« Une pause par jour » – 8 juin 2018

Première lecture – « Mon cœur se retourne contre moi » (Os 11, 1.3-4.8c-9) –Lecture du livre du prophète Osée

Ainsi parle le Seigneur : Oui, j’ai aimé Israël dès son enfance, et, pour le faire sortir d’Égypte, j’ai appelé mon fils. C’est moi qui lui apprenais à marcher, en le soutenant de mes bras, et il n’a pas compris que je venais à son secours. Je le guidais avec humanité, par des liens d’amour ; je le traitais comme un nourrisson qu’on soulève tout contre sa joue ; je me penchais vers lui pour le faire manger. Mais ils ont refusé de revenir à moi : vais-je les livrer au châtiment ? Non ! Mon cœur se retourne contre moi ; en même temps, mes entrailles frémissent. Je n’agirai pas selon l’ardeur de ma colère, je ne détruirai plus Israël, car moi, je suis Dieu, et non pas homme : au milieu de vous je suis le Dieu saint, et je ne viens pas pour exterminer. – Parole du Seigneur.

Cantique (Is 12, 2, 4bcd, 5-6)

R/ Exultant de joie, vous puiserez les eaux
aux sources du salut ! (Is 12, 3)

Voici le Dieu qui me sauve :
j’ai confiance, je n’ai plus de crainte.
Ma force et mon chant, c’est le Seigneur ;
il est pour moi le salut.

Rendez grâce au Seigneur,
proclamez son nom,
annoncez parmi les peuples ses hauts faits !
Redites-le : « Sublime est son nom ! »

Jouez pour le Seigneur, il montre sa magnificence,
et toute la terre le sait.
Jubilez, criez de joie, habitants de Sion,
car il est grand au milieu de toi, le Saint d’Israël !

Deuxième lecture – « Vous connaîtrez ce qui surpasse toute connaissance : l’amour du Christ » (Ep 3, 8-12.14-19) – Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Éphésiens

Frères, à moi qui suis vraiment le plus petit de tous les fidèles, la grâce a été donnée d’annoncer aux nations l’insondable richesse du Christ, et de mettre en lumière pour tous le contenu du mystère qui était caché depuis toujours en Dieu, le créateur de toutes choses ; ainsi, désormais, les Puissances célestes elles-mêmes connaissent, grâce à l’Église, les multiples aspects de la Sagesse de Dieu. C’est le projet éternel que Dieu a réalisé dans le Christ Jésus notre Seigneur. Et notre foi au Christ nous donne l’assurance nécessaire pour accéder auprès de Dieu en toute confiance. C’est pourquoi je tombe à genoux devant le Père, de qui toute paternité au ciel et sur la terre tient son nom. Lui qui est si riche en gloire, qu’il vous donne la puissance de son Esprit, pour que se fortifie en vous l’homme intérieur. Que le Christ habite en vos cœurs par la foi ; restez enracinés dans l’amour, établis dans l’amour. Ainsi vous serez capables de comprendre avec tous les fidèles quelle est la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur… Vous connaîtrez ce qui surpasse toute connaissance : l’amour du Christ. Alors vous serez comblés jusqu’à entrer dans toute la plénitude de Dieu. – Parole du Seigneur.

Évangile – « Un des soldats lui perça le côté, et il en sortit du sang et de l’eau » (Jn 19, 31-37) – Alléluia. Alléluia. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur. Alléluia. Mt 11, 29ab ou : Alléluia. Alléluia. Dieu nous a aimés, il a envoyé son Fils pour le pardon de nos péchés. Alléluia. 1 Jn 4, 10b (Mt 11, 29ab / 1 Jn 4, 10b) – Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Jésus venait de mourir. Comme c’était le jour de la Préparation (c’est-à-dire le vendredi), il ne fallait pas laisser les corps en croix durant le sabbat, d’autant plus que ce sabbat était le grand jour de la Pâque. Aussi les Juifs demandèrent à Pilate qu’on enlève les corps après leur avoir brisé les jambes. Les soldats allèrent donc briser les jambes du premier, puis de l’autre homme crucifié avec Jésus. Quand ils arrivèrent à Jésus, voyant qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un des soldats avec sa lance lui perça le côté ; et aussitôt, il en sortit du sang et de l’eau. Celui qui a vu rend témoignage, et son témoignage est véridique ; et celui-là sait qu’il dit vrai afin que vous aussi, vous croyiez. Cela, en effet, arriva pour que s’accomplisse l’Écriture : Aucun de ses os ne sera brisé. Un  autre passage de l’Écriture dit encore : Ils lèveront les yeux vers celui qu’ils ont transpercé. – Acclamons la Parole de Dieu.

Commentaire – Allumer la lumière !

Pour nous aider à comprendre le coeur de Dieu, le prophète Osée donne en exemple le plus beau visage de l’humanité, celle qui prend soin du plus petit : celle du père qui dorlote son nourrisson, lui apprend à marcher, le soutient. Cette beauté du coeur humain est la trace de Dieu en lui, son étincelle divine. Une lumière à ne pas occulter sous le boisseau de la colère ou des sentiments de vengeance. Une lumière qui s’accroît quand nous contemplons la présence de Dieu en l’homme et veillons sur les plus faibles.

Père Thibault Van Den Driessche, assomptionniste

Clé de lecture – « Grâce à l’Église »

Les lettres aux Colossiens et aux Éphésiens sont les premiers textes du Nouveau Testament à considérer l’Église dans sa dimension universelle : elle est le corps aimé du Christ, qui en est la tête et attire à lui. Elles restent sobres et n’utilisent que peu le terme. Mais dans une vision d’une ampleur étonnante, l’auteur déploie ici le dessein créateur et sauveur de Dieu (son « mystère »), qui se révèle dans le Christ, rassemblant toutes les richesses des sagesses et spiritualités du monde. Or, cette révélation doit atteindre les extrémités de l’univers. Et l’Église en devient le vecteur, elle qui doit s’ouvrir à l’ensemble de l’humanité, dans toutes ses dimensions matérielles, intellectuelles et spirituelles, pour lui faire connaître le Christ.

Roselyne Dupont-Roc, bibliste

Invitation

Montmartre, Paray-le-Monial… : plusieurs lieux sont liés au Sacré Coeur de Jésus. Est-ce que je connais leur message ? Je peux prévoir une visite.

Revue « Prions en église » – juin 2018 – page 67 et 68

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s