« Une pause par jour » – 2 octobre 2017

Fête des Sts Anges Gardiens – Livre de l’Exode 23,20-23

Je vais envoyer un ange devant toi pour te garder en chemin et te faire parvenir au lieu que je t’ai préparé. Respecte sa présence, écoute sa voix. Ne lui résiste pas : il ne te pardonnerait pas ta révolte, car mon nom est en lui. Mais si tu écoutes parfaitement sa voix, si tu fais tout ce que je dirai, je serai l’ennemi de tes ennemis, et l’adversaire de tes adversaires. Mon ange marchera devant toi. Il te fera rencontrer de nombreux peuples : l’Amorite, le Hittite, le Perizzite et le Cananéen, le Hivvite et le Jébuséen. Je vais tous les anéantir.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 18,1-5.10

A ce moment-là, les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent : « Qui donc est le plus grand dans le royaume des Cieux ? » Alors Jésus appela un petit enfant ; il le plaça au milieu d’eux, et il déclara : « Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux.
Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, celui-là est le plus grand dans le royaume des Cieux. Et celui qui accueille un enfant comme celui-ci en mon nom, il m’accueille, moi. Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits, car, je vous le dis, leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux.

Promesse de protection

Avant le coup de départ pour la terre promise, Dieu s’engage à assurer une protection de haut niveau à Moïse. L’ange qu’il enverra devant lui aura comme mission de le garder en chemin et de le conduire au lieu qu’il lui aura préparé. Une condition à la promesse toutefois: écouter la voix de l’ange et respecter sa présence. Ainsi, comme le confirme le psaume du jour, rien ne pourra ébranler la marche du peuple choisi par Dieu, «ni les terreurs de la nuit, ni la flèche qui vole au grand jour, ni la peste, ni le fléau «. Rien ne peut faire obstacle à Dieu qui a donné «mission à ses anges» de protéger les Israélites «sur tous leurs chemins ».

Quelle sécurité!

À l’abri du Seigneur, nous pouvons nous reposer en toute confiance. Jésus reprend la même idée dans la lecture évangélique de ce jour. Remercions le Seigneur pour son attention particulière à l’endroit des plus faibles et des plus démunis de notre monde. Avec lui, on traverse les pires difficultés, dans l’assurance de sa présence aimante et grâce à la force de sa résurrection. Gloire au Seigneur, Dieu de la vie!

Que vous êtes bon

Mon Dieu,

vous qui êtes en moi et autour de moi,

faites-moi vous prier comme je le dois ;

mettez dans mon âme les sentiments

que vous voulez y trouver,

et glorifiez-vous en votre pauvre créature.

 

Mon Dieu, que vous êtes bon,

non seulement de vous montrer,

mais de parler au fond des âmes.

O mon Dieu,

faites-nous cette grâce,

vous qui venez si souvent à nous,

de vous reconnaître et de vous recevoir

avec l’humilité, l’anéantissement,

le don de nous-mêmes

et l’amour sans mesure qui conviennent.

 

Mon Dieu, que vous êtes bon !

Pour nous apprendre le prix de votre présence

et pour nous rendre fervents,

vous nous laissez parfois dans les sécheresses

et les ténèbres.

Nous nous enfonçons dans les sables mouvants.

Mais alors vous nous criez :

« Cherche-toi en moi »

et vous nous présentez une ancre solide

à laquelle nous pouvons attacher notre joie.

Cette ancre,

c’est la joie de votre Béatitude infinie.

 

Mon Dieu, que vous êtes bon !

Il n’est pas de si grand pécheur,

de si vieux criminel,

à qui vous n’offriez à haute voix le paradis,

comme vous l’avez donné au bon larron

au prix d’un instant de bonne volonté !

Faites que nous vous imitions,

en ne désespérant jamais de nous

et en ne désespérant jamais de notre prochain.

 

Mon Dieu, que vous êtes bon

et quel amour nous devons avoir

pour tout être humain,

puisque vous avez fait l’homme

« à votre image et ressemblance » !

Quel respect pour tout homme

Quel respect pour nous-mêmes !

O mon Dieu, donnez-moi, je vous en supplie,

ce respect et cet amour.

Faites-moi toujours voir, en tout homme, votre image

Frère Charles de Jésus  (Père de Foucauld)

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s