« Une pause par jour » – 7 mai 2016

« Le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé et vous avez cru » – Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 16, 23b-28)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Amen, amen, je vous le dis : ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom ; demandez, et vous recevrez : ainsi votre joie sera parfaite. En disant cela, je vous ai parlé en images. L’heure vient où je vous parlerai sans images, et vous annoncerai ouvertement ce qui concerne le Père. Ce jour- là, vous demanderez en mon nom ; or, je ne vous dis pas que moi, je prierai le Père pour vous, car le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé et vous avez cru que c’est de Dieu que je suis sorti. Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde ; maintenant, je quitte le monde, et je pars vers le Père. »

Un départ bénéfique.

Toute la semaine, les lectures évangéliques ont annoncé le départ  imminent de Jésus. Nous connaissons bien ce que nous font vivre les départs, avec tout ce qu’ils comportent de bouleversements, de recommandations, de souhaits, de tristesse et de mélancolie. Nous devons nous rendre à l’évidence: une page sera tournée. Plus rien ne sera comme avant. D’où l’importance de bien préparer son départ pour que la transition ne soit pas trop pénible. Jésus le sait bien. Il prend soin d’affermir les disciples dans la foi et de les consoler. Mieux encore, l’Esprit leur sera pleinement révélé. Il les accompagnera et, ainsi, ils seront comblés de joie. Serait-ce que le départ de Jésus annonce une ère encore plus extraordinaire que lorsqu’ils étaient avec le Maître? Au dire de Jésus lui-même, il semble bien que oui.

Demander au nom de Jésus.

Nous faisons souvent nos demandes à Dieu en notre propre nom… C’est une belle prière que celle de demande, étant donné la dépendance dans laquelle nous sommes par rapport à Dieu. Mais n’hésitons pas à la faire au nom de Jésus. Cela nous responsabilise face à la nature de notre demande. Puisque le Père sait ce dont nous avons besoin (Mt 6, 32) , le demander au nom du Fils – le nom qui est au-dessus de tout nom (Ep 1, 21) – nous introduit dans la proximité d’un amour qui circule du Père au Fils, et de nous au Père, par et dans le Fils. Alors pourrons-nous vraiment recevoir, et pas seulement demander !

Prière

Tu nous as tout donné, Seigneur ! Et nous venons encore te demander : Ta paix pour notre monde malade, des signes de ta présence dans nos vies stressées,  ton aide dans l’épreuve, ta parole pour continuer à avancer et à espérer. Merci, Seigneur.

Neuvaine de prière à l’Esprit-Saint

Deuxième jour : Demandons au Seigneur le don de Sagesse : qu’il nous donne le goût de Dieu pour chercher le bien en toute chose

Dieu de mes pères et Seigneur de tendresse, par ta parole, tu fis l’univers. Donne-moi la Sagesse, assise près de toi. La Sagesse est avec toi, elle qui sait tes œuvres ; elle était là quand tu fis l’univers, elle connaît ce qui plaît à tes yeux, ce qui est conforme à tes décrets. Des cieux très saints, daigne l’envoyer, fais-la descendre du trône de ta gloire. Qu’elle travaille à mes côtés et m’apprenne ce qui te plaît. Car elle sait tout, comprend tout, guidera mes actes avec prudence, me gardera par sa gloire. Qui aurait connu ta volonté si tu n’avais pas donné la Sagesse et envoyé d’en-haut ton Esprit Saint ? C’est ainsi que les chemins des habitants de la terre sont devenus droits ; c’est ainsi que les hommes ont appris ce qui te plaît et, par la Sagesse, ont été sauvés. Sagesse 9, 1…18

Pape François : « Toute la vie de Jésus, sa manière d’agir avec les pauvres, ses gestes, sa cohérence, sa générosité quotidienne et simple, et finalement son dévouement total, tout est précieux et parle à notre propre vie. Chaque fois que quelqu’un se met à le découvrir, il se convainc que c’est cela même dont les autres ont besoin, bien qu’ils ne le reconnaissent pas : « Ce que vous adorez sans le connaître, je viens, moi, vous l’annoncer » (Ac 17, 23). […] Quand on réussira à exprimer adéquatement et avec beauté le contenu essentiel de l’Évangile, ce message répondra certainement aux demandes les plus profondes des coeurs. […] Nous disposons d’un trésor de vie et d’amour qui ne peut tromper, le message qui ne peut ni manipuler ni décevoir. C’est une réponse qui se produit au plus profond de l’être humain et qui peut le soutenir et l’élever. C’est la vérité qui ne se démode pas parce qu’elle est capable de pénétrer là où rien d’autre ne peut arriver. » EG 265

Notre Père, Je vous salue Marie

Viens Esprit Saint

Prière :

Seigneur, quand tu mets en l’homme ton Esprit-Saint, tu illumines son cœur et tu l’instruis ; rends-nous dociles à ton Esprit pour apprécier ce qui est juste, et donne-nous d’éprouver toujours le réconfort de sa présence.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s