« Une pause par jour » – 2 mars 2016

« Celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand » – Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 5, 17-19)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise. Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux».

La loi d’amour…

Chaque génération doit léguer à celle qui lui succède les valeurs qui rendent la vie plus belle. Mais pour transmettre les valeurs, il faut d’abord les vivre soi-même et expliquer parfois pourquoi on les propose. Si les lois sont valables et porteuses de valeurs, il faut s’y soumettre. Autrement, c’est la mésentente, le manque de respect, la peur,  voire l’anarchie qui règnent.

Jésus n’était pas contre la Loi. Il le dit lui-même: «Je ne suis pas venu la supprimer, mais pour lui donner tout son sens. » Obéir à la Loi, c’est faire la volonté de Dieu. C’est observer le double commandement de l’amour de Dieu et du prochain. Cette signification de la Loi, Jésus s’en explique tout au long de sa vie, et même dans l’acte de sa mort: obéir à la Loi, c’est, pour Jésus, faire en sorte que la relation à Dieu soit sauve, que la communion entre ses disciples grandisse, que les manières d’être et d’agir favorisent une vie de qualité.

N’ayons pas peur de proposer des valeurs, d’appeler à la fidélité à la Loi, pourvu que cette loi soit celle de l’amour de Dieu et du prochain. Car ce ne sont pas alors des fardeaux qui seront posés sur les épaules des gens, mais un baume qui sera placé sur les plaies de la souffrance humaine et un parfum qui exhale la bonne odeur du Christ en tous les cœurs fidèles.

La loi à laquelle il faut être fidèle, celle qu’il nous est demandé d’enseigner, n’est-elle pas celle qui est inscrite dans notre conscience et gravée dans notre coeur? (cf Jérémie 31, 33)

Prière

Dieu notre Père, tu as donné ta Loi aux hommes pour les conduire au bonheur. Ton Fils Jésus est venu accomplir cette loi et il nous apprend à aimer en vérité. Apprends-nous à choisir avec lui le chemin qui mène à la vie et à renoncer à tout ce qui nous entraîne au péché, toi le Dieu qui nous libère pour les siècles des siècles.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s