« Une pause par jour » – 11 octobre 2016

Parabole des deux fils – Matthieu 21,28-32

Jésus disait aux chefs des prêtres et aux anciens : « Que pensez-vous de ceci’? Un homme avait deux fils. Il vint trouver le premier et lui dit : “Mon enfant, va travailler aujourd’hui à ma vigne.” Il répondit : “Je ne veux pas.” Mais ensuite, s’étant repenti, il y alla. Abordant le second, le père lui dit la même chose. Celui-ci répondit : “Oui, Seigneur!“ et il n’y alla pas. « Lequel des deux a fait la volonté du Père ? » Ils lui répondirent : « Le premier. »

Jésus leur dit « Vraiment, je vous le déclare les publicains et les prostituées vous précèdent dans le Royaume de Dieu. Car Jean est venu à vous, vivant selon la justice, et vous n’avez pas cru à sa parole, tandis que les publicains et les prostituées y ont cru. Mais vous, même après avoir vu cela, vous ne vous êtes pas repentis pour croire à sa parole. »

 Temps de prière

Dieu ne cesse de nous dévoiler son cœur : ses déceptions autant que ses espérances. Ouvrons lui aussi nos cœurs avec pleine confiance.

 

  • Tous nous détenons une certaine autorité, un pouvoir, sur des plus jeunes ou des subalternes. Pour que cette supériorité serve avant tout à mieux nous mettre au service des autres.

Seigneur nous te prions.

 

  • Dans la société civile comme dans l’Eglise, les responsables sont parfois tentés de se comporter en « propriétaires » de la terre. Pour que tous ceux qui dirigent et gouvernent les peuples utilisent leurs compétences pour construire la paix et le bonheur de tous les hommes.

Seigneur nous te prions.

 

  • Nous portons tous un fardeau plus ou moins lourd de peines et de difficultés. Pour que, quelques soient nos épreuves, nous osions mettre en Dieu toute notre confiance et ainsi trouver la force de réagir et de continuer la route.

Seigneur nous te prions.

 

Devant les fruits de ta création, Seigneur, nous te rendons grâce de vouloir le salut et le bonheur de l’homme; toi qui as réglé les temps et les saisons pour que la vigne donne son fruit, fais de notre vie une terre fertile où puisse grandir la justice et se multiplier l’amour fraternel maintenant et toujours.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s