« Une pause par jour » – 12 janvier 2021

Première lecture – « Parle, Seigneur, ton serviteur écoute » (1 S 3, 1-10.19-20) – Lecture du premier livre de Samuel

En ces jours-là, le jeune Samuel assurait le service du Seigneur en présence du prêtre Éli. La parole du Seigneur était rare en ces jours-là, et la vision, peu répandue. Un jour, Éli était couché à sa place habituelle – sa vue avait baissé et il ne pouvait plus bien voir. La lampe de Dieu n’était pas encore éteinte. Samuel était couché dans le temple du Seigneur, où se trouvait l’arche de Dieu. Le Seigneur appela Samuel, qui répondit : « Me voici ! » Il courut vers le prêtre Éli, et il dit : « Tu m’as appelé, me voici. » Éli répondit : « Je n’ai pas appelé. Retourne te coucher. » L’enfant alla se coucher. De nouveau, le Seigneur appela Samuel. Et Samuel se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit : « Tu m’as appelé, me voici. » Éli répondit : « Je n’ai pas appelé, mon fils. Retourne te coucher. » Samuel ne connaissait pas encore le Seigneur, et la parole du Seigneur ne lui avait pas encore été révélée. De nouveau, le Seigneur appela Samuel. Celui-ci se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit : « Tu m’as appelé, me voici. » Alors Éli comprit que c’était le Seigneur qui appelait l’enfant, et il lui dit : « Va te recoucher, et s’il t’appelle, tu diras : “Parle, Seigneur, ton serviteur écoute.” » Samuel alla se recoucher à sa place habituelle. Le Seigneur vint, il se tenait là et il appela comme les autres fois : « Samuel ! Samuel ! » Et Samuel répondit : « Parle, ton serviteur écoute. » Samuel grandit. Le Seigneur était avec lui, et il ne laissa aucune de ses paroles sans effet. Tout Israël, depuis Dane jusqu’à Bershéba, reconnut que Samuel était vraiment un prophète du Seigneur. – Parole du Seigneur.

Lire la suite

« Une pause par jour » – 11 janvier 2022

Première lecture – « Le Seigneur se souvint d’Anne, et elle enfanta Samuel » (1 S 1, 9-20) – Lecture du premier livre de Samuel

En ces jours-là, Anne se leva, après qu’ils eurent mangé et bu à Silo. Le prêtre Éli était assis sur son siège, à l’entrée du sanctuaire du Seigneur. Anne, pleine d’amertume, se mit à prier le Seigneur et pleura abondamment. Elle fit un vœu en disant : « Seigneur de l’univers ! Si tu veux bien regarder l’humiliation de ta servante, te souvenir de moi, ne pas m’oublier, et me donner un fils, je le donnerai au Seigneur pour toute sa vie, et le rasoir ne passera pas sur sa tête. » Tandis qu’elle prolongeait sa prière devant le Seigneur, Éli observait sa bouche. Anne parlait dans son cœur : seules ses lèvres remuaient, et l’on n’entendait pas sa voix. Éli pensa qu’elle était ivre et lui dit : « Combien de temps vas-tu rester ivre ? Cuve donc ton vin ! » Anne répondit : « Non, mon seigneur, je ne suis qu’une femme affligée, je n’ai bu ni vin ni boisson forte ; j’épanche mon âme devant le Seigneur. Ne prends pas ta servante pour une vaurienne : c’est l’excès de mon chagrin et de mon dépit qui m’a fait prier aussi longtemps. » Éli lui répondit : « Va en paix, et que le Dieu d’Israël t’accorde ce que tu lui as demandé. » Anne dit alors : « Que ta servante trouve grâce devant toi ! » Elle s’en alla, elle se mit à manger, et son visage n’était plus le même. Le lendemain, Elcana et les siens se levèrent de bon matin. Après s’être prosternés devant le Seigneur, ils s’en retournèrent chez eux, à Rama. Elcana s’unit à Anne sa femme, et le Seigneur se souvint d’elle. Anne conçut et, le temps venu, elle enfanta un fils ; elle lui donna le nom de Samuel (c’est-à-dire : Dieu exauce) car, disait-elle, « Je l’ai demandé au Seigneur. » – Parole du Seigneur.

Lire la suite

Synode 2021-2023

L’étape diocésaine du synode pour une Église plus en phase avec le monde d’aujourd’hui est lancée… 

Le document « Synode mode d’emploi »… est à lire ici !

Si vous désirez en savoir plus, voici le lien vers le site du diocèse de Namur.

Découvrez la nouvelle lettre pastorale de Mgr Warin

Lors des messes de ces 8 et 9 janvier, la nouvelle lettre pastorale de Mgr Warin a été lue à la place de l’homélie. Mgr Warin invite le passage des secteurs pastoraux en unités pastorales. Téléchargez le document en fin d’article.
Ce week-end, dans les paroisses du diocèse de Namur, à la place de l’homélie, la nouvelle lettre pastorale de Mgr Warin a été lue devant les fidèles rassemblés.
Si vous souhaitez (re)lire cette lettre pastorale, téléchargez le fichier ci-dessous (voir plus bas). 

Nous vous proposons deux extraits ici :

 »En cette fête du baptême du Seigneur, le jour même où il reçut du Père sa mission, permettez-moi de vous rappeler un chemin que tous nous avons mission d’emprunter : celui d’aller vers des unités pastorales. »

 »Comment l’Église pourrait-elle être évangélisatrice si elle ne commence pas par s’évangéliser elle-même ? J’appelle les communautés à être pleinement chrétiennes. Et être pleinement chrétien, cela ne veut pas dire seulement se réunir pour célébrer. Cela signifie encore grandir dans la foi (à cet effet, des catéchèses communautaires sont proposées par le Service de la Catéchèse) et aussi mettre en œuvre le service du frère (la diaconie). »

Une lettre pastorale qui pourra être analysée, décortiquée au fil des mois et des rencontres… Elle est, en pièce jointe, à télécharger.

Site internet ici !

Concert de Nouvel an à Gros-Fays le dimanche 16 janvier 2022

Pour la première fois à Gros-Fays, concert de Nouvel an avec l’orchestre de chambre Lumacamerata 🎶🎶
En l’église de Gros-Fays, un des Plus Beaux Villages de Wallonie, le dimanche 16 janvier 2022.
Nombre de places limité à 100, ne tardez pas à réserver la vôtre.
Prix : 10€ (gratuit < 12 ans)
📞 0479 575 468
📧 asblgrosplane@gmail.com
Petit bar extérieur (vin chaud, bières spéciales, pain saucisse) après le concert (places assises).
Une organisation de l’asbl du Gros-Plane en collaboration avec le Centre culturel de Bièvre.
Réservation obligatoire.
😷 Les mesures sanitaires en vigueur au moment de l’événement seront appliquées.