« Une pause par jour » – 25 janvier 2016

« Allez dans le monde entier, proclamez l’Évangile » Conversion de Saint Paul – Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Marc 16, 15-18)

En ce temps-là, Jésus ressuscité dit aux onze Apôtres : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ;
celui qui refusera de croire sera condamné. Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : en mon nom, ils expulseront les démons ; ils parleront en langues nouvelles ; ils prendront des serpents dans leurs mains et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien. »

Artisans d’unité

En ce dernier jour de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, intéressons-nous à la personne et au message de Paul sous cet angle spécifique. Ne s’est-il pas laissé unifier, réconcilier avec lui-même par le Christ, qu’il a accueilli comme son Seigneur et a cherché à connaître en mobilisant toutes ses énergies ? N’a-t-il pas aussi œuvré pour faire tomber les barrières de la haine et de la méfiance au sein des premières communautés, favorisant l’intégration des chrétiens issus du paganisme ? Appelés nous aussi à être des artisans d’unité, sachons consentir à cet indispensable travail de purification intérieure.

Prière : Pardonne nos divisions

Seigneur, toi qui veux que tes enfants soient un en toi, nous te prions pour l’unité de ton Eglise.
Pardonne tout ce que nos divisions doivent à notre orgueil, à notre incrédulité, à notre manque de compréhension et de charité.
Ne nous laisse pas prendre l’habitude de nos séparations.
Garde-nous de considérer comme normal ce qui est un scandale pour le monde et une offense à ton amour.
Maintiens vive en nous la conscience du péché qui divise ce que tu as uni.
Délivre-nous de nos étroitesses, de nos rancunes, de nos préjugés.

Apprends-nous à reconnaître les dons de ta grâce chez tous ceux qui se réclament de toi.
Approfondis notre fidélité à ta Parole, et garde-nous clairvoyants et disponibles entre tes mains…
Par ta puissance, Seigneur, rassemble ton troupeau dispersé sous la seule autorité de ton Fils, afin que s’accomplisse le dessein de ta bienveillance, et que le monde te connaisse, Toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.

Les Saints – Conversion de Saint Paul – An 34 ou 35

Saint Paul était Juif, de la tribu de Benjamin ; il naquit à Tarse, en Cilicie, dont les habitants étaient considérés comme citoyens romains. Son attachement aux traditions de ses pères, sa haine contre les chrétiens, sa présence au supplice de saint Étienne, son acharnement à poursuivre les disciples de Jésus-Christ, à les traîner en prison, à les battre, ont poussé les interprètes de l’Écriture à voir en lui la réalisation de la prophétie de Jacob, concernant son fils Benjamin : « Benjamin est un loup ravisseur. » Mais une hymne chrétienne a heureusement complété l’application de la prophétie, en disant : « Le loup ravisseur s’est changé en agneau. »

Saul (c’était le premier nom du grand Apôtre) approchait de Damas, où il allait persécuter les chrétiens, accompagné de soldats et d’émissaires de la synagogue de Jérusalem, quand tout à coup il est renversé de son cheval et couché à terre par une force invisible. Une éblouissante clarté l’environne et une voix lui dit : « Saul, pourquoi Me persécutez-vous ? – Qui êtes-Vous, Seigneur ? — Je suis Jésus, que vous persécutez. — Seigneur, que voulez-Vous que je fasse ? — Levez-vous, entrez dans la ville, et là vous apprendrez ce que vous devez faire. »

Saul était devenu aveugle ; ses compagnons le conduisirent à Damas. Un serviteur de Dieu, nommé Ananias, averti en songe, alla le trouver, lui rendit la vue et lui conféra le baptême. Dès lors, Saul, devenu Paul, n’est pas seulement un converti, un chrétien, c’est un apôtre, c’est l’Apôtre par excellence, qui étonnera le monde et fera l’admiration des siècles par ses écrits sublimes et inspirés, par ses saintes audaces, ses travaux, les merveilles de son apostolat et la gloire de son martyre.

Que de leçons dans cette conversion étrange et foudroyante ! Nous y voyons la puissance toute divine de la grâce à laquelle rien ne résiste ; la sagesse de Dieu qui se plaît à confondre la fausse sagesse du monde ; la miséricorde inénarrable du Seigneur, qui ne rebute personne et peut faire du plus grand des pécheurs le plus insigne des saints. Ne désespérons jamais du salut de personne, tout est possible à la prière et à la grâce.

Nous ne comprendrons bien qu’au Ciel quelle a été l’influence de la prière dans le monde et combien de pécheurs devront leur salut à l’intercession des justes. Saint Augustin a dit fort justement : « Si Étienne n’avait pas prié, nous n’aurions pas saint Paul ! »

Sur site : https://viechretienne.catholique.org/saints/568-conversion-de-saint-paul

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s