« Une pause par jour » – 18 janvier 2017

maxresdefaultTemps ordinaire 2 – Hébreux 7, 1-3.15b-17 – Psaume 109 (110) – Marc 3, 1-6 – « Toi, tu es prêtre de l’ordre de Melkisédek pour l’éternité » (He 7, 1-3.15-17) – Lecture de la lettre aux Hébreux

Frères, Melkisédek était roi de Salem, prêtre du Dieu très-haut ; il vint à la rencontre d’Abraham quand celui-ci rentrait de son expédition contre les rois ; il le bénit, et Abraham lui remit le dixième de tout ce qu’il avait pris. D’abord, Melkisédek porte un nom qui veut dire « roi de justice » ; ensuite, il est roi de Salem, c’est-à-dire roi « de paix », et à son sujet on ne parle ni de père ni de mère, ni d’ancêtres, ni d’un commencement d’existence ni d’une fin de vie ; cela le fait ressembler au Fils de Dieu : il demeure prêtre pour toujours.

Les choses sont encore beaucoup plus claires si un autre prêtre se lève à la ressemblance de Melkisédek et devient prêtre, non pas selon une exigence légale de filiation humaine, mais par la puissance d’une vie indestructible. Car voici le témoignage de l’Écriture : Toi, tu es prêtre de l’ordre de Melkisédek pour l’éternité.

Melkisédek.

La Bible présente furtivement Melkisédek, roi de Salem (Genèse 14, 18-20). Ce personnage vient à la rencontre d’Abraham vainqueur d’une coalition de rois qui en voulaient à Lot (le neveu d’Abraham) à Sodome. Melkisédek, roi et grand prêtre, offre du pain et du vin et prononce une bénédiction sur le patriarche en invoquant le Dieu très haut et créateur. L’auteur de la Lettre aux Hébreux fait des parallèles avec le Christ, le nouveau grand-prêtre. D’abord, Melkisédek n’est pas un prêtre de la lignée d’Aaron, tout comme le Christ qui tient plutôt son sacerdoce du Père éternel. Comme Melkisédek, le Seigneur est un roi. Cependant, il règne non seulement sur la terre mais aussi dans les cieux. Melkisédek ne s’est pas impliqué dans la guerre comme les autres rois. Jésus aussi désire la paix. Enfin, comme Melkisédek (dont le nom signifie «roi de justice »), le Sauveur est un roi qui veut la justice.

Prière 

Jésus mon guide

Seigneur Jésus, mon guide et mon ami,
tu m’as ouvert tous les chemins du monde ;
tu m’as précédé sur toutes les routes
pour que jamais je ne sois sans lumière.

Quand je suis seul,
je me souviens de toi, priant dans le désert ;
quand je suis pauvre,
je revis ta naissance dans la nuit de Noël ;
quand je suis affligé,
je te revois près de Lazare.

Il n’y a pas un sentier de la vie
que tu n’aies emprunté avant moi.

Quand je me sens trahi,
je me souviens que quelqu’un t’a livré ;
quand je subis l’injustice,
je pense à toi devant tes juges ;
quand l’angoisse m’étreint,
ton agonie est sous mes yeux ;
et quand la mort trouble ma paix,
je te regarde en croix.

Ainsi, Jésus, tu es mon guide,
mon premier de cordée
sur la montagne du Tabor.

Tu es aussi mon modèle ;
rien qu’en te regardant, je sais !
Je sais comment aimer,
je sais comment souffrir,
comment vivre le grand projet de Dieu.

Que ta force à présent
s’ajoute à ta lumière
pour que je rende visible ton visage
dans le monde présent.

Hilaire Léonard-Etienne

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s