Et si on parlait un peu du Carême ?!

J’ai trouvé, et je vous partage, un extrait de l’article paru dans l’info de la RTBF du 20 février 2015.

Que signifie encore le Carême dans notre monde moderne ?

La tradition chrétienne du Carême a commencé mercredi. Le Carême symbolise la traversée du désert par Jésus 40 jours durant. Son symbole, c’est le jeûne, la privation de nourriture. Mais est-il encore pratiqué ? Pour le savoir, nous nous sommes rendus à Vaux-sous-Chèvremont où 500 fidèles s’étaient donné rendez-vous, le mercredi des cendres.

Le Carême est vu comme une période de souffrance. Une souffrance due au jeûne. Et pourtant, c’est une période de joie à l’approche de Pâques.

Le Carême, c’est d’abord un temps joyeux puisque c’est un temps, long, où nous redécouvrons combien nous sommes aimés de Dieu et combien Dieu veut notre bonheur, explique Pierre HANNOSSET (curé de l’unité pastorale Notre-Dame des sources Chaudfontaine-Trooz). Cela a des aspects parfois un peu difficiles, comme dans un couple. Par exemple, quand l’homme choisit de ne pas regarder un match de foot à la télévision pour aller parler avec sa compagne. Ce n’est pas simple mais la finalité est merveilleuse : une soirée en amoureux. »

Le Carême a donc fortement évolué, sa pratique s’est adaptée à notre société. Adelin nous explique comment : « Ce n’est plus vraiment se priver de nourriture. C’est surtout mener une vie de fraternité, d’amitié avec les personnes que nous connaissons. Et aussi : pouvoir aider ceux qui sont dans le besoin. »

Le jeûne n’est plus d’actualité même si certaines familles modifient leurs habitudes alimentaires. C’est le cas chez Dominique. « Traditionnellement, une fois par semaine, on essaie de manger soit un bol de riz ou de pâtes. »

Benjamin VERPOORTEN

Et moi, quelle sera ma bonne résolution pour le Carême 2020 ?

Une idée, parmi tant d’autres. Ne suis-je pas trop connecté aux écrans : GSM, smartphone, tablette, TV ? Les écrans nous ouvrent les portes du monde et de la connaissance. Ils nous apportent tant d’amis virtuels mais nous éloignent de plus en plus du contact, de la vraie relation humaine.

Bernard

Bulletin paroissial « Le Parvis » – Infos de la paroisse Saint Amand – n°32 – Février et mars 2020 – Paroisse de Spy – reçu par mail. 

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s