« Une pause par jour » – 18 avril 2018

3ème Semaine du Temps Pascal – Première lecture (Ac 8, 1b- 8)

Le jour de la mort d’Étienne, éclata une violente persécution contre l’Église de Jérusalem. Tous se dispersèrent dans les campagnes de Judée et de Samarie, à l’exception des Apôtres. Des hommes religieux ensevelirent Étienne et célébrèrent pour lui un grand deuil. Quant à Saul, il ravageait l’Église, il pénétrait dans les maisons, pour en arracher hommes et femmes, et les jeter en prison. Ceux qui s’étaient dispersés annonçaient la Bonne Nouvelle de la Parole là où ils passaient. C’est ainsi que Philippe, l’un des Sept, arriva dans une ville de Samarie, et là il proclamait le Christ. Les foules, d’un même cœur, s’attachaient à ce que disait Philippe, car elles entendaient parler des signes qu’il accomplissait, ou même les voyaient. Beaucoup de possédés étaient délivrés des esprits impurs, qui sortaient en poussant de grands cris. Beaucoup de paralysés et de boiteux furent guéris. Et il y eut dans cette ville une grande joie. – Parole du Seigneur. 

Évangile (Jn 6, 35-40)

En ce temps-là, Jésus disait aux foules : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif. Mais je vous l’ai déjà dit : vous avez vu, et pourtant vous ne croyez pas. Tous ceux que me donne le Père viendront jusqu’à moi ; et celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors. Car je suis descendu du ciel pour faire non pas ma volonté, mais la volonté de Celui qui m’a envoyé. Or, telle est la volonté de Celui qui m’a envoyé : que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour. Telle est la volonté de mon Père : que celui qui voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. » – Acclamons la Parole de Dieu. 

La persécution n’arrête pas la Bonne Nouvelle

Le Christ Jésus a été crucifié. Le monde n’a pas voulu accueillir son message d’amour, de paix et de pardon. Etienne a été à son tour tué par lapidation. Sur le coup, les disciples se sont dispersés, mais la Bonne Nouvelle du salut n’est pas restée enfermée dans leur cœur. Au contraire: cette persécution a permis aux disciples de répandre partout l’Evangile. La mort de Jésus sur la croix est comme une semence qui a fait naître des prophètes tel Etienne. La fin tragique de celui-ci suscite d’ailleurs l’entrée en scène de Philippe, un autre diacre plein de la grâce de Dieu. La parole de Dieu doit être partagée. Malgré les persécutions, des témoins valeureux se lèvent pour la proclamer. C’est maintenant à nous de prendre le relais.

Se confier à lui sans craindre le rejet

En arrivant dans un nouveau milieu comme une école, un lieu de travail ou un groupe inconnu, qui d’entre nous n’a pas vécu un jour ou l’autre la peur du rejet? Sentiment normal et angoissant. Avec Jésus, nous sommes assurés d’un bon accueil: «Celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors.» Cette parole a de quoi nous réconforter. Elle devrait aussi nous inciter à oser proposer aux autres, à ceux qui cherchent ou qui souffrent, de se confier à Jésus, avec l’assurance qu’il ne rejettera personne. Sainte Thérèse d’Avila disait: «Personne après l’avoir choisi pour ami n’a été abandonné par lui.» Jésus, pain de la vie pour rassasier toute faim humaine, a le souci de ne perdre aucun de ceux que le Père lui a confiés. Osons-nous en remettre à lui, quelles que soient nos misères.

Jour de Pâques

Jour d’allégresse et jour de joie,
Jour du don de la foi.
Il s’est montré à sa communauté,
Ses cicatrices sont guéries.

Il guérit les nôtres,
Nous fait dépasser nos tristesses,
En nous rejoignant par sa Parole,
Par les communautés d’Eglise,
Qui se nourrissent de sa Vie.

Sa table eucharistique est désormais dressée,
Nous y sommes sans cesse invités,
Reçus par Dieu lui-même,
Dans une fête divine !

Tous les problèmes ne sont pas résolus
Dans chacune de nos vies,
Mais nous savons qu’en Jésus,
Un chemin de vie est parcouru.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s