« Une pause par jour » – 2 octobre 2016

Tu ramasses de drôles de poissons

Le Royaume des cieux est encore comparable à un filet qu’on jette dans la mer et qui ramène toutes sortes de poissons. Quand il est plein, on le tire sur le rivage, on s’assied, on ramasse dans les paniers ce qui est bon et on rejette ce qui ne vaut rien.

Seigneur, d’accord, c’est Toi le patron de la pêche !

Mais à force de jeter tes filets n’importe où, dans les eaux marécageuses, dans les eaux stagnantes ou polluées, et les bas-fonds remplis d’épaves,  j’ai bien l’impression que Tu vas ramasser de drôles de poissons !


Seigneur, ton Eglise ratisse trop large, elle ramène n’importe quoi
dans tes filets, extrémistes de tous bords, révolutionnaires, illuminés, sortis de prison, prostituées, drogués…

J’ai bien l’impression que Tu vas ramasser de drôles de poissons …

 

Ne te préoccupe pas du contenu de mes filets.

Je t’ai fait pêcheur d’hommes.

Sillonne toutes les mers du monde,

ne crains ni les eaux profondes ni les eaux troubles,

partout jette les filets de ma Parole.

Ne dis jamais: ici je n ‘ai jamais rien pris,

ou: là les poissons sont mauvais ou trop petits!

 

Jette les filets de l’amour,
largement, inlassablement.
Le tri, c’est moi qui le ferai
quand je rassemblerai filets et paniers
sur le rivage de l’éternité.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s