« Une pause par jour » – 6 mai 2016

« Votre joie, personne ne vous l’enlèvera » – Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 16, 20-23a)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Amen, amen, je vous le dis : vous allez pleurer et vous lamenter, tandis que le monde se réjouira ; vous serez dans la peine, mais votre peine se changera en joie. La femme qui enfante est dans la peine parce que son heure est arrivée. Mais, quand l’enfant est né, elle ne se souvient plus de sa souffrance, tout heureuse qu’un être humain soit venu au monde. Vous aussi, maintenant, vous êtes dans la peine, mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira ; et votre joie, personne ne vous l’enlèvera. En ce jour-là, vous ne me poserez plus de questions. »

Tenir ferme dans la foi.

Devant les autres, nous ressentons souvent la pression de nous montrer toujours de bonne humeur. Or la peine fait aussi partie de notre vie. Lorsque nous affrontons une déception, une épreuve, une difficulté, de la tristesse, il ne s’agit pas de le masquer. Ce sont des moments importants à traverser. La parole de Dieu nous invite à accueillir notre peine dans l’espérance de jours meilleurs. Jésus nous assure que les malheurs se changeront en joie. Pour illustrer son propos, il recourt à l’image de l’accouchement. Quiconque a déjà vécu ou été témoin des douleurs de l’enfantement sait à quel point il s’agit d’une expérience des plus pénibles physiquement et sur le plan émotif. Heureusement, ce n’est que passager, car une joie immense en résulte et se prolongera bien plus longtemps. L’arrivée de l’enfant semble effacer la souffrance inhérente à sa venue. Pourtant, l’une ne va pas sans l’autre.

De même, les périodes difficiles de nos vies sont souvent des lieux de croissance, de dépassement de soi et de renouveau. Nous pouvons retracer ces moments de joie intense qui ont surgi de nos peines. Alors que ses disciples s’enfoncent dans leur tristesse, Jésus les encourage et leur promet des jours meilleurs. Depuis sa mort et sa résurrection, ils savent (et nous aussi!) qu’avec lui, tout est possible. L’heure n’est pas au désespoir, mais à une espérance sans limites.

L’Esprit de Jésus, reçu à notre baptême et à notre confirmation,  est à l’œuvre dans le monde. Il encourage ceux et celles qui avaient peur, il fortifie ceux et celles qui sentent leur vie menacée. Il donne de l’audace. Et la plus grande audace est peut-être cette capacité d’être joyeux. Dans un monde qui va mal, il faut de l’audace pour croire que la vie triomphera de la mort, et la joie, de la douleur. Il faut toute la force de l’Esprit pour nous pousser en avant et espérer contre toute espérance.

Prière : Garde confiance

Quand tout sombre et pâlit autour de toi, garde confiance!
Quand ta route devient tortueuse et difficile à emprunter, garde confiance!
Quand tout est échec et malheur, garde confiance!
Quand tu es las et découragé de la vie, garde confiance!
Quand tu te sens abandonné et rejeté de tous, garde confiance!
Regarde tout simplement la croix. Regarde le Seigneur, il est mort pour nous, pour nos péchés. Il a porté sa croix jusqu’au bout, avec un amour gratuit pour nous.
Aie confiance !!! Le Seigneur te regarde dans le secret et veille sur toi.
Lui, ne t’abandonnera jamais.

Sandybelle

Prière de neuvaine à l’Esprit-Saint

Premier jour : Demandons au Seigneur l’Esprit Saint qui est le Don de Dieu

Si vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent. Luc 11,13

Pape François : « À la Pentecôte, l’Esprit fait sortir d’eux-mêmes les Apôtres et les transforme en annonciateurs des grandeurs de Dieu, que chacun commence à comprendre dans sa propre langue. L’Esprit Saint, de plus, infuse la force pour annoncer la nouveauté de l’Évangile avec audace, (parresia), à voix haute, en tout temps et en tout lieu, même à contre-courant. Invoquons-le aujourd’hui, en nous appuyant sur la prière sans laquelle toute action court le risque de rester vaine, et l’annonce, au final, de manquer d’âme. Jésus veut des évangélisateurs qui annoncent la Bonne Nouvelle non seulement avec des paroles, mais surtout avec leur vie transfigurée par la présence de Dieu. » Evangelii Gaudium 259 2

Notre Père, Je vous salue Marie

Viens Esprit Saint (voir ci-dessous)

Prière : Dieu notre Père, toi qui nous as tout donné en Jésus et qui as fait naître l’Eglise dans le souffle de l’Esprit Saint, fais-nous vivre des sept dons de l’Esprit, esprit de sagesse et d’intelligence, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et d’affection filiale, esprit d’adoration, pour faire de nous de vrais disciples missionnaires.

http://www.nievre.catholique.fr/

Viens Esprit Saint

Viens, Esprit-Saint, et envoie du haut du ciel un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres, viens, dispensateur des dons, viens, lumière de nos coeurs.

Consolateur souverain, hôte très doux de nos âmes adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos, dans la fièvre, la fraîcheur, dans les pleurs, le réconfort.

O lumière bienheureuse, viens remplir jusqu’à l’intime le cœur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine, il n’est rien en aucun homme, rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé, baigne ce qui est aride, guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide, réchauffe ce qui est froid, rends droit ce qui est faussé.

A tous ceux qui ont la foi et qui en toi se confient donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu, donne le salut final donne la joie éternelle.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s