« Une pause par jour » – 16 juin 2016

« Ne rabâchez pas comme les païens » – Evangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu (Mt 6, 7-15)

Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant même que vous l’ayez demandé. Vous donc, priez ainsi : Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.  Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Remets-nous nos dettes, comme nous-mêmes nous remettons leurs dettes à nos débiteurs. Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal.

Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi.

Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père non plus ne pardonnera pas vos fautes.

Prier dans la simplicité.

Une multitude de livres abordent la question de la prière. Serait-ce que cette pratique soit laborieuse ou que les croyants recherchent des formules miraculeuses qui leur permettraient d’exaucer tous leurs souhaits? Pourtant, à lire les évangiles, nous nous apercevons que la prière est relativement simple. Jésus nous en donne le premier principe: ne pas rabâcher comme des païens parce que la quantité de paroles n’a aucune importante. Dieu, en effet, sait déjà ce dont nous avons besoin. Sommes-nous donc capables d’avoir assez confiance en Dieu pour croire qu’il connaît nos besoins et qu’il va y répondre? Et comme deuxième principe, Jésus, pour nous aider, propose une prière toute simple: le Notre Père. Pourquoi chercher ailleurs, si telle est la prière qui plaît à Dieu?

Provenant du Fils de Dieu, le «Notre Père» est la prière chrétienne par excellence. Sa première partie exprime la louange, à Dieu et la deuxième une supplication. Comme le rappellent des Pères de l’Eglise, personne ne dit: «Mon Père qui es aux cieux», mais bien: «Notre Père qui es aux cieux.» Il s’agit en effet du Père de nous tous et toutes. Par conséquent, nous constituons une famille de vrais frères et de vraies sœurs. En reprenant cette prière, en ce jour, exprimons notre désir d’entrer pleinement en communion avec Dieu et avec les autres. Et rappelons-nous que la paternité divine et notre filiation qui en découle sont des incontournables de l’Evangile de Dieu.

Prière

Notre Père qui es aux cieux ; que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne,

Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,

Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s