Conférence : « Migrations, exil,… Qui donc a le plus peur ? »

Madame, Monsieur,

Comme elle le fait depuis plusieurs années, la Pastorale Familiale Diocésaine organise une conférence sur un sujet d’actualité en vue de permettre à tout un chacun de se faire sa propre opinion sur celui-ci avec une conscience éclairée et la position de l’Eglise sur le sujet.

Question brûlante que celle de l’immigration et de l’accueil des réfugiés.

A la veille des scrutins régionaux, fédéraux et européens, nous avons donc souhaité aborder la question et donner le plus objectivement possible des clés de lecture, et non des solutions, sur cette problématique, au-delà des clivages, des peurs et de certains discours que cette question peut engendrer.

Pour cela elle a fait appel à un spécialiste de la question, Monsieur Baudouin Van Overstraeten, directeur du  » Jesuit Refugee Service Belgium « .    

Le titre de la conférence est :  » Migrations, exil, … Qui donc a le plus peur ? « 

La conférence sera donnée :

le jeudi 21 mars à 20h00 à Namur, en l’auditoire Marie-Martine Bourtembourg, Henallux, Rue Louis Loiseau 39, 5000 Namur, ( Suivre les panneaux indicateurs Ste Elisabeth, Foyer St François ),

Et le vendredi 17 mai à 20h00 à l’Institut Notre Dame, rue Netzer 21 à  6700  Arlon.

Au nom de toute l’équipe de la Pastorale Familiale Diocésaine, nous sommes heureux de vous inviter à cette conférence-débat.

D’avance merci pour votre collaboration et déjà à la joie de vous rencontrer à l’une ou l’autre conférence.

(Voici l’affiche annonçant l’événement !)

Bien cordialement,

Pour l’Équipe,

Jean-Pol et Brigitte Druart,

Responsables de la Pastorale Familiale Diocésaine

176, rue de Bomel,

5000 Namur

Tél.: 081 22 23 07

Mobile : 0479 75 84 65

Un chouette rendez-vous pour TOUTES les familles …

INVITATION

Le dimanche 3 mars à 10h30 à l’église de Bièvre

EUCHARISTIE DES FAMILLES.

Celle-ci sera FESTIVE, PARTICIPATIVE ET DYNAMIQUE.

Les enfants qui ont été baptisés en 2018 seront invités pour une bénédiction.

Les petits de la p’tite Pasto feront la ronde d’accueil. 

Après l’eucharistie, aura lieu un moment de convivialité avec un apéritif offert partagé !

N’hésitez pas à participer à ce beau moment avec vos enfants de tous les âges !

BIENVENUE à toutes et à tous !

Avec tous les catéchistes du secteur de Bièvre/Daverdisse, Véro et le doyen Casmir.

Tous réunis autour de Marie-Jo à l’occasion de sa mise à la retraite …

Marie-Jo a été admise à la retraite cette année et l’équipe de secteur a souhaité la remercier pour toute sa carrière d’assistante paroissiale, longue de 17 ans. Elle avait invité à cette eucharistie d’action de grâce des amis, des catéchistes, des jeunes qui l’ont eue comme catéchiste, des animateurs de retraite et des enfants qui ont suivi ou suivent encore les activités de la P’tite pasto. Francis, au nom du secteur de Bièvre-Daverdisse a prononcé le mot d’accueil. C’est ensuite notre doyen Casmir qui a remercié Marie-Jo pour cette carrière au service de la catéchèse. Les lectures du jour et les intentions du feuillet et supplémentaires ont été lues par des amis de Marie-Jo. Tous les enfants ont présenté la procession d’offrandes et ont été bénis par notre doyen Casmir. Avec Marie-Jo, ils ont entonné un des chants-phare de la P’tite Pasto : « Allez, tous les amis, allez tous les amis … C’est l’heure de commencer, c’est l’heure de commencer … y a mon papa, y a ma maman et moi aussi, je suis content ! On va faire une ronde, la P’tite Pasto, c’est rigolo, on est beaucoup de monde, c’est amusant … Faut fêter ça … c’est amusant… Faut fêter ça … » suivi d’un YOUPIE… joyeux et dynamique ! A la fin de l’eucharistie, votre servante a lu un mot de merci, suivi de la remise de cadeaux par les enfants. Marie Jo a alors, à son tour, lu un texte de remerciement. Pour clôturer en toute convivialité et amitié ce beau moment, un apéritif a réuni tout le monde dans le fond de l’église.

Une belle fête remplie de sourires, de joie, de bonheur et que Marie Jo gardera dans son coeur !

 

 

 

Merci à Etienne Wanlin pour les photos et à toutes les personnes qui m’ont envoyé le texte de leur intervention respective ! 

Véro

Deux rendez vous à ne pas manquer aux Sanctuaires de Beauraing …

Avec l’équipe d’animation des Sanctuaires de Beauraing, la Pastorale Familiale Diocésaine organise, aux Sanctuaires de Beauraing, le mercredi 15 août 2018 à 14h30 la célébration d’hommage des enfants à Marie suivie d’une bénédiction individuelle des enfants et des enfants à naître. Et le dimanche 2 septembre 2018, toujours aux Sanctuaires de Beauraing, se déroulera une célébration de renouvellement de l’engagement conjugal avec bénédiction individuelle des couples et vénération des reliques des saints époux Zélie et Louis Martin.

Plus d’infos :

pour le 15 août ici

et pour le 2 septembre là !

Noël dans le doyenné de Gedinne (secteur de Bièvre/Daverdisse)

 Graide village 18 h : messe des enfants et des familles. 

Un grand merci aux familles d’être venues si nombreuses à la messe de Noël de 18h à Graide. Les petits enfants étant très nombreux, l’abbé Joseph Goffin l’a célébrée avec beaucoup de joie et l’a adaptée aux petits qui étaient émerveillés de ses explications. Nous y avons ressenti l’Amour de Jésus pour tous et l’ambiance, grâce à vous tous, était chaleureuse. Je souhaite que l’année 2017 soit pour vous, à l’image de cette célébration, remplie d’amour, de joie, de paix et de la lumière de Dieu. Mireille 

graide1graide2

 

 

 

 

Bellefontaine 19h30 : messe animée par les enfants et les ados. 

La caractéristique de la messe de Noël à Bellefontaine le 24 décembre au soir, ce sont le conte et la crèche vivante animés par les enfants. Les années précédentes, des membres de l’équipe d’animation liturgique cherchaient, trouvaient, modifiaient si nécessaire, mettaient en scène et géraient les répétitions. Cela s’est passé tout à fait différemment cette année : deux ados de la petite équipe annoncent qu’elles souhaitent s’occuper du conte toutes seules. « OK, pas de soucis ». – « Ah zut, ce n’est pas facile, on ne trouve rien sur internet ! » Elles ont, en effet, une idée précise du genre de conte qu’elles souhaitent ! « Peu importe, on va l’inventer nous mêmes ». Et c’est parti ! Pratiquement rien n’a été modifié dans le conte, ni le langage « jeune » non plus ! Ce récit prend appui sur un sujet brûlant de l’actualité et nous invite à l’accueil, la tolérance et la confiance !

N’est ce pas à cela que le Christ nous invite ardemment en ce temps de Noël et tous les autres jours de l’année ?

« Voici le résumé du conte : 

La veille de Noël, dans une petite ville, trois sœurs vont chercher le dessert du réveillon chez le traiteur. En chemin, elles croisent un jeune garçon, seul au milieu de nulle part mais le temps presse et elles doivent aller chercher la bûche de Noël. Au retour, le garçon est toujours là. Finalement, les trois filles s’arrêtent et échangent quelques paroles avec l’inconnu. Il s’appelle Mohamed. C’est un réfugié clandestin qui voulait se rendre en Grande-Bretagne et qui a fui la jungle de Calais. Une des filles propose de l’inviter à réveillonner. Inquiète de ne pas voir ses filles revenir, la maman les contacte par GSM. Quand elle apprend la rencontre et la proposition qu’elles ont faites, la maman refuse. Quelques minutes plus tard, elle recontacte l’une de ses filles: «Ma chérie, j’ai réfléchi. C’est toi qui as raison. Noël est une grande fête et personne ne doit rester seul, quelle que soit sa religion.» »

Merci à Etienne Wanlin pour cette partie de l’article (lire ci-dessus le résumé du conte) et toutes les photos.

Véronique Paquay

bellefontaineabellefontaineb

bellefontainecbellefontainedbellefontainefbellefontainee