« Une pause par jour » – 26 janvier 2017

c3da4267eefa253a8add952c6007bb23Sts TIMOTHÉE ET TITE – 2 Timothée 1, 1-8 – Psaume 95 (96) – Luc 10, 1-9 – « J’ai souvenir de la foi sincère qui est en toi » (2 Tm 1, 1-8) – Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre à Timothée

Paul, apôtre du Christ Jésus par la volonté de Dieu, selon la promesse de la vie que nous avons dans le Christ Jésus, à Timothée, mon enfant bien-aimé. À toi, la grâce, la miséricorde et la paix de la part de Dieu le Père et du Christ Jésus notre Seigneur. Je suis plein de gratitude envers Dieu, à qui je rends un culte avec une conscience pure, à la suite de mes ancêtres, je lui rends grâce en me souvenant continuellement de toi dans mes prières, nuit et jour. Me rappelant tes larmes, j’ai un très vif désir de te revoir pour être rempli de joie.

J’ai souvenir de la foi sincère qui est en toi : c’était celle qui habitait d’abord Loïs, ta grand-mère, et celle d’Eunice, ta mère, et j’ai la conviction que c’est aussi la tienne. Voilà pourquoi, je te le rappelle, ravive le don gratuit de Dieu, ce don qui est en toi depuis que je t’ai imposé les mains. Car ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de pondération. N’aie donc pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur, et n’aie pas honte de moi, qui suis son prisonnier ; mais, avec la force de Dieu, prends ta part des souffrances liées à l’annonce de l’Évangile.

Annonce de l’Évangile.

L’apôtre Paul envoie à son associé, Timothée, une lettre d’encouragement. Celui-ci était jeune lorsqu’il a suivi Paul pour annoncer, avec lui, l’Evangile. Maintenant, Timothée doit progresser dans la foi reçue de sa mère et de sa grand-mère. Il en est de même pour les autres dons de Dieu. Paul insiste: «Ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de pondération.» La force: nous en avons tous besoin pour l’annonce de l’Evangile; qui oserait prétendre le contraire? L’amour: nous avons à le développer pour aimer nos frères et sœurs en vérité, comme Dieu les aime. Et puis, la pondération: nous avons à nous en servir pour présenter les vérités de la foi avec intelligence.

Prière : Enfin

Creuse enfin en moi
Une brèche où l’amour resplendira
Où la prière jaillira
Où le chant éclatera !

Laboure mon âme à ton image
Donne-moi un esprit clair et sage
Que des louanges éclairent mon visage
Me libérant de cette invisible cage !

Ecoute mes bredouillements
Vois mes hésitations mes égarements
Car ta bonté au loin s’étend
Et ton Amour est refuge indéfiniment

Etanche en moi cette soif de Toi
Regarde les efforts et les combats
Sans fin je marcherai vers Toi
T’acclamant de toute ma voix !

Florence Saillen

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s