« Une pause par jour » – 16 avril 2019

Première lecture – « Je fais de toi la lumière des nations, pour que mon salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre » (Is 49, 1-6) – Lecture du livre du prophète Isaïe

Écoutez-moi, îles lointaines ! Peuples éloignés, soyez attentifs ! J’étais encore dans le sein maternel quand le Seigneur m’a appelé ; j’étais encore dans les entrailles de ma mère quand il a prononcé mon nom. Il a fait de ma bouche une épée tranchante, il m’a protégé par l’ombre de sa main ; il a fait de moi une flèche acérée, il m’a caché dans son carquois. Il m’a dit : « Tu es mon serviteur, Israël, en toi je manifesterai ma splendeur. » Et moi, je disais : « Je me suis fatigué pour rien, c’est pour le néant, c’est en pure perte que j’ai usé mes forces. » Et pourtant, mon droit subsistait auprès du Seigneur, ma récompense, auprès de mon Dieu. Maintenant le Seigneur parle, lui qui m’a façonné dès le sein de ma mère pour que je sois son serviteur, que je lui ramène Jacob, que je lui rassemble Israël. Oui, j’ai de la valeur aux yeux du Seigneur, c’est mon Dieu qui est ma force. Et il dit : « C’est trop peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob, ramener les rescapés d’Israël : je fais de toi la lumière des nations, pour que mon salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre. » – Parole du Seigneur.

Lire la suite

Focus sur les trois jours de la retraite de profession de foi …

38 enfants impliqués et respectueux – une bonne vingtaine d’animateurs jeunes et moins jeunes – une équipe cuisine au top – des prêtres présents et participatifs – des chants – de la danse – du théâtre – du mime – un flash-mob – des temps de prière – des rires – des taquineries – de la complicité – des jeux – de la réflexion etc… Voici quelques ingrédients de la retraite de profession de foi qui s’est vécue durant trois jours au patro Saint Hubert de Bièvre.

Mardi matin, les jeunes animateurs ont présenté un extrait de l’Alchimiste de Paulo Coelho. « Quelle est ma légende personnelle ? » « Quel est mon trésor ? » Voilà quelques questions sur lesquels les enfants ont réfléchi. 

 

 

 

Point de vue météo, ouf, pas de pluie ce matin là  … heureusement car un grand jeu à l’extérieur attend les enfants … But : découvrir, grâce à des bonnes réponses données à des questions sur la « matière » vue lors des deux ans de caté, un trésor …

Lire la suite

Vivons la semaine sainte dans le doyenné de Gedinne …

 

 

 

 

 

Jeudi 18/04 : JEUDI SAINT => Office de la CÈNE du Seigneur

18h : Malvoisin avec les enfants du KT, tous les enfants qui le désirent et leurs familles  – Graide : messe avec les enfants 

 20h : Alle-sur-Semois – Haut-Fays et Oizy

Vendredi 19/04 : VENDREDI  SAINT => Chemin de Croix et Office de la PASSION

14h : Sugny : Chemin de Croix au sanctuaire marial

15h : Naômé – Monceau – Daverdisse et Porcheresse

16h30 : Chemin de Croix à la résidence St Hubert à Bièvre

18h : Bohan – Sugny – Vresse et Louette-St-Denis  Office de la Passion

19h : Nafraiture Office de la Passion

20h : Alle – Gembes et Naômé Office de la Passion

Samedi 20/04 : SAMEDI  SAINT => VEILLÉE  PASCALE

15h : Membre (Maison de Repos La Seigneurie du Moulin)

18h : Bohan

20h : Rienne – Alle – Sugny – Orchimont – Porcheresse-en-Ardenne et Bièvre

20h30 : Nafraiture

Dimanche 21/04 : Messe de PÂQUES

8h30 : Gedinne/Gare

8h45 : Bourseigne-Neuve 

9h : Graide Station

9h30 : Houdremont

10h : Malvoisin – Sugny  et Laforêt

10h :   Gedinne

10h30 : Chairière – Nafraiture – Bellefontaine et Gembes  

11h15 : Sart-Custinne

« Une pause par jour » – 15 avril 2019

Première lecture – « Il ne criera pas, il ne fera pas entendre sa voix au-dehors » (Is 42, 1-7) – Lecture du livre du prophète Isaïe

Ainsi parle le Seigneur : « Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu qui a toute ma faveur. J’ai fait reposer sur lui mon esprit ; aux nations, il proclamera le droit. Il ne criera pas, il ne haussera pas le ton, il ne fera pas entendre sa voix au-dehors. Il ne brisera pas le roseau qui fléchit, il n’éteindra pas la mèche qui faiblit, il proclamera le droit en vérité. Il ne faiblira pas, il ne fléchira pas, jusqu’à ce qu’il établisse le droit sur la terre, et que les îles lointaines aspirent à recevoir ses lois. » Ainsi parle Dieu, le Seigneur, qui crée les cieux et les déploie, qui affermit la terre et ce qu’elle produit ; il donne le souffle au peuple qui l’habite, et l’esprit à ceux qui la parcourent : « Moi, le Seigneur, je t’ai appelé selon la justice ; je te saisis par la main, je te façonne, je fais de toi l’alliance du peuple, la lumière des nations : tu ouvriras les yeux des aveugles, tu feras sortir les captifs de leur prison, et, de leur cachot, ceux qui habitent les ténèbres. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 14 avril 2019

Entrée messianique – « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur » (Lc 19, 28-40) – Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, Jésus partit en avant pour monter à Jérusalem. Lorsqu’il approcha de Bethphagé et de Béthanie, près de l’endroit appelé mont des Oliviers, il envoya deux de ses disciples, en disant : « Allez à ce village d’en face. À l’entrée, vous trouverez un petit âne attaché, sur lequel personne ne s’est encore assis. Détachez-le et amenez-le. Si l’on vous demande : ‘Pourquoi le détachez-vous ?’ vous répondrez : ‘Parce que le Seigneur en a besoin.’ » Les envoyés partirent et trouvèrent tout comme Jésus leur avait dit. Alors qu’ils détachaient le petit âne, ses maîtres leur demandèrent : « Pourquoi détachez-vous l’âne ? » Ils répondirent : « Parce que le Seigneur en a besoin. » Ils amenèrent l’âne auprès de Jésus, jetèrent leurs manteaux dessus, et y firent monter Jésus. À mesure que Jésus avançait, les gens étendaient leurs manteaux sur le chemin. Alors que déjà Jésus approchait de la descente du mont des Oliviers, toute la foule des disciples, remplie de joie, se mit à louer Dieu à pleine voix pour tous les miracles qu’ils avaient vus, et ils disaient : « Béni soit celui qui vient, le Roi, au nom du Seigneur. Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux ! » Quelques pharisiens, qui se trouvaient dans la foule, dirent à Jésus : « Maître, réprimande tes disciples ! » Mais il prit la parole en disant : « Je vous le dis : si eux se taisent, les pierres crieront. » – Acclamons la Parole de Dieu.

Lire la suite