« Loin de chez eux ! »

L’âne au boeuf, mâchonnant au même ratelier :

« Ce ménage : des migrants ? Ou bien des paumés ? »

« Non de vrais courageux ! L’homme a déjà bel âge,

Et la petite, enceinte, est aussi du voyage ».

En mauvaises conditions va donner naissance

A ce bonhomme qui ne sera ni d’ici

Ni d’ailleurs, comme souvent il en est ainsi,

De ceux qui naissent loin de chez eux, sans aisance.

…….Cependant, soyons dans l’allégresse !!!!!….

Aura un tel rayonnement dans le grand monde

Qu’on en causera encore après deux mille ans,

Guérissant malades et l’eau en vin changeant

Et faisant le bien surtout dans le quart-monde.

On dit même qu’Il déambulait sur les eaux,

Multipliant les poissons, réparant les os.

Avec son équipe, Il traversait Samarie,

Galilée, Judée, suivi par Marie.

………à suivre……

 

Essayons par tous les moyens de l’imiter

Au lieu de souvent, nous fâcher, nous quereller !

Notre trop plein peut bien être distribué.

Ceci fait, nous aurons aussi multiplié !!

Evence Godfroid

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s