« Une pause par jour » – 12 novembre 2016

J’ai frappé à ta porte

Jésus leur dit encore : « Si l’un de vous a un ami et va le trouver en pleine nuit pour lui demander : “Prête-moi trois pains un de mes amis arrive de voyage, et je n’ai rien à lui offrir.” Et si de l’intérieur, l’autre lui répond “Ne m’ennuie pas ! Maintenant la porte est fermée ; mes enfants et moi, nous sommes couchés. Je ne puis pas me lever pour te donner du pain.” Moi je vous l’affirme Même s’il ne se lève pas pour les donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut.

L’amour du père ou de la mère ne précède-t-il pas les besoins, les désirs et les demandes de leurs enfants ?

Et avec toi Seigneur, il faudrait demander, frapper, supplier !

Quel Père es-tu, pour nous laisser frapper à ta porte, des jours, des mois et même des années ?

Cette parabole ne te ressemble pas !

Mon enfant, avant même que tu n’aies songé à moi, j’avais, déjà, frappé à ta porte!

Bien avant que tu n’aies demandé, je désirais depuis longtemps pouvoir te donner!

Avant même que tu ne commences à me chercher, je t’avais cherché le premier.

Mais, tu ne sais pas demander!

Tu me demandes n’importe quoi, et moi je veux te donner mon Esprit.

Tu me demandes de réussir un examen et moi je veux te faire réussir ta vie !

Tu me demandes de gagner au tiercé, et moi je veux te donner le Trésor de mon Amour !

Tu me demandes uniquement la santé du corps et moi je veux te guérir tout entier
et te donner ma Vie pour l’éternité!

Tu ne sais pas frapper à la bonne porte.

Tu frappes à la porte des marchands d’illusions et moi je veux t’ouvrir la porte de la Vérité!

Tu frappes à la porte de tous ceux qui font du bruit et moi je veux t’ouvrir la porte du silence !

Tu frappes à la porte des passions éphémères et moi je veux t’ouvrir la porte d’un amour sans frontières.

Tu ne sais pas chercher là où il faut!

Tu cherches la vérité dans les livres, tu cherches partout les recettes du bonheur, tu cherches par tous les moyens à sauvegarder ta vie, alors que j’ai déjà déposé dans ton coeur : ma vérité, ma paix, ma joie, mon bonheur et les semences de ma Vie éternelle !

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s