« Une pause par jour » – 5 décembre 2015

« Voyant les foules, Jésus fut saisi de compassion » – Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu  (Mt 9, 35 – 10, 1.5a.6-8)

En ce temps-là, Jésus parcourait toutes les villes et tous les villages, enseignant dans leurs synagogues, proclamant l’Évangile du Royaume et guérissant toute maladie et toute infirmité. Voyant les foules, Jésus fut saisi de compassion envers elles parce qu’elles étaient désemparées et abattues comme des brebis sans berger. Il dit alors à ses disciples : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. » Alors Jésus appela ses douze  disciples et leur donna le pouvoir d’expulser les esprits impurs et de guérir toute maladie et toute infirmité.
Ces douze, Jésus les envoya en mission avec les instructions suivantes : « Allez vers les brebis perdues de la maison d’Israël. Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons. Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement. »

Nos talents … au service des autres

«Je fais pour mes enfants ce que mes parents ont fait pour moi. » Voilà ce que me répondait une femme que je félicitais pour sa générosité. Elle n’hésitait jamais à garder ses petits-enfants pour permettre à leurs parents de s’accorder un loisir. Elle mettait ses talents de cuisinière à préparer des repas que son fils pouvait congeler. Elle faisait la couture que sa fille n’avait pas le temps de faire.

Au terme de ma conversation avec cette femme, il était devenu clair pour moi que la meilleure façon de rendre à celles et ceux qui nous ont précédés ce qu’ils nous ont donné, c’est de donner de la même manière à celles et ceux qui nous suivent.
Les évangiles nous montrent un Jésus qui pouvait guérir tous les maux, en particulier le mal spirituel, ce mal qui ferme le cœur humain à Dieu voulant s’en faire proche. Ces pouvoirs, Jésus les a mis au service des gens, et c’est bien gratuitement qu’il en a gratifié ses apôtres. Ces dons qu’il leur a faits, il les leur a faits pour qu’ils s’en servent au profit des gens qui en ont besoin. Ce que Jésus demande à ses apôtres, c’est d’agir à sa manière, puisqu’ils en ont maintenant le pouvoir. Au nom de Jésus, les Apôtres doivent annoncer que le royaume de Dieu est proche. C’est pour cela qu’il les a choisis. Les prodiges qu’il leur a donné d’accomplir sont des signes de la venue de ce royaume.
Nous avons aussi reçu des talents et des dons particuliers. À nous de trouver comment les mettre au service des autres comme Jésus nous demande de le faire.

Prière

Seigneur, comme à tes premiers disciples, tu nous donnes tes pouvoirs pour travailler à la moisson de ton Père. Nous avons reçu gratuitement ; fais que nous puissions proclamer que le Royaume des cieux est tout proche. Fais de nous les témoins de ton amour qui demeure d’âge en âge. Toi qui règnes pour les siècles des siècles.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s