souvenir et de fête de l’Armistice à Porcheresse-en-Ardenne

Ce 11 novembre, le village de Porcheresse va vivre une journée du souvenir et de fête de l’Armistice …

Au programme du matin : cérémonies de souvenir et d’hommage aux victimes dans les 4 villages de l’entité. A partir de midi : marche gourmande vintage avec animation d’époque à chaque arrêt : chants traditionnels wallon, quintet de cuivre, cinéma muet, accordéon musette… Une comédie en 1 acte en wallon interprétée par notre troupe locale clôturera la journée.

Si vous souhaitez de plus amples informations, cliquez ici !

Tous en fête pour la Saint Hubert !

La tradition a été respectée à Bièvre ; en effet, le dimanche qui suit le 3, jour de la St Hubert, patron de la paroisse, une eucharistie festive rassemble différents groupes : jeunesse, patro, conseil communal, catéchistes et visiteurs de malades, ainsi que les paroissiens habituels.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est l’abbé Casmir qui a célébré cette eucharistie avec la participation de la chorale St Hubert de Bièvre. Dans son homélie sur l’évangile du jour (Marc 12, 28b-34), il a insisté sur l’importance de l’amour et sur l’invitation à aimer d’un coeur très simple. Il nous a incité à demander à Dieu dans la prière que son amour transforme aussi notre coeur pour l’autre. C’est la qualité de ma relation avec l’autre qui va révéler la progression dans la relation avec Dieu. Le scribe n’est pas loin du Royaume de Dieu, il est sur le bon chemin mais,… il doit aller plus loin ! Pour suivre ce chemin, il faut beaucoup de détermination, de volonté, de courage ! Ne refusons sous aucun prétexte aucun appel à aimer, servir et pardonner ! Il nous faut chercher comment rendre l’autre heureux ! Ne soyons pas avares d’un sourire, d’un service … ! Le Doyen Casmir a terminé son homélie par ces mots : « La mesure d’aimer c’est d’aimer sans mesure ! » Si tu vis ainsi, tu n’es pas loin du Royaume de Dieu !  

Les intentions ont été proclamées par des membres des différents groupes et l’abbé Casmir a béni les pains de St Hubert. Voici la prière lue à la fin de l’eucharistie par le doyen Casmir :

Tu dis que tu n’as pas la foi : Aime et la foi viendra en toi

Tu dis que tu es triste : Aime et la joie viendra !

Tu dis que tu es seul : Aime et la solitude sera brisée 

Tu dis que tu es en enfer : Aime et tu connaîtras le paradis

Car le paradis; c’est l’amour. (Carlo Carretto)

 

 

 

 

 

 

 

 

Après l’eucharistie, il a béni les différents animaux présents à l’extérieur et un apéritif a réuni les personnes qui souhaitaient prolonger la fête en toute convivialité ! 

Merci à Etienne Wanlin pour les photos !

V.P.

Les Assistants paroissiaux du diocèse de Namur en vadrouille à Bouillon…

Un petit air de vacances plane sur Bouillon en ce jeudi 28 juin. En effet, les assistants paroissiaux se sont retrouvés sous un très beau soleil dans la ville de Godefroid de Bouillon pour vivre ensemble une journée récréative. Depuis quelques années, certains avaient émis le souhait de partager une journée de détente, en dehors des journées de rencontre formative, pour se détendre, rire, partager des moments conviviaux, prier ensemble. C’est aussi l’occasion de découvrir la personnalité des collègues en dehors de l’aspect professionnel …

C’est la seconde année que cette journée particulière a lieu ; l’année dernière, c’était Véronique qui nous avait accueillis dans la jolie région de La Roche.

Cette année, les assistantes paroissiales du doyenné de Gedinne/Bouillon accueillaient leurs collègues à Bouillon.

Au programme : une eucharistie célébrée par l’abbé Santiago, dans laquelle nous nous sommes dit merci mutuellement et avons dit merci au Seigneur pour toute cette année de bienfaits et de joies. Dans le cadre de la prière universelle, nous avons symboliquement apporté et confié au Seigneur, notre rocher sur lequel nous pouvons nous appuyer en toutes circonstances, tout ce qui a fait notre année spirituelle, pastorale et personnelle. Chacun a été invité à s’approcher pour bâtir ensemble la maison sur le roc. Les quatre dernières briques ont été déposées en union avec tous les collègues malades ou en difficultés, les malades de nos familles, avec toutes celles et tous ceux qui n’avaient pu être parmi nous, avec tous les anciens collègues et avec Rita, qui nous a quittés en août 2017.

 

 

 

 

 

 

 

 

Après l’eucharistie, nous avons partagé en « auberge espagnole » l’apéritif et le repas de midi.

 

 

 

 

En début d’après-midi, les participants ont pu découvrir la petite et la GRANDE histoire de Bouillon grâce à un jeu en binôme ou en trinôme. Savez-vous que Madeleine Ozeray, une actrice de théâtre et de cinéma et qui a été la compagne de Louis Jouvet, est née à Bouillon ? De même que Philippe Albert, ancien joueur de football ? Et dans un contexte beaucoup moins positif, Léon Degrelle ? Après le jeu, les assistants paroissiaux ont même souhaité connaître les réponses aux autres questionnaires.

Tout le monde se rend ensuite à pied vers l’abbaye Notre-Dame de Clairefontaine où Sœur Monique nous fait visiter les lieux. Quelle quiétude propice à la prière et au recueillement ! Quelle magnifique paysage ! Sœur Monique nous a expliqué la vie des moniales (ordre des cisterciens) ainsi que quelques oeuvres d’art. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est temps alors de partager le goûter et de retourner chez soi !

Merci à vous toutes et vous tous qui avez participé à cette journée avec bonne humeur et enthousiasme, à l’abbé Irénée, qui, avec regret, n’a pu être avec nous comme prévu, à l’abbé Santiago pour son implication et son humour, à Hélène pour son accompagnement musical lors de l’eucharistie, à toutes les personnes qui ont aidé à trouver les réponses aux questions du jeu, à Viviane pour le prêt des habits de la Saint-Eloi, à Sœur Monique, et aux responsables de la salle Sainte-Cécile. 

Avec Marie-Jo, Maria Teresa,

Véro

Sainte Rita toujours vénérée dans la région de Bièvre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la région de Bièvre, Sainte Rita est très vénérée ; il y a même une chapelle qui lui est dédiée et il y a beaucoup de « visiteurs ». Ce jeudi 24 mai, a eu lieu une eucharistie, en présence de 75 personnes,  en l’honneur de la sainte au patro Saint Hubert de Bièvre suivie d’un repas convivial. Des personnes ont présenté spontanément quelques intentions. Dans son homélie, l’abbé Casmir a mis l’accent sur quelques traits de la personnalité de Sainte Rita : « Elle est une femme qui a vécu ce qu’elle croyait … Comme épouse, par son amour patient, elle parvient à convertir son mari agressif et à connaître enfin le bonheur avec lui ; comme maman, elle vit, de façon inimaginable, la pratique du pardon et elle essaye de la transmettre à ses enfants ainsi qu’à son entourage. Comme veuve, elle ne laisse pas tomber les bras, mais elle va de l’avant, dans la certitude qu’elle peut compter sur notre Seigneur, en cherchant dans la prière, ce que Dieu attend d’elle. Et comme Marie (que nous fêtons ce mois du mai), elle disait «Seigneur, que ta volonté soit faite». Comme religieuse, elle essaye de vivre jusqu’au bout le don de sa vie. En plus, c’est en s’appuyant sur le Seigneur qu’elle a maîtrisé les situations les plus misérables ou désespérées. Elle a une patience devant tout et surtout devant la souffrance. L’abbé Casmir a conclu en disant : Sans doute mes chers frères et sœurs, celui ou celle qui croit, est celui ou celle qui a la patience surtout devant la souffrance. Comme Sainte Rita, croyons simplement. « Moi, »nous dit-elle, «  je n’ai jamais fait de calculs humains avec Dieu. Je n’ai pas pensé aux avantages terrestres, ni à la récompense céleste. J’ai simplement aimé. »

L’apéritif et le repas, préparés et servis par une équipe de bénévoles, ont été partagés par 70 personnes. Pour égayer encore la soirée, une animation musicale a été présentée par Catherine et Colette et Viviane ont joué quelques sketchs !

Merci à l’abbé Casmir pour avoir autorisé l’accès à son homélie. 

V.P.

Retraite de confirmation des jeunes du secteur de Bouillon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le week-end du 14 au 15 avril 2018, les jeunes de la paroisse de Bouillon, ainsi que ceux de Longlier et une partie de ceux de Libramont, ont pu découvrir les secrets de la confirmation lors d’une retraite de deux jours. Cette dernière a eu lieu à Libramont près de l’église Saint-Jean.
Le samedi matin fut consacré à un enseignement sur la foi et l’Esprit-Saint. Cet enseignement fut dispensé par le Père Jean-Marie Gsell. Les enfants se montrèrent très attentifs.
Les temps de repas permirent aux enfants de participer aux tâches (vaisselle, nettoyage des tables, du sol…)
Le samedi après-midi fut consacré au jeu. En effet, lors d’un jeu de piste, accompagné de divers ateliers, les enfants découvrirent les 4 étapes principales du sacrement qu’ils allaient bientôt vivre. Mais pas seulement, le jeu leur permit également de se remémorer ce qu’ils avaient appris le matin.
Le soir, les enfants se sont recueillis en silence pendant le sacrement de réconciliation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche matin, nous sommes partis pour Bouillon afin d’assister à la messe au château en l’honneur d’Ide d’Ardenne. Cette messe était présidée par Monseigneur l’Évêque Vancottem.
Après la célébration, les enfants, ainsi que Monseigneur, furent invités à regarder le spectacle de fauconnerie, spectacle auquel Monseigneur fut invité à participer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, les enfants rencontrèrent et parlèrent avec l’Évêque. La retraite et la matinée se sont terminées par un apéritif à la salle Sainte-Cécile.

Les Catéchistes

Bouillon 16/04/2018

Merci à Madame Maria Teresa Silvestri pour les photos de la retraite et à Etienne Wanlin pour l’accès à ses photos de l’eucharistie et du spectacle des rapaces.