« Une pause par jour » – 12 mars 2017

ioq7zabtuf_hzdwvp3xhgtqio0c648x364Deuxième dimanche de Carême – Genèse 22, 1-2.9a.1O-13.15-18 – Psaume 115 (116 B) – Romains 8, 31b-34 – Marc 9, 2-10 – Lecture du livre de la Genèse 22, 1-2.9-13.15-18

En ces jours-là, Dieu mit Abraham à l’épreuve. Il lui dit: «Abraham! » Celui-ci répondit: «Me voici !» Dieu dit: «Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac, va au pays de Moriah, et là tu l’offriras en holocauste sur la montagne que je t’indiquerai. »

Ils arrivèrent à l’endroit que Dieu avait indiqué. Abraham y bâtit l’autel et disposa le bois; puis il lia son fils Isaac et le mit sur l’autel, par-dessus le bois. Abraham étendit la main et saisit le couteau pour immoler son fils. Mais l’ange du Seigneur l’appela du haut du ciel et dit: «Abraham! Abraham!» Il répondit: «Me voici!» L’ange lui dit : «Ne porte pas la main sur le garçon! Ne lui fais aucun mal! Je sais maintenant que tu crains Dieu: tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique. » Abraham leva les yeux et vit un bélier retenu par les cornes dans un buisson. Il alla prendre le bélier et l’offrit en holocauste à la place de son fils. Du ciel, l’ange du Seigneur appela une seconde fois Abraham. Il déclara: «Je le jure par moi-même, oracle du Seigneur: parce que tu as fait cela, parce que tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique, je te comblerai de bénédictions, je rendrai ta descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel et que le sable au bord de la mer, et ta descendance occupera les places fortes de ses ennemis. Puisque tu as écouté ma voix, toutes les nations de la terre s’adresseront l’une à l’autre la bénédiction par le nom de ta descendance.»                                

Je jure de te bénir abondamment en rendant tes descendants aussi nombreux que les étoiles dans le ciel ou les grains de sable au bord de la mer. (Genèse 22, 16-17)

Certains ont eu la chance de passer quelques jours dans le désert du Sahara, de dormir sous la tente et de coucher un soir à la belle étoile. Quelle expérience! Avoir la sensation de toucher l’infini, d’être au centre de l’univers, mais avec le sentiment d’une innommable fragilité. Humble poussière, modeste grain de sable dans l’œil de l’immensité. La nuit noire faisait briller de tous leurs feux des milliards d’étoiles, dessinant ici et là des constellations. Pour nos yeux de Terriens, quel imposant manteau scintillant! Mais dans l’univers astral, ce n’est qu’une des innombrables galaxies. Et quel silence!

Abraham, nomade dans les déserts de Mésopotamie et d’Arabie, a contemplé plus d’une fois la voûte céleste et sûrement craint le sable chaud qui forme de gigantesques amoncellements de grains. Comment cet homme, béni dans sa vieillesse par le don d’un fils légitime, prêt à le saigner sur l’autel du sacrifice par fidélité et obéissance à son Dieu, a-t-il accueilli la promesse d’une telle descendance? Comment croire que d’un seul fils naîtrait une multitude infinie tel l’objet de sa contemplation et de sa crainte? La tradition nous dit qu’Abraham y a cru, qu’il mourut comblé et heureux.

De nombreuses générations de croyants juifs, chrétiens et musulmans, le reconnaissent comme leur père dans la foi. Loué soit Dieu pour la confiance inébranlable qu’il a mise en lui; loué soit Dieu pour son indéfectible alliance.

Prière

Seigneur Jésus, par ta mort et ta résurrection, tu as scellé définitivement l’alliance conclue entre Dieu et le peuple juif héritier d’Abraham. Par toi et en toi, l’humanité entière et l’ensemble du cosmos en sont maintenant bénéficiaires. Que ton Esprit fasse éclater en nos cœurs un chant de louange et d’action de grâce.

Je veux vivre de ta grâce !

Seigneur Dieu, Amour et Bonté,
comme je t’aime !
Je te bénis pour ma vie,
je te loue pour tout
ce que tu fais pour moi.
Je te rends grâce pour mes activités,
ma famille, mes amis
et toutes les situations que je vis !
Je veux te demander,
ton Esprit Saint,
esprit de discernement
afin connaître ta volonté dans ma vie
et suivre le chemin
que tu veux bien faire avec moi !
Seigneur je ne veux pas me soucier
de ma vie de tous les jours,
je veux juste vivre le temps présent,
sûre que tu peux,
et que tu feras l’impossible pour moi,
car avec toi tout est possible !

Viens au secours de ma faiblesse
me donner la force de vivre
simplement le temps présent
et n’attendre tout que de ta grâce.
Je veux donc te confier
les désirs de mon coeur
afin que tu les purifies
et que je laisse ta volonté
agir dans ma vie.

Ainsi, tous les choix,
les actes et les paroles
que m’inspirerons le Saint Esprit,
seront ma joie,
car j’aurais mis ma foi en toi
et que toi, Seigneur, tu ne déçois pas !

Amen.

Cinthia Aka

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s