« Une pause par jour » – 28 octobre 2021

Saint Simon et Saint Jude, apôtres

Première lecture – « Intégrés dans la construction qui a pour fondations les Apôtres » (Ep 2, 19-22) – Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens

Frères, vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage, vous êtes concitoyens des saints, vous êtes membres de la famille de Dieu, car vous avez été intégrés dans la construction qui a pour fondations les Apôtres et les prophètes ; et la pierre angulaire, c’est le Christ Jésus lui-même. En lui, toute la construction s’élève harmonieusement pour devenir un temple saint dans le Seigneur. En lui, vous êtes, vous aussi, les éléments d’une même construction pour devenir une demeure de Dieu par l’Esprit Saint. – Parole du Seigneur.

Psaume 18 (19), 2-3, 4-5ab

R/ Par toute la terre s’en va leur message. (cf. Ps 18, 5a)

Les cieux proclament la gloire de Dieu,
le firmament raconte l’ouvrage de ses mains.
Le jour au jour en livre le récit
et la nuit à la nuit en donne connaissance.

Pas de paroles dans ce récit,
pas de voix qui s’entende ;
mais sur toute la terre en paraît le message
et la nouvelle, aux limites du monde.

Évangile « Il en choisit douze auxquels il donna le nom d’Apôtres » (Lc 6, 12-19) – Alléluia. Alléluia. À toi, Dieu, notre louange ! Toi que les Apôtres glorifient, nous t’acclamons : tu es Seigneur ! Alléluia !  Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ces jours-là, Jésus s’en alla dans la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu. Le jour venu, il appela ses disciples et en choisit douze auxquels il donna le nom d’Apôtres : Simon, auquel il donna le nom de Pierre, André son frère, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques fils d’Alphée, Simon appelé le Zélote, Jude fils de Jacques, et Judas Iscariote, qui devint un traître. Jésus descendit de la montagne avec eux et s’arrêta sur un terrain plat. Il y avait là un grand nombre de ses disciples et une grande multitude de gens venus de toute la Judée, de Jérusalem, et du littoral de Tyr et de Sidon. Ils étaient venus l’entendre et se faire guérir de leurs maladies ; ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs
retrouvaient la santé. Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu’une force sortait de lui et les guérissait tous. – Acclamons la Parole de Dieu.

Devenir demeure de Dieu

«Vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage, vous êtes concitoyens des saints, vous êtes membres de la famille de Dieu.» Un étranger peut s’établir dans un nouvel endroit, mais il lui faudra du temps pour s’habituer aux us et coutumes de son nouveau pays. On devra lui faciliter son intégration pour lui permettre de participer pleinement à la vie de la société. Les gens de passage n’ont pas à s’adapter ni à s’engager de quelque façon que ce soit: ils prennent ce qui leur convient, se reposent, se ravitaillent et repartent. Quant aux baptisés, ils sont, pour ainsi dire, « citoyens » de la demeure de Dieu. Membres du Corps du Christ, ils sont les pierres vivantes de l’Eglise. Comme la graine de moutarde et le levain dans la pâte, ils ont à se développer, à s’épanouir pour apporter leur pleine contribution à la «construction».

Appelés par Jésus

Luc dit que Jésus pria toute la nuit avant de choisir ses Apôtres. On ne connaît pas ses critères de sélection, mais il s’est donné une équipe aux aptitudes diversifiées. Des hommes aux métiers et aux caractères variés, mais tous prêts à marcher avec lui. Entouré de ce petit groupe, Jésus annoncera le salut et préparera le chemin à l’Eglise. Les Douze seront formés à son école; un seul fera fausse route. Le message sera transmis de génération en génération jusqu’à aujourd’hui, grâce notamment à la contribution essentielle des Apôtres, dont Simon et Jude que nous fêtons en ce jour.

Tu nous as créés à ton image

Aimons tous le Seigneur Dieu, de tout notre cœur,

de toute notre âme, de tout notre esprit,

de tout notre pouvoir et de tout notre courage,

de toute notre intelligence, de toutes nos forces,

de toute notre affection, de toutes nos entrailles,

de tous nos désirs, de toutes nos volontés.

Il nous a donné et il nous donne à tous

le corps, l’âme et la vie,

il nous a créés et rachetés ;

il nous sauvera par sa seule miséricorde.

Malgré nos faiblesses et nos misères,

nos corruptions et nos hontes,

nos ingratitudes et notre méchanceté,

il ne nous a fait que du bien.

N’ayons donc d’autre désir, d’autre volonté,

d’autre plaisir et d’autre joie,

que lui, notre Créateur, Rédempteur et Sauveur,

le seul vrai Dieu, la plénitude de notre bien.

Lui seul est bon, miséricordieux et aimable,

Lui seul est saint, juste, vrai et droit,

Lui seul est bienveillant, innocent et pur ;

Lui, qui est tout pardon, toute grâce et toute gloire.

Désormais donc, plus d’obstacle,

plus de barrière, plus d’écran !

Partout, en tout lieu, à toute heure et en tout temps,

chaque jour et sans discontinuer,

tous, croyons d’une foi humble et vraie,

tous, sachons t’aimer, t’honorer, t’adorer,

te servir, te louer et te bénir,

te glorifier et te célébrer,

te magnifier et te remercier,

très haut souverain, Dieu éternel, trinité et unité,

Père, Fils et Saint-Esprit,

Créateur de toutes choses,

Sauveur de tous ceux qui mettent en toi leur foi,

leur espérance, et leur amour.

Lui qui est sans commencement ni fin,

immuable, invisible, ineffable,

incompréhensible, impénétrable,

sublime, élevé, doux, aimable,

et désirable plus que tout autre bien dans les siècles.

Amen.

François d’Assise

Écoute, ton Dieu t’appelle

Refrain : Écoute, ton Dieu t’appelle : « viens, suis-moi »
Lève-toi et ne crains pas de marcher avec Lui
Il est ton chemin de Vie, la route de ta joie (bis) !
1. Accueille le Christ, Il est ton sauveur,
La vie que le Père donne en abondance,
Lui la vraie lumière, la vérité qui rend libre :
Sa parole vient réveiller ton cœur.
2. Quitte le cortège de l’indifférence,
Laisse les sentiers de ton désespoir,
Détourne les yeux des mirages qui séduisent
Tu as soif d’un amour vrai et pur
3. Cherche son visage, écoute sa voix !
Dans l’humble prière découvre sa joie,
Cherche sa présence au milieu de l’église !
De lui seul jaillit la plénitude.
4. En toutes les œuvres d’amour et de vie !
Porte témoignage au feu de l’Esprit,
Proclame à tes frères l’évangile de la paix !
Ne crains pas il fait route avec toi.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s