« Une pause par jour » – 25 mars 2017

Samedi de la troisième semaine de Carême – Osée 6, 1-6 – Psaume 50 (51) – Luc 18, 9-14 – Evangile selon Saint Luc

Jésus dit une parabole pour certains hommes qui étaient convaincus d’être justes et qui méprisaient tous les autres: « Deux hommes montèrent au Temple pour prier.  L’un était pharisien et l’autre, publicain.  Le pharisien se tenait là et priait en lui-même :  » Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes : voleurs, injustes, adultères, ou encore comme ce publicain.  Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne. » Le publicain, lui, se tenait à distance et n’osait même pas lever les yeux vers le ciel: mais il se frappait la poitrine, en disant:  » Mon Dieu, prends pitié du pécheur que je suis !  » Quand ce dernier rentra chez lui, c’est lui, je vous le déclare, qui était devenu juste, et non pas l’autre. Qui s’élève sera abaissé;  qui s’abaisse sera élevé.»        

«Ô Dieu, je te remercie de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes E…]. Je jeûne deux jours par semaine et je te donne le dixième de tous mes revenus.» (Luc 18, 11-12)

Ça m’énerve! Ça m’énerve, les gens qui se vantent sans cesse, qui monologuent dans les rencontres, qui renchérissent constamment: «Moi, il m’est arrivé… Moi, c’est bien pire… Moi aussi, j’ai rencontré… » Ça m’énerve, les gens qui sont distraits lorsque je leur parle ou qui détournent le regard lorsque je leur tends la main. Le pharisien dirait: «Dieu me préserve d’être comme ces gens. Je le remercie de ne pas être de celles et ceux qui n’écoutent pas, qui ne s’intéressent pas à l’autre, qui sont fiers d’afficher leur bénévolat, qui sont déçus de ne pas avoir été remarqués. »

Voilà que je me reconnais dans l’attitude de ce pharisien, moi qui suis en train de me comparer et de juger; moi qui emprunte la voie de la condescendance, de la complaisance et de la vanité. Peut-être que si l’autre m’énerve tant dans sa recherche d’attention, c’est que je suis moi-même en manque. Peut-être que si je m’irrite autant devant le vis-à-vis qui se raconte allègrement, c’est que j’accuse moi-même une faiblesse à prendre ma place et à m’affirmer. J’aspire à devenir ce publicain peu préoccupé de son image et de ce que les gens pensent de lui. Tout absorbé dans sa prière, il reconnaît la pauvreté de son amour pour Dieu. On pourrait lui attribuer les paroles du psaume, celles que j’aimerais répéter en vérité: «Ô Dieu, le sacrifice que je t’offre, c’est moi-même, avec mon orgueil brisé» (Psaume 50, 19).

Seigneur Jésus, toi qui ne te laisses pas impressionner par les gens fiers et puissants, toi qui sais lire, dans les attitudes et les comportements, les intentions profondes, apprends-moi l’humilité du cœur et de l’esprit, enseigne-moi l’écoute compatissante et le véritable détachement.

Prière

Seigneur, comme des pauvres, nous te prions.

 

  • Donne, Seigneur, à ton Église et à tes prêtres, la force et l’audace de rappeler la mission que le Christ confie à chacun : «Aimez‑vous les uns les autres» et donne‑nous de ne jamais oublier cette loi d’amour. Nous t’en prions.

 

  • Donne, Seigneur, à nos dirigeants ‑ en Europe d’abord, dans le monde ensuite ‑, le sens de la justice et le respect des plus humbles, des «sans défense», de ceux qui sont incapables de se justi­fier. Nous t’en prions.

 

  • Donne‑nous, Seigneur, la simplicité qui nous fait parfois défaut pour nous rassembler au sein même de notre église et pour nous adresser à toi dans la prière. Nous t’en prions.

 

  • Donne aux riches et aux satisfaits de ce monde le sens de leur pauvreté et la soif de ton salut. Et donne aux pauvres et aux méprisés des personnes qui leur révèlent le prix qu’ils ont à tes yeux. Nous t’en prions.

Exauce notre prière, Seigneur, puisque tu l’inspires toi‑même dans nos coeurs. Par Jésus. Amen.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s