« Une pause par jour » – 2 mars 2017

images-5Jeudi après les Cendres – Deutéronome 30, 15-20 – Psaume 1 – Luc 9, 22-25 – « Vois ! Aujourd’hui  je vous propose la bénédiction ou la malédiction » (Dt 30, 15-20) – Lecture du livre du Deutéronome

Moïse disait au peuple : « Vois ! Je mets aujourd’hui devant toi ou bien la vie et le bonheur, ou bien la mort et le malheur. Ce que je te commande aujourd’hui, c’est d’aimer le Seigneur ton Dieu, de marcher dans ses chemins, de garder ses commandements, ses décrets et ses ordonnances. Alors, tu vivras et te multiplieras ; le Seigneur ton Dieu te bénira dans le pays dont tu vas prendre possession. Mais si tu détournes ton cœur, si tu n’obéis pas, si tu te laisses entraîner à te prosterner devant d’autres dieux et à les servir, je vous le déclare aujourd’hui : certainement vous périrez, vous ne vivrez pas de longs jours sur la terre dont vous allez prendre possession quand vous aurez passé le Jourdain.

Je prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre : je mets devant toi la vie ou la mort, la bénédiction ou la malédiction. Choisis donc la vie, pour que vous viviez, toi et ta descendance, en aimant le Seigneur ton Dieu, en écoutant sa voix, en vous attachant à lui ; c’est là que se trouve ta vie, une longue vie sur la terre que le Seigneur a juré de donner à tes pères, Abraham, Isaac et Jacob. »

Choisissez donc la vie, afin que vous puissiez vivre, vous et vos descendants. (Deutéronome 30, 19b)

Parfois oui, il faut bien l’admettre: il y a eu tant de dérives dans l’histoire du christianisme et d’autres religions. Beaucoup de nos contemporains y voient une série d’interdits, une vie d’ascèse et de sacrifices, bien contraire à ce que la publicité nous présente comme étant «la belle vie»: le luxe, la mode, les retraites dorées, le jeu, l’éternelle jeunesse, la renommée, les sensations fortes… La religion, avec tous les clichés que nous présentent le cinéma et les émissions de télévision, que tournent en ridicule les humoristes, semble des plus castratrices. Pourtant, je le sais d’expérience, croire et espérer à la suite des premiers chrétiens, emprunter les chemins de l’amour comme nous y invite l’église de Jésus Christ, c’est choisir la vie. Difficile d’en convaincre les gens autour de nous par des paroles et des démonstrations.

Seul le témoignage rayonnant d’une joie profonde et d’une paix intérieure pourra questionner et interpeller les autres. Seuls les disciples de Jésus heureux dans la fidélité du service susciteront le désir d’en faire autant. Une vie qui ne cherche que la satisfaction de ses pulsions et de ses besoins, dont la seule conduite est la course effrénée aux plaisirs et aux émotions, plusieurs le diront, est une coquille vide et sèche, un œuf stérile et sans avenir, un germe qui n’apporte à la longue que déception et désespoir. « Choisissez donc la vie »

Prière 

Seigneur Jésus, toi le Vivant par excellence, toi qui es passé sur terre en révélant et en répandant la vie autour de toi, conduis- nous sur les chemins qui libèrent. Que ta vie de Ressuscité produise en nous des fruits abondants de joie et de paix à partager.

Choisis la vie

« Je te propose la vie ou la mort.
Choisis donc la vie. »
(Dt 30, 19)

Aujourd’hui, Seigneur, je choisis la vie
et je renonce à tous mes choix de mort.

Avec ta grâce,
je choisis de ne pas me laisser entraîner
dans la tristesse, le découragement, la dépression.
Je choisis de ne pas jouer la victime.
Il n’est pas vrai que je suis condamné
à échouer sans cesse dans mes projets.
Aujourd’hui est un jour nouveau où,
avec toi, tout peut commencer.

Toi, Seigneur, tu me donnes toujours une nouvelle chance. Avec saint Paul, je demande « que le Dieu de l’espérance me comble de joie
et de paix dans la foi afin que je déborde d’espérance
par la puissance de l’Esprit. »
(Rm 15, 13)

Avec ta grâce, je choisis de renoncer
aux jugements négatifs sur mes frères,
de renoncer à toute forme de malédiction
et d’adopter plutôt à leur égard, la bénédiction.
Change mon regard sur les frères
qu’il m’est difficile d’aimer.
Inspire-moi la parole, les gestes, les attitudes
qui les appelleront à la vie.

Pour tout cela, je compte sur toi, Jésus,
et je m’appuie sur ta Parole:
« Je suis venu pour que vous ayez la vie
et que vous l’ayez en abondance. »
(Jn 10, 10)

Fais de moi aujourd’hui un VIVANT.
Amen.

Auteur : Jean Guyaux

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s