Méditation sur l’évangile de ce dimanche (4ème dimanche de Pâques C)

La première étape de l’émission « The Voice » se base exclusivement sur les voix des candidats. Les coaches leur tournent le dos et se retournent seulement s’ils sont charmés par une voix. Alors l’aventure commence vraiment.
Dans notre vie, il y a des voix chaleureuses qui séduisent, des voix puissantes qui encouragent, des voix mélodieuses qui nous poussent à la rêverie. Mais aussi d’autres voix qui nous crispent ou nous rebutent…
Et puis il y a la douce voix des mamans qui réconfortent et rassurent – comment ne pas l’évoquer en ce jour de fête des mères ! – et la voix de l’être aimé, reconnaissable entre mille.
Et il y a des voix qui nous donnent l’envie d’aller plus loin, de découvrir la personne, le moment où les coaches de « The Voice » se retournent.
Les disciples se sont laissé séduire par une voix, celle de Jésus, une voix qui les touche au cœur, une parole qui les mobilise, une personnalité qu’ils ont envie de découvrir. « Mes brebis écoutent ma voix ; moi, je les connais, et elles me suivent », dit Jésus. Cette relation qui s’est créée entre eux a suscité la volonté de mieux se connaître, et éveillé l’envie de passer du temps avec lui, d’avancer en sa compagnie sur les chemins de vie qu’il leur traçait.

Abbé Olivier Fröhlich, vicaire général du diocèse de Tournai

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s