« Une pause par jour » – 6 février 2018

5ème Semaine du Temps Ordinaire – Première lecture (1 R 8, 22-23.27-30)

En ces jours-là, lors de la consécration du Temple, Salomon se plaça devant l’autel du Seigneur, en face de toute l’assemblée d’Israël ; il étendit les mains vers le ciel et fit cette prière : « Seigneur, Dieu d’Israël, il n’y a pas de Dieu comme toi, ni là-haut dans les cieux, ni sur la terre ici-bas ; car tu gardes ton Alliance et ta fidélité envers tes serviteurs, quand ils marchent devant toi de tout leur cœur. Est-ce que, vraiment, Dieu habiterait sur la terre ? Les cieux et les hauteurs des cieux ne peuvent te contenir : encore moins cette Maison que j’ai bâtie ! Sois attentif à la prière et à la supplication de ton serviteur. Écoute, Seigneur mon Dieu, la prière et le cri qu’il lance aujourd’hui vers toi. Que tes yeux soient ouverts nuit et jour sur cette Maison, sur ce lieu dont tu as dit : “C’est ici que sera mon nom.” Écoute donc la prière que ton serviteur fera en ce lieu. Écoute la supplication de ton serviteur et de ton peuple Israël, lorsqu’ils prieront en ce lieu. Toi, dans les cieux où tu habites, écoute et pardonne. » – Parole du Seigneur. 

Évangile (Mc  7, 1-13)

En ce temps-là, les pharisiens et quelques scribes, venus de Jérusalem, se réunissent auprès de Jésus, et voient quelques-uns de ses disciples prendre leur repas avec des mains impures, c’est-à-dire non lavées. – Les pharisiens en effet, comme tous les Juifs, se lavent toujours soigneusement les mains avant de manger, par attachement à la tradition des anciens ; et au retour du marché, ils ne mangent pas avant de s’être aspergés d’eau, et ils sont attachés encore par tradition à beaucoup d’autres pratiques : lavage de coupes, de carafes et de plats. Alors les pharisiens et les scribes demandèrent à Jésus : « Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens ? Ils prennent leurs repas avec des mains impures. » Jésus leur répondit : « Isaïe a bien prophétisé à votre sujet, hypocrites, ainsi qu’il est écrit : Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi. C’est en vain qu’ils me rendent un culte ; les doctrines qu’ils enseignent ne sont que des préceptes humains. Vous aussi, vous laissez de côté le commandement de Dieu, pour vous attacher à la tradition des hommes. » Il leur disait encore : « Vous rejetez bel et bien le commandement de Dieu pour établir votre tradition. En effet, Moïse a dit : Honore ton père et ta mère. Et encore : Celui qui maudit son père ou sa mère sera mis à mort. Mais vous, vous dites : Supposons qu’un homme déclare à son père ou à sa mère : “Les ressources qui m’auraient permis de t’aider sont korbane , c’est-à-dire don réservé à Dieu”, alors vous ne l’autorisez plus à faire quoi que ce soit pour son père ou sa mère ; vous annulez ainsi la parole de Dieu par la tradition que vous transmettez. Et vous faites beaucoup de choses du même genre. » – Acclamons la Parole de Dieu. 

Dieu, plus grand que tout

Salomon le comprend: aussi splendide que soit le Temple qu’il vient de faire construire, ce bâtiment ne saurait être digne de la gloire de Dieu ni contenir sa grandeur. Le sanctuaire est un lieu de rassemblement pour prier et célébrer. Mais Dieu est aussi à l’extérieur, dans la beauté de la nature, dans les gestes de bonté et de miséricorde des humains. Il est là où son alliance est vécue avec les croyants, où son royaume prend forme. Dieu est partout; on ne peut l’enfermer dans une église ni le garder pour soi. Il transcende les frontières.

La véritable Loi

Les pharisiens et les scribes connaissaient la Loi dans ses moindres détails. Ils respectent à la lettre ce que Moïse a prescrit et tous les préceptes qui ont été ajoutés au fil des ans. Y déroger serait pour eux une honte. Jésus vient remettre les pendules à l’heure. La véritable loi du Seigneur n’a rien d’un code à observer à la lettre. Les préceptes sont nécessaires en autant qu’ils nous aident à faire la volonté de Dieu. Mais à partir du moment où notre cœur est régi par l’observance stricte des lois, nous faisons fausse route. Ce que le Seigneur veut, ce sont des hommes et des femmes qui entretiennent une véritable relation d’amour avec lui et avec leurs semblables. Des gens capables de faire la différence entre les traditions établies au fil des ans et les gestes, paroles et attitudes qui ouvrent sur la vie. Dieu veut que sa loi nous aide à bâtir des ponts entre nous plutôt qu’à élever des murs. Il veut que nous lui parlions avec amour et que nous agissions pour sa gloire et le salut du monde. Pour lui, il n’existe pas d’autre loi.

Cette journée qui commence

Cette journée qui commence, je Te la confie, mon Dieu
Fais-la heureuse pour tous ceux que j’aime;
Riche en expériences;
Claire comme les beaux jours d’été;
Lumineuse comme les gerbes de blé,
Comme le bleu des gentianes et l’or des soucis
Bonne pour tous

Cette journée qui commence, je Te la confie, mon Dieu
Fais que je la vive avec conscience,
Donnant aux petites tâches de la vie quotidienne
Mon soin et mon soucis;
Donnant à ceux que tu m’as confiés,
Mon travail et ma patience

Cette journée qui commence, je Te la confie, mon Dieu
Fais que je la vive avec conscience,
Lent dans mon action, attentif, réfléchi
Semblable à ceux qui s’arrêtent pour penser,
Qui regardent pour voir, qui écoutent pour entendre
Et qui se penchent pour aider.
Fais que je préfère toujours
Une seule chose bien faite dans un jour tranquille
A beaucoup de choses imparfaites dans un jour trépidant
sans halte et sans repos

Cette journée qui commence, je Te la confie, mon Dieu
Enseigne-moi au travers de ses heures
L’art de bien aimer et la vertu d’être juste
Patient dans la souffrance, généreux dans la joie
Jamais égoïste

Reçu par e-mail de Bernissart, Belgique

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s