Eucharistie 2.0 du doyenné – 2ème dimanche du temps ordinaire – Année B

L’eucharistie décanale de ce 2ème dimanche du temps ordinaire a été célébrée par l’abbé Armel Kole dans l’église de Membre (Secteur de Vresse).

N’hésitez pas à partager cette eucharistie avec votre famille et vos amis ! 🙂 

Merci beaucoup et beau dimanche à vous toutes et à vous tous !

Véro

RAPPEL TRÈS IMPORTANT 

Pour les paroissiens habituels ou moins habituels de toutes les églises de notre secteur Bièvre/Daverdisse 🙂

Pour une meilleure répartition entre les églises très ou moins fréquentées, pour permettre à chacun de participer à une eucharistie célébrée dans notre secteur et pour respecter la jauge obligatoire de 15 personnes (enfants de moins de 12 ans non compris), merci de réserver obligatoirement votre place dans la paroisse de votre choix (si complet, une autre célébration vous sera proposée dans une autre paroisse) auprès de Nicolas Petit 061/51.18.03 ou un mail à nico.petit2205@gmail.com avant le vendredi (20h) précédant le week-end des célébrations.

Merci de votre compréhension et de votre solidarité/fraternité avec TOUS les paroissiens de notre secteur ! 😊

Merci également de communiquer cette information à votre famille, vos amis et connaissances ! 😉

Fraternellement

Véro

« Une pause par jour » – 17 janvier 2021

Aujourd’hui, à partir de 7h, vous pourrez participer à l’eucharistie du doyenné de Gedinne enregistrée dans l’église de Membre (Secteur de Vresse) et célébrée par l’abbé Armel Kole, prêtre du secteur.
Première lecture – « Parle, Seigneur, ton serviteur écoute » (1 S 3, 3b-10.19) – Lecture du premier livre de Samuel

En ces jours-là, le jeune Samuel était couché dans le temple du Seigneur à Silo, où se trouvait l’arche de Dieu. Le Seigneur appela Samuel, qui répondit : « Me voici ! » Il courut vers le prêtre Éli, et il dit : « Tu m’as appelé, me voici. » Éli répondit : « Je n’ai pas appelé. Retourne te coucher. » L’enfant alla se coucher. De nouveau, le Seigneur appela Samuel. Et Samuel se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit : « Tu m’as appelé, me voici. » Éli répondit : « Je n’ai pas appelé, mon fils. Retourne te coucher. » Samuel ne connaissait pas encore le Seigneur, et la parole du Seigneur ne lui avait pas encore été révélée. De nouveau, le Seigneur appela Samuel. Celui-ci se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit : « Tu m’as appelé, me voici. » Alors Éli comprit que c’était le Seigneur qui appelait l’enfant, et il lui dit : « Va te recoucher, et s’il t’appelle, tu diras : “Parle, Seigneur, ton serviteur écoute.” » Samuel alla se recoucher à sa place habituelle. Le Seigneur vint, il se tenait là et il appela comme les autres fois : « Samuel ! Samuel ! » Et Samuel répondit : « Parle, ton serviteur écoute. » Samuel grandit. Le Seigneur était avec lui, et il ne laissa aucune de ses paroles sans effet. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 16 janvier 2021

Première lecture – Avançons-nous avec assurance vers le Trône de la grâce (He 4, 12-16) – Lecture de la lettre aux Hébreux

Frères, elle est vivante, la parole de Dieu, énergique et plus coupante qu’une épée à deux tranchants ; elle va jusqu’au point de partage de l’âme et de l’esprit, des jointures et des moelles ; elle juge des intentions et des pensées du cœur. Pas une créature n’échappe à ses yeux, tout est nu devant elle, soumis à son regard ; nous aurons à lui rendre des comptes. En Jésus, le Fils de Dieu, nous avons le grand prêtre par excellence, celui qui a traversé les cieux ; tenons donc ferme l’affirmation de notre foi. En effet, nous n’avons pas un grand prêtre incapable de compatir à nos faiblesses, mais un grand prêtre éprouvé en toutes choses, à notre ressemblance, excepté le péché. Avançons-nous donc avec assurance vers le Trône de la grâce, pour obtenir miséricorde et recevoir, en temps voulu, la grâce de son secours. – Parole du Seigneur. Lire la suite

« Une pause par jour » – 15 janvier 2021

Première lecture – « Empressons-nous d’entrer dans ce repos-là » (He 4, 1-5.11) – Lecture de la lettre aux Hébreux

Frères, craignons, tant que demeure la promesse d’entrer dans le repos de Dieu,
craignons que l’un d’entre vous n’arrive, en quelque sorte, trop tard. Certes, nous avons reçu une Bonne Nouvelle, comme ces gens-là ; cependant, la parole entendue ne leur servit à rien, parce qu’elle ne fut pas accueillie avec foi par ses auditeurs. Mais nous qui sommes venus à la foi, nous entrons dans le repos dont il est dit : Dans ma colère, j’en ai fait le serment : On verra bien s’ils entreront dans mon repos ! Le travail de Dieu, assurément, était accompli depuis la fondation du monde, comme l’Écriture le dit à propos du septième jour : Et Dieu se reposa le septième jour de tout son travail. Et dans le psaume, de nouveau : On verra bien s’ils entreront dans mon repos ! Empressons-nous donc d’entrer dans ce repos-là, afin que plus personne ne tombe en suivant l’exemple de ceux qui ont refusé de croire. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » -14 janvier 2021

Première lecture – « Encouragez-vous les uns les autres, aussi longtemps que retentit l’aujourd’hui” » (He 3, 7-14) – Lecture de la lettre aux Hébreux

Frères, comme le dit l’Esprit Saint dans un psaume : Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas votre coeur comme au temps du défi, comme au jour de l’épreuve dans le désert, quand vos pères m’ont mis à l’épreuve et provoqué. Alors ils m’ont vu à l’œuvre pendant quarante ans ; oui, je me suis emporté contre cette génération, et j’ai dit : Toujours ils ont le cœur égaré, ils n’ont pas connu mes chemins. Dans ma colère, j’en ai fait le serment : On verra bien s’ils entreront dans mon repos ! Frères, veillez à ce que personne d’entre vous n’ait un coeur mauvais que le manque de foi sépare du Dieu vivant. Au contraire, encouragez-vous les uns les autres jour après jour, aussi longtemps que retentit l’« aujourd’hui » de ce psaume, afin que personne parmi vous ne s’endurcisse
en se laissant tromper par le péché. Car nous sommes devenus les compagnons du Christ, si du moins nous maintenons fermement, jusqu’à la fin, notre engagement premier. – Parole du Seigneur.

Lire la suite