« Une pause par jour » – 18 avril 2017

Octave de Pâques – Actes 2, 36-41 – Psaume 32 (33) – Jean 20, 11-18 – « Convertissez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ » (Ac 2, 36-41) – Lecture du livre des Actes des Apôtres

Le jour de la Pentecôte, Pierre disait à la foule : « Que toute la maison d’Israël le sache donc avec certitude : Dieu l’a fait Seigneur et Christ, ce Jésus que vous aviez crucifié. »Les auditeurs furent touchés au cœur ; ils dirent à Pierre et aux autres Apôtres : «Frères, que devons-nous faire ?» Pierre leur répondit : « Convertissez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ pour le pardon de ses péchés ; vous recevrez alors le don du Saint-Esprit.  Car la promesse est pour vous, pour vos enfants et pour tous ceux qui sont loin, aussi nombreux que le Seigneur notre Dieu les appellera. » Par bien d’autres paroles encore, Pierre les adjurait et les exhortait en disant : « Détournez-vous de cette génération tortueuse, et vous serez sauvés. » Alors, ceux qui avaient accueilli la parole de Pierre furent baptisés. Ce jour-là, environ trois mille personnes se joignirent à eux.          

La puissance de la Parole

Dieu l’a fait Seigneur et Christ, ce Jésus que vous aviez crucifié. » Comment se fait-il que ces paroles de Pierre aient eu un tel effet sur les gens? A-t-il recouru à une stratégie de persuasion? Non: il annonce simplement la vérité, et les auditeurs sont remués jusqu’au fond d’eux-mêmes. Pourquoi? Sans doute parce qu’en lui, par la grâce du Père et de l’Esprit Saint, le Christ Jésus se faisait présent, vivant. Il y a dans ce récit quelque chose d’impalpable. Les foules sont touchées. Nous avons encore aujourd’hui à annoncer la vérité de la foi: Jésus mort et ressuscité est Sauveur du monde. Ce n’est que par l’exemple d’un témoignage fort que les gens se laisseront remuer de l’intérieur et pourront choisir l’Évangile. Osons devenir comme Pierre, laissons-nous transformer par l’Esprit pour que la gloire de Dieu vive dans le coeur de chaque personne.

Reconnaître le Ressuscité (Evangile du jour)

Pour que les yeux et le coeur de Marie Madeleine s’ouvrent à la résurrection, quelques étapes ont été nécessaires. D’abord, deux anges la questionnent: » Femme, pourquoi pleures-tu? » Elle est enfermée dans sa peine. Puis, Jésus, qu’elle ne reconnaît pas, lui redemande la même chose: »Femme, pourquoi pleures-tu?» Mais il ajoute: »Qui cherches-tu?» Le Christ veut l’amener à quitter sa tristesse. Lorsqu’il prononce son nom, Marie le reconnaît. Magnifique texte qui illustre le cheminement de tout croyant, de toute croyante. Souvent repliés sur nous-mêmes, nous ne voyons rien, aveuglés que nous sommes par nos propres angoisses. Appelés à tourner notre regard vers le Ressuscité, nous pouvons nous ouvrir à sa présence et, finalement, le reconnaître. Comme Marie Madeleine, sachons nous décentrer.

Prière

Père des cieux, merci !

Tu nous as choisis,

Tu as désiré chacun d’entre nous,

Merci !

Grâce à toi, chacun reçoit sa vie

Comme une pierre unique,

Une pierre magnifique

Qui vient construire le corps de ton Fils.

Père des cieux,

Merci pour l’Esprit qui nous soutient,

Pour l’Eglise qui nous accompagne

Et nous aide à trouver la place

Où notre pierre sera la plus belle,

La place où chacun donnera,

Comme en transparence,

Cet Amour qu’il reçoit de toi.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s