« Une pause par jour » – 25 février 2020

Première lecture – « Vous demandez, mais vous ne recevez rien ; en effet, vos demandes sont mauvaises » (Jc 4, 1-10) – Lecture de la lettre de saint Jacques

Bien-aimés, d’où viennent les guerres, d’où viennent les conflits entre vous ? N’est-ce pas justement de tous ces désirs qui mènent leur combat en vous-mêmes ? Vous êtes pleins de convoitises et vous n’obtenez rien, alors vous tuez ; vous êtes jaloux et vous n’arrivez pas à vos fins, alors vous entrez en conflit et vous faites la guerre. Vous n’obtenez rien parce que vous ne demandez pas ; vous demandez, mais vous ne recevez rien ; en effet, vos demandes sont mauvaises, puisque c’est pour tout dépenser en plaisirs. Adultères que vous êtes ! Ne savez-vous pas que l’amour pour le monde rend ennemi de Dieu ? Donc celui qui veut être ami du monde se pose en ennemi de Dieu. Ou bien pensez-vous que l’Écriture parle pour rien quand elle dit : Dieu veille jalousement sur l’Esprit qu’il a fait habiter en nous ? Dieu ne nous donne-t-il pas une grâce plus grande encore ? C’est ce que dit l’Écriture : Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce. Soumettez-vous donc à Dieu, et résistez au diable : il s’enfuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu, et lui s’approchera de vous. Pécheurs, enlevez la souillure de vos mains ; esprits doubles, purifiez vos cœurs. Reconnaissez votre misère, prenez le deuil et pleurez ; que votre rire se change en deuil et votre joie en accablement. Abaissez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera. – Parole du Seigneur.

Psaume 54 (55), 7-8, 9-10ab, 10cd-11ab, 23

R/ Décharge ton fardeau sur le Seigneur :
il prendra soin de toi. (Ps 54, 23ab)

J’ai dit : « Qui me donnera des ailes de colombe ?
Je volerais en lieu sûr ;
loin, très loin, je m’enfuirais
pour chercher asile au désert. »

J’ai hâte d’avoir un abri
contre ce grand vent de tempête !
Divise-les, Seigneur,
mets la confusion dans leur langage !

Car je vois dans la ville
discorde et violence :
de jour et de nuit, elles tournent
en haut de ses remparts.

Décharge ton fardeau sur le Seigneur :
il prendra soin de toi.
Jamais il ne permettra
que le juste s’écroule.

Évangile – « Le Fils de l’homme est livré. Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous » (Mc 9, 30-37) – Alléluia. Alléluia. Que la croix du Seigneur soit ma seule fierté ! Par elle, le monde est crucifié pour moi, et moi pour le monde. Alléluia. (Ga 6, 14) – Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là, Jésus traversait la Galilée avec ses disciples, et il ne voulait pas qu’on le sache, car il enseignait ses disciples en leur disant : « Le Fils de l’homme est livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera. » Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles et ils avaient peur de l’interroger. Ils arrivèrent à Capharnaüm, et, une fois à la maison, Jésus leur demanda : « De quoi discutiez-vous en chemin ? » Ils se taisaient, car, en chemin, ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand. S’étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit : « Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. » Prenant alors un enfant, il le plaça au milieu d’eux, l’embrassa, et leur dit : « Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille. Et celui qui m’accueille, ce n’est pas moi qu’il accueille, mais Celui qui m’a envoyé. » – Acclamons la Parole de Dieu.

Serviteur de tous !

Dans l’évangile de ce jour, nous retrouvons Jésus et ses disciples. Ils font route ensemble, traversant la Galilée pour se rendre à Capharnaüm ! Combien de fois ne les avons-nous pas contemplés marchant ensemble sur ces routes de Galilée ? Combien de fois les disciples n’ont-ils pas été, chemin faisant les premiers témoins de l’enseignement de Jésus ? Aujourd’hui, Jésus et ses disciples sont seuls à prendre la route.

Tout l’enseignement de Jésus semble n’être adressé qu’à ces quelques privilégiés, ces amis, ces disciples auxquels Jésus choisit de révéler son devenir : être témoin de l’amour du Père jusqu’au bout. Un choix qui va le conduire à monter vers Jérusalem où il sera livré. Jésus leur annonce sa mort prochaine et sa résurrection. Mais les mots leur passent par dessus la tête. Ils ont beau suivre le maître, ils ne comprennent pas ou ne veulent pas comprendre. Pire même, ils ont peur de l’interroger.

Alors, chemin faisant, ils parlent entre eux. Disons plutôt qu’ils bavardent, car les mots qu’ils échangent sont davantage de l’ordre du bavardage que de celui d’une parole échangée, et face à l’importance des mots révélés par Jésus, la quête des disciples pour savoir qui d’entre eux sera le plus grand semble complètement décalée. Les disciples sont préoccupés par les places à prendre dans un royaume dont ils n’ont rien compris… un royaume à taille humaine… un royaume de grands et de petits. Ils ont pour sujet de discussion leur valeur respective. Plaçant au milieu d’eux un enfant, Jésus les rappelle à la réalité du service et de l’amour gratuit. Pour être le premier, il faut être le dernier et le serviteur de tous.

Prière

Seigneur Jésus, tu nous rappelles que le chemin de l’amour passe par la mort et la résurrection. Nous te rendons grâce pour ta Parole qui nous fait vivre, et nous te prions : donne‑nous de voir en toute femme, en tout homme, en tout enfant, un reflet de ton visage. En accueillant ainsi nos frères et sœurs, nous t’accueillons Toi, le Christ, et nous accueillons Celui qui t’a envoyé, notre Père et notre Dieu, vivant dans la gloire pour les siècles des siècles.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s