« Une pause par jour » – 23 juillet 2021

Ste Brigitte, religieuse

Première lecture – « Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est le Christ qui vit en moi » – Lecture de la lettre de Saint Paul apôtre aux Galates 2, 19-20

Frères, par la Loi, je suis mort à la Loi afin de vivre pour Dieu ; avec le Christ, je suis crucifié. Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est le Christ qui vit en moi. Ce que je vis aujourd’hui dans la chair, je le vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et s’est livré lui-même pour moi. – Parole du Seigneur

Psaume 33 (34)
R/Je bénirai le Seigneur en tout temps.
Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur.

Je bénirai le Seigneur en tout temps,

sa louange sans cesse à mes lèvres.

Je me glorifierai dans le Seigneur :

que les pauvres m’entendent

et soient en fête !

Magnifiez avec moi le Seigneur,

exaltons tous ensemble son nom.

Je cherche le Seigneur, il me répond :

de toutes mes frayeurs, il me délivre.

Qui regarde vers lui resplendira,

sans ombre ni trouble au visage.

Un pauvre crie ; le Seigneur entend :

il le sauve de toutes ses angoisses.

L’ange du Seigneur campe à l’entour

pour libérer ceux qui le craignent.

Goûtez et voyez : le Seigneur est bon !

Heureux qui trouve en lui son refuge !

Saints du Seigneur, adorez-le :

rien ne manque à ceux qui le craignent.

Des riches ont tout perdu, ils ont faim ;

qui cherche le Seigneur

ne manquera d’aucun bien.

Evangile – Alléluia – « Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là porte beaucoup de fruit.  » (Marc 3, 31-35) – Alléluia – Evangile de Jésus Christ selon Saint Marc

En ce temps-là, comme Jésus était dans une maison, arrivent sa mère et ses frères. Restant au-dehors, ils le font appeler. Une foule était assise autour de lui ; et on lui dit : « Voici que ta mère et tes frères sont là dehors : ils te cherchent. » Mais il leur répond : « Qui est ma mère ? Qui sont mes frères ? » En parcourant du regard ceux qui étaient assis en cercle autour de lui, il dit : « Voici ma mère et mes frères. Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est pour moi un frère, une soeur, une mère. »

Aujourd’hui, nous contemplons Jésus -dans une scène très concrète et, en même temps, suggestive- entouré d’une foule de gens de son village. Les proches de Jésus sont arrivés de Nazareth à Capharnaüm. Mais vue la quantité de gens, ils restent dehors et le font appeler. Ils lui disent: «Ta mère et tes frères sont là dehors, qui te cherchent» (Mc 3,31).

Dans la réponse de Jésus, il n’y a, comme nous le verrons, aucun motif de rejet de ses proches. Jésus les avait quittés pour suivre l’appel divin et il montre à présent qu’intérieurement aussi, Il s’était détaché d’eux. Non par froideur ou par mépris des liens familiaux, mais parce qu’Il appartient complètement à Dieu son Père. Jésus-Christ a réalisé personnellement en Lui ce qu’Il demande à ses disciples.

Au lieu de sa famille de la terre, Jésus a choisi une famille spirituelle. Il jette un regard sur les gens assis autour de Lui et leur dit: «Voici ma mère et mes frères. Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma sœur, ma mère» (Mc 3,34-35). Dans d’autres passages de son Évangile, saint Marc décrit d’autres regards comme celui-ci.

Jésus veut-il nous dire que seuls sont ses parents ceux qui écoutent sa parole avec attention? Non! Ses parents ne sont pas ceux qui écoutent, mais ceux qui écoutent et accomplissent la volonté de Dieu: voilà son frère, sa soeur, sa mère.

Jésus exhorte ceux qui se trouvent assis là -et tous les autres- à entrer en communion avec Lui au moyen de l’accomplissement de la volonté divine. Mais, en même temps, nous voyons dans ses paroles l’éloge de sa mère, Marie, bienheureuse pour toujours pour avoir cru.

Site internet ici !

QUE VIENNE TON REGNE

R. Que vienne ton règne,
Que ton Nom soit sanctifié,
Sur la terre comme au ciel,
Que ta volonté soit faite.
Que coule en torrents
Ton Esprit de vérité.
Donne-nous ton espérance,
Ton amour, ta sainteté.

1. Qui pourrait nous séparer
De ton amour immense ?
Qui pourrait nous détourner
De ta miséricorde ?

2. Tu habites nos louanges,
Tu inspires nos prières,
Nous attires en ta présence
Pour nous tourner vers nos frères.

Pont :
Délivre-nous de tout mal,
Donne la paix à ce temps !
Libère-nous du péché,
Toi qui fais miséricorde !
Rassure-nous dans l’épreuve,
Nous espérons ton Royaume !
Tu nous promets le bonheur,
L’Avènement de Jésus !

3. Tu seras notre lumière,
Il n’y aura plus de nuit.
Ton Nom sera sur nos lèvres,
De larmes, il n’y aura plus.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s