« Une pause par jour » – 29 mars 2017

Mercredi de la quatrième semaine de Carême – Isaïe 49, 8-15 – Psaume 144 (145) – Jean 5, 17-30 – « Je t’ai établi, pour que tu sois l’alliance du peuple, pour relever le pays » (Is 49, 8-15) – Lecture du livre du prophète Isaïe

Ainsi parle le Seigneur : Au temps favorable, je t’ai exaucé, au jour du salut, je t’ai  secouru. Je t’ai façonné, établi, pour que tu sois l’alliance du peuple, pour relever le pays, restituer les héritages dévastés et dire aux prisonniers : « Sortez » ! aux captifs des ténèbres : « Montrez-vous » ! Au long des routes, ils pourront paître ; sur les hauteurs dénudées seront leurs pâturages. Ils n’auront ni faim ni soif ; le vent brûlant et le soleil ne les frapperont plus. Lui, plein de compassion, les guidera, les conduira vers les eaux vives. De toutes mes montagnes, je ferai un chemin, et ma route sera rehaussée.

Les voici : ils viennent de loin, les uns du nord et du couchant, les autres des terres du sud. Cieux, criez de joie ! Terre, exulte ! Montagnes, éclatez en cris de joie ! Car le Seigneur console son peuple ; de ses pauvres, il a compassion. Jérusalem disait :  « Le Seigneur m’a abandonnée,  mon Seigneur m’a oubliée. » Une femme peut-elle oublier son nourrisson, ne plus avoir de tendresse pour le fils de ses entrailles ? Même si elle l’oubliait, moi, je ne t’oublierai pas.

Ils ne souffriront plus de la faim ou de la soif. Ni le vent brûlant du désert, ni le soleil ne leur feront de mal. Avec amour, je les conduirai se rafraîchir aux sources. (Isaïe 49, 10)

Je ne peux dire que j’ai souffert de la faim, raconte une maman : «  Par contre, lorsque j’étais jeune, un certain nombre de familles étaient dans la misère et sortaient souvent de table sans avoir été vraiment rassasiés. Je ne peux dire que j’ai souffert de la soif. Par contre, lors de voyages en Israël, dans le désert d’Algérie, dans les journées torrides du Gabon et du Bénin, l’eau et la bière «goûtaient le ciel». Je me souviens en particulier de cette douche d’eau froide après une journée en véhicule tout-terrain sur des routes cahoteuses et poussiéreuses à des températures qui frisaient 45 degrés. J’y serais restée des heures! »

Dans ma prière quotidienne, j’ai une pensée compatissante pour les prisonniers qui croupissent entassés dans des prisons insalubres, pour les réfugiés dans les camps de fortune sous le soleil brûlant des déserts, pour les hommes, les femmes et les enfants qui travaillent sous pression dans des sous-sols humides, mal éclairés et mal aérés. Et pour toutes ces personnes qui souffrent de la faim, de la soif, du froid, du manque d’air, de la chaleur extrême, je prie ainsi: Seigneur, sois leur force et leur espérance, sois la source d’eau vive qui les revigore, le soleil qui réchauffe leurs os, la brise d’air frais qui les rafraîchit.
Aujourd’hui, par la bouche d’Isaïe, le Seigneur me répond. Il me redit que son cœur est bouleversé par la souffrance de ses enfants et qu’il les en délivrera.

Seigneur Jésus, du haut de la croix, tu as crié: «J’ai soif!» Toi et tes disciples, cheminant sur les routes de la Galilée, avez souffert de la faim ou point de briser des épis de blé pour manger un peu. Donne-nous d’être eau vive pour les assoiffés, pain pour les affamés et refuge pour ceux et celles qui ont besoin d’accueil et d’écoute.

Prière : Aide-nous à bâtir un monde

Seigneur, aide-nous à bâtir un monde
dans lequel le lion soigne les blessures de l’agneau,
et la vipère sèche les larmes du petit enfant.

Aide-nous à bâtir un monde
dans lequel la petite fille caresse le pelage du lion,
dans lequel le léopard et l’homme se donnent la main
pour annoncer ensemble la paix.

Seigneur, quand la vipère crache son venin
fais que je sois le lait de coco qui neutralise le venin.

Quand le flot du doute et de l’angoisse menace les autres,
fais que, sur le fleuve, je sois une barque sûre.

Auteur : Prière du Zaïre

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s