« Une pause par jour » – 11 novembre 2016

Parabole de l’ami importun – Luc 11,1-13

Un jour, Jésus était en prière. Quand il eut terminé, un de ses disciples lui demanda : « Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean-Baptiste l’a appris à ses disciples. » Il leur répondit : « Quand vous priez, dites : Père, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne. Donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour. Pardonne-nous nos péchés, car nous-mêmes nous pardonnons à tous ceux qui ont des torts envers nous. Et ne nous soumets pas à la tentation. »

Jésus leur dit encore : « Si l’un de vous a un ami et va le trouver en pleine nuit pour lui demander : “Prête-moi trois pains un de mes amis arrive de voyage, et je n’ai rien à lui offrir.” Et si de l’intérieur, l’autre lui répond “Ne m’ennuie pas ! Maintenant la porte est fermée ; mes enfants et moi, nous sommes couchés. Je ne puis pas me lever pour te donner du pain.” Moi je vous l’affirme Même s’il ne se lève pas pour les donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut.
Eh bien ! moi, je vous le dis : Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira. Celui qui demande, reçoit ; celui qui cherche, trouve ; et à celui qui frappe, on ouvrira. Quel père parmi vous donnerait un serpent à son fils qui lui demande un poisson? ou un scorpion, quand il lui demande un oeuf? Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ? »

Temps de prière

« Demandez et vous obtiendrez… » Nous appuyant sur l’invitation de Jésus, adressons à son Père nos intentions de prière.

« Que ton nom soit sanctifié… »

Pour ceux qui hésitent à te prier,

qui doutent de ton existence

et pour ceux qui ne cherchent pas à te connaître.

Seigneur nous te prions.

« Donne-nous le pain de chaque jour… »

Pour ceux que tenaille la faim,

Ceux qui n’ont pas leur part de nourriture

Et pour ceux qui gaspillent le pain.
Seigneur nous te prions.

« Pardonne-nous nos péchés… »

Pour ceux qu’ont déchirés

les mésententes et les mesquineries,

pour celles et ceux qui ont osé un geste de réconciliation.
Seigneur nous te prions.

 

Dieu très haut et si proche des hommes, tu nous invites à te prier en toute confiance au nom de ton fils et dans la liberté de l’Esprit. Mets en nous l’audace de demander pour recevoir, de chercher pour trouver.

Et transforme tous nos désirs en un seul : Que vienne ton Règne maintenant et pour les siècles des siècles Amen.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s