« Une pause par jour » – 17 décembre 2016

zzdjbfzogsnmq2ymp34xf95zej7zqh8fSamedi de la troisième semaine de l’Avent – Genèse 49, 2.8-10 – Psaume 71(72) – Matthieu 1, 1-17 – « Le sceptre royal n’échappera pas à Juda » (Gn 49, 1-2.8-10) – Lecture du livre de la Genèse

En ces jours-là, Jacob appela ses fils et dit : « Assemblez-vous ! Je veux vous dévoiler
ce qui vous arrivera dans les temps à venir. Rassemblez-vous, écoutez, fils de Jacob,
écoutez Israël, votre père.

Juda, à toi, tes frères rendront hommage, ta main fera plier la nuque de tes ennemis et les fils de ton père se prosterneront devant toi. Juda est un jeune lion. Tu remontes du carnage, mon fils. Il s’est accroupi, il s’est couché comme un lion ; ce fauve, qui le fera lever ? Le sceptre royal n’échappera pas à Juda, ni le bâton de commandement, à sa descendance, jusqu’à ce que vienne celui à qui le pouvoir appartient, à qui les peuples obéiront. »

 «Demain, je serai là!»

 ERO CRAS. Ces deux mots latins ne sont pas tirés de la Bible. Ils sont constitués de la première lettre des sept antiennes «Ô», les grandes antiennes que l’on chante à partir du 17 décembre. En prenant la première lettre de chaque mot qui suit «O», en ordre inversé, on obtient: ERO CRAS, ce qui signifie: ((Demain, je serai là!)) O Sapientia (Ô Sagesse); O Adonaï (Ô Seigneur Dieu); O Radix Jesse (Ô Racine de Jessé); O Clavis Davici (Ô Sceptre de David); O Oriens (Ô Soleil levant); O Rex gentium (Ô Roi des nations); O Emmanuel(Ô Emmanuel).

Ces sept petits chefs-d’oeuvre de musique grégorienne expriment avec intensité l’attente du Messie. Avec ces antiennes, nous sommes invités à relire toute l’histoire biblique. Elles représentent les sept signes qui annoncent sa venue:

  1. La sagesse créatrice de Dieu;
  2. La révélation du nom de Dieu à Moïse;
  3. La généalogie du Messie;
  4. David, figure du Messie royal;
  5. Le soleil levant vainqueur de la nuit (cfr la résurrection);
  6. Le Messie, Roi de l’univers (Christ Roi);
  7. Le Messie, (Dieu avec nous)> (cfr l’incarnation).

 O Emmanuel, Rex et legifer noster, exspectatio gentium, et Salvator earum: veni ad salvandum nos Domine Deus noster.

(Ô Emmanuel, notre Roi et notre législateur, espérance et sauveur des nations: viens nous sauver, Seigneur, notre Dieu.)

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s