« Une pause par jour » – 1er mars 2017

careme_mains_openMercredi des cendres – Joël 2, 12-18 – Psaume 50 (51) – 2 Corinthiens 5, 20 — 6, 2 – Matthieu 6, 1-6.16-18 – «Il est encore temps, maintenant, de revenir à moi, affirme le Seigneur. Faites-le de tout votre coeur.» (Joël 2, 12) – Lecture du livre du prophète Joël

Maintenant – oracle du Seigneur – revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil ! Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment. Qui sait ? Il pourrait revenir, il pourrait renoncer au châtiment, et laisser derrière lui sa bénédiction : alors, vous pourrez présenter offrandes et libations au Seigneur votre Dieu. Sonnez du cor dans Sion : prescrivez un jeûne sacré, annoncez une fête solennelle, réunissez le peuple, tenez une assemblée sainte, rassemblez les anciens, réunissez petits enfants et nourrissons ! Que le jeune époux sorte de sa maison, que la jeune mariée quitte sa chambre ! Entre le portail et l’autel, les prêtres, serviteurs du Seigneur, iront pleurer et diront : « Pitié, Seigneur, pour ton peuple, n’expose pas ceux qui t’appartiennent à l’insulte et aux moqueries des païens ! Faudra-t-il qu’on dise : “Où donc est leur Dieu ?” »

Et le Seigneur s’est ému en faveur de son pays, il a eu pitié de son peuple.

Un autre Carême! Ça fait plus de 60 ans que je fais carême chaque année. Tous les ans, j’entre dans cette période de préparation à Pâques avec plus ou moins de détermination. Plus ou moins décidé à changer des comportements, à adopter de saines habitudes de vie, à redresser certains mauvais plis, à consacrer plus de temps à la prière… Et je me regarde et je me laisse parfois aller au découragement! Qu’il en faut du temps et de la patience pour changer; pour devenir ce que je souhaiterais être: l’homme parfait, sans tache, toujours disponible, courageux, militant, totalement présent à Dieu et aux autres… Serait-ce qu’au fond de toutes ces aspirations et de cette idéalisation, sommeille l’orgueil mortifère qui se refuse à accepter la condition de mortel pécheur? Serait-ce que, fondamentalement, j’aurais du mal à saisir la profondeur de la miséricorde de ce Père qui m’aime plus que moi-même, que j’aurais du mal à croire qu’il m’aime tel que je suis et que son amour n’exige pas de moi que je sois «aimable et parfait».

« Surtout ne te décourage pas, me dit le Seigneur; il est encore temps. Tourne ton visage et ton cœur vers moi. Laisse-moi t’approcher.» Les paroles du prophète Joël retentissent alors en moi comme une chaleureuse invitation:

«Oui, revenez au Seigneur; votre Dieu: Il est bienveillant et compatissant, patient et d’une immense bonté» (2, 13b).

Prière

Seigneur Jésus, toi qui as relevé le méprisé et fait bon accueil au pécheur, apprends-moi la vraie mesure de l’amour et de la miséricorde du Père et conduis-moi sur le chemin de la confiance et de l’abandon.

Il y a les cendres froides,

celles qui disent la fragilité de toutes choses.

Mais toi, notre Père, tu es le Dieu qui vient de l’avenir.

Inspire-nous une foi à déplacer les montagnes

et une espérance à la mesure des dons reçus.

Il y a des cendres chaudes, la braise ardente qui nourrit le foyer.

Jésus, Fils de Dieu, tu es venu apporter un feu sur la terre.

Qu’il brûle l’ivraie qui envahit nos vies

et qu’il réchauffe les âmes tièdes !

Il y a aussi les cendres utiles,

lorsqu’elles allègent et amendent la terre.

Esprit d’amour, tu nous offres des fruits magnifiques.

Que lève parmi nous la parole qui affranchit

et que mûrissent les promesses d’un monde nouveau !

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s