Une pause par jour – 9 février 2017

genese_2_24-300x248TEMPS ORDINAIRE 5 – Genèse 2, 18-25 – Psaume 127 (128) – Marc 7, 24-30 – « Dieu amena la femme vers l’homme. Et tous deux ne feront plus qu’un » (Gn 2, 18-25) – Lecture du livre de la Genèse

Le Seigneur Dieu dit : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul. Je vais lui faire une aide qui lui correspondra. » Avec de la terre, le Seigneur Dieu modela toutes les bêtes des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les amena vers l’homme pour voir quels noms il leur donnerait.
C’étaient des êtres vivants, et l’homme donna un nom à chacun. L’homme donna donc leurs noms à tous les animaux, aux oiseaux du ciel et à toutes les bêtes des champs. Mais il ne trouva aucune aide qui lui corresponde. Alors le Seigneur Dieu fit tomber sur lui un sommeil mystérieux, et l’homme s’endormit. Le Seigneur Dieu prit une de ses côtes, puis il referma la chair à sa place. Avec la côte qu’il avait prise à l’homme, il façonna une femme et il l’amena vers l’homme. L’homme dit alors : « Cette fois-ci, voilà l’os de mes os et la chair de ma chair! On l’appellera femme– Ishsha–, elle qui fut tirée de l’homme – Ish. »
À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu’un.  Tous les deux, l’homme et sa femme, étaient nus, et ils n’en éprouvaient aucune honte l’un devant l’autre.

Une égalité, présente à l’origine, mais toujours à construire.

Après des siècles d’évolution et des années de luttes pour faire reconnaître l’égalité de la femme et de l’homme, il faut bien admettre qu’il reste du chemin à parcourir. Même si nous pouvons nous vanter de vivre dans l’une des sociétés les plus égalitaires qui soient, il en est autrement en d’autres points du globe. Nous le constatons chaque jour dans les médias.

Une égalité présente à l’origine. Pourtant, il semble que cette idée était déjà présente dans le récit de la création. L’homme à qui Dieu présente les créatures donne son nom à chacune. Ce faisant, il contribue à l’œuvre du Seigneur. Il fait advenir ce qui est créé à une certaine individualité. En nommant ce qui se trouve devant lui, il installe aussi la différence: il sépare une chose d’une autre, un animal d’un autre. Au sommet de la création, voici l’être humain qui prend la forme d’hommes et de femmes. Ils sont différents, mais égaux. Peut-être faudrait-il voir dans ce récit non un début mais un projet, un but à atteindre…

Ne nous étonnons pas d’avoir nous-mêmes à nous convertir, chaque jour, pour que s’installe petit à petit le respect de chacun, chacune, dans sa dignité d’être humain.

Prière des époux

Seigneur, nous nous aimons et
te confions notre amour.
Aide-nous à nous aimer plus encore.
Favorise notre espérance et
augmente notre générosité.
Fortifie nos serments,
donne souffle à notre liberté.

Nous nous sommes choisis,
mais nous savons
que nous ne sommes pas les plus forts.
Toi seul peux soutenir notre volonté et
rendre plus large nos consentements.
Laisse notre vie courir son rêve
avec l’élan renouvelé des commencements.
Que la joie toujours déborde sur l’habitude
et que l’intelligence triomphe
des fatigues de la journée.

Nous nous offrons avec ardeur :
enseigne-nous la constance.
Fais de nos sentiments
cette force grave et légère qui prépare
un lendemain à chaque jour,
mais s’étonne de chaque instant
comme s’il était unique.
Que nous marchions côte à côte,
allant d’étonnement en étonnement,
et d’offrande en plus belle offrande.

Que nous demeurions l’un pour l’autre,
douceur, secours, pardon et
simplicité de paroles.
Ne laisse pas faner notre tendresse,
mais rends-la sûre et belle
comme l’ascension d’un jour.

Augmente notre intimité,
tisse-la de mystères et de confidences,
mais fais que nous ayons assez d’amour
pour l’offrir à la terre
que déchirent le mépris et l’abandon;
que notre joie ne se donne pas,
comme le malheur, une face de solitude.
Exhorte-la à être partout, pour toutes et tous,
une source, une table ouverte,
un geste d’ample fraternité.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s