« Une pause par jour » – 19 janvier 2017

TEMPS ORDINAIRE 2 – Hébreux 7, 25—8, 6 – Psaume 39 (40) – Marc 3, 7-12 – « Il a offert des sacrifices une fois pour toutes en s’offrant lui-même » (He 7, 25 – 8, 6) – Lecture de la lettre aux Hébreux

Frères, Jésus est capable de sauver d’une manière définitive ceux qui par lui s’avancent vers Dieu, car il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur. C’est bien le grand prêtre qu’il nous fallait : saint, innocent, immaculé ; séparé maintenant des pécheurs, il est désormais plus haut que les cieux. Il n’a pas besoin, comme les autres grands prêtres, d’offrir chaque jour des sacrifices, d’abord pour ses péchés personnels, puis pour ceux du peuple ; cela, il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même. La loi de Moïse établit comme grands prêtres des hommes remplis de faiblesse ; mais la parole du serment divin, qui vient après la Loi, établit comme grand prêtre le Fils, conduit pour l’éternité à sa perfection. Et voici l’essentiel de ce que nous voulons dire : c’est bien ce grand prêtre-là que nous avons, lui qui s’est assis à la droite de la Majesté divine dans les cieux, après avoir accompli le service du véritable Sanctuaire et de la véritable Tente, celle qui a été dressée par le Seigneur et non par un homme. Tout grand prêtre est établi pour offrir des dons et des sacrifices ; il était donc nécessaire que notre grand prêtre ait, lui aussi, quelque chose à offrir. À vrai dire, s’il était sur la terre, il ne serait même pas prêtre, puisqu’il y a déjà les prêtres qui offrent les dons conformément à la Loi : ceux-ci rendent leur culte dans un sanctuaire qui est une image et une ébauche des  réalités célestes, comme en témoigne l’oracle reçu par Moïse au moment où il allait construire la Tente : Regarde, dit le Seigneur, tu exécuteras tout selon le modèle qui t’a été montré sur la montagne. Quant au grand prêtre que nous avons, le service qui lui revient se distingue d’autant plus que lui est médiateur d’une alliance meilleure, reposant sur de meilleures promesses.                           

L’humble majesté.

La première lecture rappelle que Jésus Christ est l’unique grand prêtre. L’auteur emploie plusieurs épithètes pour évoquer la parfaite pureté du Christ: saint, sans tache, sans aucune faute. Mais cette majesté est immédiatement accompagnée de compassion pour l’humanité, ce qui contraste avec les autres divinités des religions antiques. Leur grandeur, leur infinie puissance s’exprimait surtout dans la force, la domination de l’autre. Ces dieux punissaient sévèrement ceux et celles qui désobéissaient à leurs ordres. Les prêtres de ces cultes devaient apaiser le courroux des divinités en offrant des sacrifices rituels où les puissances étaient louées pour leur beauté et leur force. Jésus Christ a renversé cette logique. Le Fils divin est lui-même devenu le sacrifice éternel qui plaît au Père. Dieu a utilisé sa force pour sauver l’humanité, pas pour la dominer.

Prière à la Sainte Face

Ô Jésus, qui dans votre cruelle Passion êtes devenu
 »l’opprobre des hommes et l’homme de douleurs »,
je vénère votre divin visage,
sur lequel brillaient la beauté et la douceur de la divinité,
maintenant devenu pour moi
comme le visage d’un  »lépreux » !

Mais sous ses traits défigurés,
je reconnais votre amour infini
et je me consume du désir de vous aimer
et de vous faire aimer de tous les hommes.
Les larmes qui coulèrent si abondamment de vos yeux
m’apparaissent comme des perles précieuses
que j’aime à recueillir,
afin d’acheter avec leur valeur infinie
les âmes des pauvres pêcheurs.

Ô Jésus, dont le visage est la seule beauté
qui ravit mon coeur,
j’accepte de ne pas voir ici-bas,
la douceur de votre regard,
de ne pas sentir l’inexprimable baiser
de votre bouche sainte;
mais je vous supplie d’imprimer en moi
votre divine ressemblance,
de m’embraser de votre amour,
afin qu’il me consume rapidement
et que j’arrive bientôt à voir
votre glorieux visage dans le Ciel.
Amen.                                                                   

Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s