« Une pause par jour » – 23 mai 2017

6ème semaine de Pâques – « Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et toute ta maison » (Ac 16, 22-34) – Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là, dans la ville de Philippes, la foule se déchaîna contre Paul et Silas. Les magistrats ordonnèrent de leur arracher les vêtements pour leur donner la bastonnade. Après les avoir roués de coups, on les jeta en prison, en donnant au geôlier la consigne de les surveiller de près. Pour appliquer cette consigne, il les mit tout au fond de la prison, avec les pieds coincés dans des blocs de bois.

Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les autres détenus les écoutaient. Tout à coup, il y eut un violent tremblement de terre, qui secoua les fondations de la prison : à l’instant même, toutes les portes s’ouvrirent, et les liens de tous les détenus se détachèrent.
Le geôlier, tiré de son sommeil, vit que les portes de la prison étaient ouvertes ; croyant que les détenus s’étaient évadés, il dégaina son épée et il était sur le point de se donner la mort.
Mais Paul se mit à crier d’une voix forte : « Ne va pas te faire de mal, nous sommes tous là. »
Ayant réclamé de la lumière, le geôlier se précipita et, tout tremblant, se jeta aux pieds de Paul et de Silas. Puis il les emmena dehors et leur demanda : « Que dois-je faire pour être sauvé, mes seigneurs ? »
Ils lui répondirent : « Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et toute ta maison. » Ils lui annoncèrent la parole du Seigneur, ainsi qu’à tous ceux qui vivaient dans sa maison. À l’heure même, en pleine nuit, le geôlier les emmena pour laver leurs plaies.
Aussitôt, il reçut le baptême avec tous les siens. Puis il fit monter chez lui Paul et Silas, il fit préparer la table et, avec toute sa maison, il laissa déborder sa joie de croire en Dieu.

Fausse image

Nietzche, un philosophe allemand du 19ème siècle, prétendait railleusement qu’il croirait en Dieu le jour où il verrait un “air de ressuscité” chez les chrétiens. Avant lui et après lui, d’autres ont fait des affirmations semblables.

D’où vient-il donc que les chrétiens traînent parfois une réputation sinon de tristesse du moins de gravité un peu rébarbative? Comme s’ils étaient tout le temps accablés par le poids du mal… Comme s’ils craignaient de se laisser aller à la réjouissance… Comme s’ils voyaient le péché partout…

Comme s’ils se méfiaient du rire et du plaisir… Comme s’ils cherchaient un aspect négatif dans tout progrès de l’Humanité…

La fête

Or les chrétiens sont les gens de la fête ! Par vocation ! Non pas qu’il s’agisse pour eux de gambader dans les rues en chantant “alléluia”. Mais parce qu’ils croient que le Christ Jésus est venu sur la terre humaine afin d’entraîner les humains dans l’universelle fête voulue par Dieu pour ses enfants. Une fête où règne l’amour du prochain ; une fête où chaque personne est reconnue et respectée ; une fête ou chaque personne est servie de la même manière à la table commune préparée par Dieu ; une fête où les humains partagent la même dignité des enfants du Père qui est aux cieux ; une fête d’où la mort, avec son cortège de peurs, a été bannie par la résurrection de Jésus ; une fête où tous, sans exception, s’en vont vers la vie…

Les chrétiens sont ordonnés pour la fête et la joie : il leur revient, en collaboration avec tous les humains, de travailler à la réalisation d’une terre de fête en se fondant sur les plans esquissés par l’Evangile du Christ.

Prière : pour ceux qui sont en prison pour ton Nom

Souviens-Toi, Seigneur,
de tous ceux qui sont en prison
ou qui souffrent,
pour leur fidélité à ton Nom
et à ta Parole.
Tu es avec eux et en eux.
Après avoir participé
à ta Passion,
ils partageront aussi,
dans la Résurrection,
la joie de ton Royaume.
Affermis leur espoir.
Souviens-Toi aussi de nous.
Que grandissent en nous
la douceur et l’amour
dont nous souhaitons
être les artisans :
ta douceur et ton amour.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s