« Une pause par jour » – 3 octobre 2016

Parabole des ouvriers de la onzième heure – Matthieu 20,1-16

Jésus disait cette parabole : « Le Royaume des cieux est comparable au maître d’un domaine qui sortit au petit jour afin d’embaucher des ouvriers pour sa vigne. Il s’entendit avec eux sur un salaire d’une pièce d’argent pour la journée et il les envoya à sa vigne. Sorti vers neuf heures, il en vit d’autres qui étaient là, sur place, sans travail. Il leur dit : “Allez, vous aussi à ma vigne, et je vous donnerai ce qui est juste.” Ils y allèrent. Il sortit de nouveau vers midi, puis vers trois heures, et fit de même.
Vers cinq heures, il sortit encore, en trouva d’autres qui étaient là et leur dit : “Pourquoi êtes-vous restés là, toute la journée, sans rien faire ?“ Ils lui répondirent “Parce que personne ne nous a embauchés.” Il leur dit : “Allez vous aussi à ma vigne.”
Le soir venu, le maître de la vigne dit à son intendant : “Appelle les ouvriers et distribue le salaire, en commençant par les derniers pour finir par les premiers.” Ceux qui n’avaient commencé qu’à cinq heures s’avancèrent et reçurent chacun une pièce d’argent.
Quand vint le tour des premiers, ils pensaient recevoir davantage, mais ils reçurent, eux aussi, chacun une pièce d’argent. En la recevant, ils étaient révoltés contre le maître du domaine : “Ces derniers venus n’ont fait qu’une heure, et tu les traites comme nous, qui avons enduré le poids du jour et de la chaleur !“ Mais le maître répondit à l’un d’entre eux : “Mon ami, je ne te fais aucun tort. N’as-tu pas été d’accord avec moi pour une pièce d’argent ? Prends ce qui te revient et va-t-en. Je veux donner à ce dernier autant qu’à toi : n’ai-je pas le droit de faire ce que je veux de mon bien ? Est-ce que ton regard est mauvais parce que je suis bon ?“ Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront derniers.

Rassemblons maintenant nos intentions avec l’assurance que Dieu nous écoute.

Beaucoup de femmes et d’hommes vivent encore

sous le régime de la peur, de la haine et de la vengeance.

Pour que ceux qui sont à la tête des nations

acceptent de vivre enfin avec leur peuple

une relation fondée sur la justice, le droit et l’égalité.

Seigneur nous te prions.

 

Malgré tous les sacrifices et les efforts consentis

pour qu’advienne plus de justice,

nous ne pouvons imaginer que toutes nos relations ne soient vécues

que dans une logique du donnant-donnant.

Pour que nous tendions toujours plus

vers des relations de gratuité et de don par excès.

Seigneur nous te prions.

 

Chaque jour, des femmes et des hommes perdent leur emploi.

Cela devient un vrai cauchemar !

L’inquiétude et la peur paralysent les chefs d’entreprises et les investisseurs.

Pour que la confiance en l’avenir redonne de l’audace et de l’imagination

pour créer de nouveaux emplois,

mais aussi pour que le travail permette à tous de vivre un peu plus décemment

et de redécouvrir les vraies valeurs.

Seigneur nous te prions.

Béni sois-tu, Dieu riche en pardon : tes pensées dépassent infiniment les nôtres, mais tu veux nous associer à ton action. Donne-nous de répondre avec empressement et persévérance à ton appel : nous garderons la Parole du Christ et nous nous réjouirons avec lui de la bonté que tu manifestes à l’ouvrier de la dernière heure. Ainsi, nous serons vraiment tes enfants et nous partagerons ton bonheur dans les siècles des siècles. Amen !

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s