« Une pause par jour » – 4 mars 2021

S. Casimir

Première lecture – « Maudit soit l’homme qui met sa foi dans un mortel. Béni soit l’homme qui met sa foi dans le Seigneur » (Jr 17, 5-10) – Lecture du livre du prophète Jérémie

Ainsi parle le Seigneur : Maudit soit l’homme qui met sa foi dans un mortel, qui s’appuie sur un être de chair, tandis que son cœur se détourne du Seigneur. Il sera comme un buisson sur une terre désolée, il ne verra pas venir le bonheur. Il aura pour demeure les lieux arides du désert, une terre salée, inhabitable. Béni soit l’homme
qui met sa foi dans le Seigneur, dont le Seigneur est la confiance. Il sera comme un arbre, planté près des eaux, qui pousse, vers le courant, ses racines. Il ne craint pas quand vient la chaleur : son feuillage reste vert. L’année de la sécheresse, il est sans inquiétude : il ne manque pas de porter du fruit. Rien n’est plus faux que le cœur de l’homme, il est incurable. Qui peut le connaître ? Moi, le Seigneur, qui pénètre les cœurs et qui scrute les reins, afin de rendre à chacun selon sa conduite, selon le fruit de ses actes. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 3 mars 2021

Première lecture – « Allons, attaquons-le » (Jr 18, 18-20) – Lecture du livre du prophète Jérémie

Mes ennemis ont dit : « Allons, montons un complot contre Jérémie. La loi ne va pas disparaître par manque de prêtre, ni le conseil, par manque de sage, ni la parole, par manque de prophète. Allons, attaquons-le par notre langue, ne faisons pas attention à toutes ses paroles. » Mais toi, Seigneur, fais attention à moi, écoute ce que disent mes adversaires. Comment peut-on rendre le mal pour le bien ? Ils ont creusé une fosse pour me perdre. Souviens-toi que je me suis tenu en ta présence pour te parler en leur faveur, pour détourner d’eux ta colère. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 2 mars 2021

Première lecture – « Apprenez à faire le bien : recherchez le droit » (Is 1, 10.16-20) – Lecture du livre du prophète Isaïe

Écoutez la parole du Seigneur, vous qui êtes pareils aux chefs de Sodome ! Prêtez l’oreille à l’enseignement de notre Dieu, vous, peuple de Gomorrhe ! Lavez-vous, purifiez-vous, ôtez de ma vue vos actions mauvaises, cessez de faire le mal. Apprenez à faire le bien : recherchez le droit, mettez au pas l’oppresseur, rendez justice à l’orphelin, défendez la cause de la veuve. Venez, et discutons – dit le Seigneur. Si vos péchés sont comme l’écarlate, ils deviendront aussi blancs que neige. S’ils sont rouges comme le vermillon, ils deviendront comme de la laine. Si vous consentez à m’obéir, les bonnes choses du pays, vous les mangerez ; mais si vous refusez, si vous vous obstinez, c’est l’épée qui vous mangera. – Oui, la bouche du Seigneur a parlé. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Je ne puis dire… »

Je ne puis dire : ‘Notre Père’,
Si je ne vois pas tous les hommes comme des frères.
Je ne puis dire : ‘Qui es aux cieux’,
Si ce qui me préoccupe ce sont les biens de la terre.
Je ne puis dire : ‘Que ton nom soit sanctifié’,
Si ma vie est une image fausse du Christ.
Je ne puis dire : ‘Que ta volonté soit faite’,
Si je divinise ma volonté et que seul importe ce que je veux.
Je ne puis dire : ‘Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour’,
Si je ne suis pas capable de partager mon pain avec les plus nécessiteux.
Je ne puis dire : ‘Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés’,
Si ma vie est une permanente offense à la justice et à la charité et que mon coeur ne sait pas pardonner.
Je ne puis dire : ‘Ne nous laisse pas tomber en tentation et délivre-nous du mal’,
Si je ferme les yeux à la main tendue de tous les oubliés et perdus.
Je ne puis dire : ‘Amen’,
Si je n’accepte pas ce défi et si je ne m’engage pas activement à l’extension de Son Règne ici et maintenant.

Merci à Mireille pour l’envoi de cette belle prière ! 

« Une pause par jour » – 1er mars 2021

Première lecture – « Nous avons péché, nous avons commis l’iniquité » (Dn 9, 4-10) – Lecture du livre du prophète Daniel

Je fis au Seigneur mon Dieu cette prière et cette confession : « Ah ! toi Seigneur, le Dieu grand et redoutable, qui garde alliance et fidélité à ceux qui l’aiment et qui observent ses commandements, nous avons péché, nous avons commis l’iniquité,
nous avons fait le mal, nous avons été rebelles, nous nous sommes détournés de tes commandements et de tes ordonnances. Nous n’avons pas écouté tes serviteurs les prophètes, qui ont parlé en ton nom à nos rois, à nos princes, à nos pères, à tout le peuple du pays. À toi, Seigneur, la justice ; à nous la honte au visage, comme on le voit aujourd’hui pour les gens de Juda, pour les habitants de Jérusalem et de tout Israël,
pour ceux qui sont près et pour ceux qui sont loin, dans tous les pays où tu les as chassés, à cause des infidélités qu’ils ont commises envers toi. Seigneur, à nous la honte au visage, à nos rois, à nos princes, à nos pères, parce que nous avons péché contre toi. Au Seigneur notre Dieu, la miséricorde et le pardon, car nous nous sommes révoltés contre lui, nous n’avons pas écouté la voix du Seigneur, notre Dieu, car nous n’avons pas suivi les lois qu’il nous proposait par ses serviteurs les prophètes. » – Parole du Seigneur.

Lire la suite