« Une pause par jour » – 6 avril 2017

Jeudi de la cinquième semaine de Carême – Genèse 17, 3-9 – Psaume 104 (105) – Jean 8, 51-59 – Psaume : 104 (105), 4-5, 6-7, 8-9

R/ Le Seigneur s’est toujours souvenu de son alliance.

Cherchez le Seigneur et sa puissance,
recherchez sans trêve sa face ;
souvenez-vous des merveilles qu’il a faites,
de ses prodiges, des jugements qu’il prononça.

Vous, la race d’Abraham son serviteur,
les fils de Jacob, qu’il a choisis.
Le Seigneur, c’est lui notre Dieu :
ses jugements font loi pour l’univers.

Il s’est toujours souvenu de son alliance,
parole édictée pour mille générations :
promesse faite à Abraham,
garantie par serment à Isaac.

Vous qui descendez d’Abraham, son serviteur, vous les fils de Jacob qu’il a choisis, rappelez-vous les merveilles qu’il a faites, rappelez-vous ses prodiges, les décisions qu’il a prononcées. (Psaume 104, 5)

Les fidèles des trois grandes religions monothéistes se réclament d’Abraham. Juifs, musulmans et chrétiens le reconnaissent comme leur père dans la foi. Mais la reconnaissance fraternelle ne va pas de soi. Le temps des croisades est révolu, la chasse aux Juifs est derrière nous, mais la coexistence pacifique et l’acceptation mutuelle connaissent encore aujourd’hui bien des ratés.

Il y a par contre des initiatives fort heureuses en termes de rapprochements et de dialogues interreligieux. On pense évidemment à ces rendez-vous des grands chefs spirituels orchestrés par les derniers papes. À une échelle plus modeste s’organisent aussi des vigiles de prière pour la paix, des marches pèlerines dans les différents lieux de culte, des projets d’entraide et de connaissance mutuelle.

Depuis quelques années, les moines de l’abbaye Val Notre-Dame, à Saint-Jean de Matha, invitent chrétiens et musulmans à un Ribât (Le lien de la paix). Inspirée du Ribât vécu chez les moines de Tibhirine, la rencontre comprend un repas, la prière dans les deux traditions et un temps de discussion sur un thème choisi. Certains diront que ce ne sont que de petites gouttes d’eau dans la mer des efforts nécessaires pour arriver à la paix et à la communion entre croyants et croyantes de diverses confessions. Mais la puissance d’amour et de miséricorde de notre Dieu multiplie à l’infini ces petites contributions afin qu’elles deviennent merveilles et prodiges. Leur souvenir ravivera notre foi, stimulera notre espérance et nous fera persévérer dans la construction d’une fraternité durable.

Seigneur Jésus, en fils d’Abraham, tu te réjouissais sans cesse des merveilles que ton Père accomplissait devant toi et par toi, et ta prière se faisait louange et action de grâce. Ouvre nos yeux et nos oreilles afin qu’à ton exemple, nous soyons capables de reconnaître les signes de sa présence aimante et que nous le bénissions dans la joie.

Les merveilles de chaque jour

 

Mon Dieu de tous les jours
et de toutes les heures,
je te demande une faveur spéciale :
ne me laisse jamais indifférent
devant une de tes merveilles !

Laisse-moi jouir du miracle de chaque réveil,
du miracle de savoir que je suis encore en vie,
du miracle de respirer, de marcher et de penser,
du miracle de ton amour et de ta miséricorde.

Aide-moi à ne jamais me lasser de tes saisons :
le printemps est un miracle,
l’été est un miracle,
l’automne est un miracle,
l’hiver est un beau miracle.
Chaque jour est un miracle, ainsi que chaque nuit.

Merci pour la beauté de cette région, Seigneur.
Merci pour le lever et le coucher du soleil.
Merci pour la lune et les astres.

Fais-moi ce cadeau, Seigneur :
le don de t’apprécier
ainsi que tout ce que tu fais.
Un jour je te demanderai le don suprême
de t’aimer comme je le devrais,
plus qu’hier… et moins que demain.

Auteur : Eddie Doherty, reporter américain

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s