« Une pause par jour » – 3 novembre 2015

« Va sur les routes et fais entrer les gens de force, afin que ma maison soit remplie » – Évangile de Jésus Christ selon saint Luc  (Lc 14, 15-24)

En ce temps-là, au cours du repas chez un chef des pharisiens, en entendant parler Jésus, un des convives lui dit : « Heureux celui qui participera au repas dans le royaume de Dieu ! »  Jésus lui dit : « Un homme donnait un grand dîner, et il avait invité beaucoup de monde.     À l’heure du dîner, il envoya son serviteur dire aux invités : “Venez, tout est prêt.” Mais ils se mirent tous, unanimement, à s’excuser. Le premier lui dit : “J’ai acheté un champ, et je suis obligé d’aller le voir ; je t’en prie, excuse-moi.” Un autre dit : “J’ai acheté cinq paires de bœufs, et je pars les essayer ; je t’en prie, excuse-moi.” Un troisième dit : “Je viens de me marier, et c’est pourquoi je ne peux pas venir.”  De retour, le serviteur rapporta ces paroles à son maître. Alors, pris de colère, le maître de maison dit à son serviteur : “Dépêche-toi d’aller sur les places et dans les rues de la ville ; les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux, amène-les ici.” Le serviteur revint lui dire : “Maître, ce que tu as ordonné est exécuté, et il reste encore de la place.” Le maître dit alors au serviteur : “Va sur les routes et dans les sentiers, et fais entrer les gens de force, afin que ma maison soit remplie. Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera de mon dîner.” »

Répondre à l’invitation…

L’hôte qui nous invite le fait avec une générosité sans limites. Pour son banquet, il est prêt à tout donner: repas et nourriture en abondance, réjouissances et amitiés, ainsi que le vin de la joie qui coule à flots! A cette invitation, il attend de nous une réponse affirmative aussi prompte que généreuse. La grâce de cette invitation qui passe sera-t-elle toujours accessible? Dieu ne se laisse pas vaincre en générosité ni en patience. Mais il semble qu’il puisse aussi se tourner vers d’autres qui accepteraient son offre plus spontanément que nous.

Sommes-nous prompts à accueillir les dons de Dieu? Comment réagissons-nous devant la grâce qui nous est offerte ou l’événement qui susciterait cette grâce? Sommes-nous empressés de passer à l’action lorsque Dieu nous invite au festin de sa table? Table de l’eucharistie, certes, mais aussi table de la Parole, du partage, du service, de la justice, de la paix et de la vie. Tout devient festin plantureux quand c’est Dieu qui donne le rendez- vous. Sommes-nous prêts à le rencontrer lorsque surviennent une perte, un deuil, un détachement et aussi une réussite ou une réconciliation? Dieu n’est-il pas infiniment présent dans tout ce que nous vivons, autour de nos tables, dans nos festins et nos rencontres?

En toutes circonstances, Dieu nous invite à nous réjouir avec lui, à établir la communication avec chacun et chacune, à favoriser le partage sous toutes ses formes. Venez, tout est prêt pour le banquet de Dieu!

Prière

Seigneur notre Dieu, tu nous invites à la table de ton Royaume. Rends-nous pauvres de nous-mêmes et avides de ta présence, afin que nous puissions tout recevoir de Toi, au festin éternel. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s