« Une pause par jour » – 15 octobre 2016

Parabole des vignerons homicides – Matthieu 21,33-43

Jésus disait aux chefs des prêtres et aux pharisiens « Ecoutez cette parabole : Un homme était propriétaire d’un domaine ; il y planta une vigne, l’entoura d’une clôture, creusa un pressoir et bâtit une tour. Puis il la loua à des vignerons et partit en voyage. Quand arriva le moment de la vendange, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de la vigne. Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième. De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais ils furent traités de la même façon.
Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : “Ils respecteront mon fils.” Mais voyant le fils, les vignerons se dirent ente eux : “Voici l’héritier : allons-y ! tuons-le, noua aurons l’héritage !“ Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.
Eh bien ! Quand le maître de la vigne viendra, que fera- t-il de ces vignerons ? » On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il louera la vigne à d’autres vignerons qui remettront le produit en temps voulu. » Jésus leur dit « N’avez-vous jamais lu dans les Ecritures “La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre angulaire. C’est là l’œuvre du Seigneur, merveille à nos yeux !“ Aussi, je vous le dis : Le Royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à un peuple qui lui fera produire du fruit.»

Temps de prière

« En toutes circonstances, dans l’action de grâces, priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes ». Prions donc le Maître pour sa vigne.

  1. Ta vigne, Seigneur, c’est la création dont tu nous as confié la gérance. Pour que l’homme sache respecter ton œuvre, cette nature qu’il s’efforce d’humaniser pour en faire son monde, Seigneur, nous te prions.

 

  1. Ta vigne, Seigneur, c’est l’humanité dont nous sommes membres. Pour que les nations et les peuples s’acceptent différents et solidaires pour construire un monde de paix dans la justice et le droit, Seigneur, nous te prions.

 

  1. Ta vigne, Seigneur, c’est l’Église dont nous sommes les sarments. Pour que chaque baptisé soit vraiment incorporé au Christ pour porter des fruits de sainteté, Seigneur, nous te prions.

 

  1. Ta vigne, Seigneur, c’est notre vie; elle a du prix à tes yeux. Pour que nous y laissions monter la sève de l’Esprit, pour réjouir ton cœur par une vendange abondante des fruits de ton amour, Seigneur, nous te prions.

Dieu notre Père, tu as répandu la vie en abondance sur notre terre ; Tu nous appelles à porter des fruits chaque jour et en tout lieu. Nous t’en prions : donne-nous d’être profondément unis à ton Fils afin que tu puisses trouver dans nos vies les fruits mêmes que tu as trouvés dans la sienne. Nous te le demandons par ce même Christ, notre Seigneur. AMEN.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s