« Une pause par jour » – 11 avril 2018

2ème Semaine du Temps Pascal – Première lecture (Ac 5, 17-26)

En ces jours-là, intervint le grand prêtre, ainsi que tout son entourage, c’est-à-dire le groupe des sadducéens, qui étaient remplis d’une ardeur jalouse pour la Loi. Ils mirent la main sur les Apôtres et les placèrent publiquement sous bonne garde. Mais, pendant la nuit, l’ange du Seigneur ouvrit les portes de la prison et les fit sortir. Il leur dit : « Partez, tenez-vous dans le Temple et là, dites au peuple toutes ces paroles de vie. » Ils l’écoutèrent ; dès l’aurore, ils entrèrent dans le Temple, et là, ils enseignaient. Alors arriva le grand prêtre, ainsi que son entourage. Ils convoquèrent le Conseil suprême, toute l’assemblée des anciens d’Israël, et ils envoyèrent chercher les Apôtres dans leur cachot. En arrivant, les gardes ne les trouvèrent pas à la prison. Ils revinrent donc annoncer : « Nous avons trouvé le cachot parfaitement verrouillé, et les gardes en faction devant les portes ; mais, quand nous avons ouvert, nous n’avons trouvé personne à l’intérieur. » Ayant entendu ce rapport, le commandant du Temple et les grands prêtres, tout perplexes, se demandaient ce qu’il adviendrait de cette affaire. Là-dessus, quelqu’un vient leur annoncer : « Les hommes que vous aviez mis en prison, voilà qu’ils se tiennent dans le Temple et enseignent le peuple ! » Alors, le commandant partit avec son escorte pour les ramener, mais sans violence, parce qu’ils avaient peur d’être lapidés par le peuple. – Parole du Seigneur. 

Évangile (Jn 3, 16-21)

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème : « Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. Celui qui croit en lui échappe au Jugement ; celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Et le Jugement, le voici : la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. Celui qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dénoncées ; mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses oeuvres ont été accomplies en union avec Dieu. » – Acclamons la Parole de Dieu.   

«Paroles de vie»

L’ange libérateur demande aux Apôtres d’annoncer au peuple «toutes les paroles de vie». Parmi les enseignements de Jésus, il y avait aussi des paroles dures à entendre, que même les disciples ont d’abord trouvées insupportables (cf. Jean 6, 60). C’est souvent ce qui se passe dans notre quotidien. Notre vie est occupée ailleurs. Dieu et les choses du ciel nous paraissent secondaires. Et quand un témoin ose parler de ce qui le fait vivre, en prononçant des paroles de vie, on l’écoute poliment sans reconnaître les vérités qu’il défend. Même si les Apôtres disposaient de moyens extraordinaires, comme l’ange du Seigneur, ils n’étaient pas pour autant épargnés de la contestation. L’Évangile de vie n’a jamais été facile à annoncer et ce n’est pas aujourd’hui, dans la multitude des propositions de sens, qu’il se trouvera favorisé.

Des ténèbres à la lumière

Jésus lui-même n’a pas eu un auditoire facile à convertir ! Pourtant, son message était limpide: «Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique. » Qu’y a-t-il de plus précieux dans la vie que son propre enfant? Quelle mère aimante accepterait de le donner à une autre famille où elle le saurait maltraité? Pourtant, c’est bien là l’œuvre de Dieu. Son but est d’attirer tous les humains afin qu’ils croient en lui, car il veut leur donner part à sa vie. Au-delà d’une spiritualité bienfaisante, croire en Jésus, le Christ des évangiles, c’est parfois impossible! Il nous faut donc nous tourner vers le Père avec confiance, car lui seul donne la force de croire et montre la lumière.

Christ Notre Pâque…

Jésus Sauveur…
Nous T’avons fait un lit de paille
Tu es parti nous préparer une place dans la maison du Père

Nous T’avons trahi
Tu es notre avocat pour toujours auprès du Père

Nous sommes venus T’arrêter
avec des lanternes et des flambeaux
Tu es la lumière du monde

Nous T’avons renié
Tu nous confesses devant le Père

Nous T’avons abandonné
Tu es avec nous tous les jours jusqu’à la fin du monde

Nous T’avons lié
Tu as défait nos chaînes et Tu nous as libéré

Nous T’avons jugé coupable
Tu nous as gracié, justifié et pardonné

Nous T’avons flagellé
Tu nous as guéri par tes meurtrissures

Nous T’avons couronné d’épines
Tu nous donneras une couronne au ciel
pour déposer à Tes pieds

Nous avons craché sur Toi
Tu as répandu sur nous Ta grâce et bénédictions

Nous T’avons dévêtu
Tu nous as donné une robe de justice

Nous T’avons fait porter une robe de pourpre
Tu as porté notre péché et Tu l’as éloigné de nous à jamais

Nous T’avons cloué
Tu as cloué et détruit l’acte qui nous condamnait

Nous nous sommes moqués de Toi
Tu as demandé et Tu as obtenu notre pardon auprès du Père

Nous T’avons présenté du vinaigre
Tu nous as abreuvé éternellement de l’Eau Vive

Nous T’avons éteint
Tu nous as donné la vie éternelle

Nous avons mis Ton saint corps dans le tombeau
Tu as sauvé nos âmes
d’une séparation éternelle avec le Père

Nous avons du mal à Te croire ressuscité
et assis à la droite du Père
Mais lorsque nous T’invoquons comme Sauveur,
Tu viens demeurer dans nos coeurs
En Seigneur
Pour traduire Ta Parole en réalité extraordinaire !

Miranda

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s