« Une pause par jour » – 26 décembre 2016

entesmainsLundi 26 décembre 2016 : Saint Etienne – Psaume 30, 3bc.4b, 6.8a.9b, 17.20cd

R/  En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

Sois le rocher qui m’abrite,

la maison fortifiée qui me sauve.

Pour l’honneur de ton nom,

tu me guides et me conduis.

En tes mains je remets mon esprit ;
tu me rachètes, Seigneur, Dieu de vérité.
Ton amour me fait danser de joie :
devant moi, tu as ouvert un passage.

Sur ton serviteur, que s’illumine ta face ;
sauve-moi par ton amour.
Tu combles, à la face du monde,
ceux qui ont en toi leur refuge.

«Je me remets entre tes mains, Seigneur.» (Psaume 30, 6)

Le diacre Etienne, lapidé, agonise en prononçant ces paroles. Après avoir pardonné à ses bourreaux, il s’en remet entièrement à Dieu. L’analogie est parfaite avec la mort de Jésus: «Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font» (Luc 23, 34); «Jésus s’écria d’une voix forte: ‘Père, je remets mon esprit entre tes mains:» (v. 46) À vrai dire, tous les deux, Jésus puis Étienne, reprennent les paroles du psaume de David.

Dans un cas comme dans l’autre, il n’y a plus à espérer aucun secours humain. Il n’y a plus aucun défenseur, aucun protecteur, aucune solution. Certains diront, c’est le destin, la fatalité: anarkia. «Fatalité, Maîtresse de nos destins; Fatalité, tu tiens nos vies dans ta main.» (L. Plamondon, Le temps des cathédrales) Pour un incroyant ou une incroyante, il ne reste plus que la révolte; dans certains cas, on durcit son visage, on sert les dents, on fait semblant que ça ne fait pas mal. Mais quand on n’en peut plus…

Pour la personne croyante, bien qu’elle puisse traverser aussi une période de révolte, il y a toujours une issue: Dieu. «Je me remets entre tes mains, Seigneur.» Dans ces moments extrêmes, l’acceptation n’est pas une démission mais une libération. Remettre son esprit entre les mains de Dieu, c’est lui remettre tout, déposer les armes, renoncer au mépris, et faire confiance malgré tout.

Seigneur Jésus, en ce jour du martyre de saint Étienne, nous te prions pour les diacres. Consacre-les dans le service des pauvres et des petits. Donne-leur un esprit de sagesse et de discernement. Donne-leur une joyeuse espérance.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s